Chroniques de Steven·Fantasy·Jeunesse

Red queen, tome 4 : War Storm de Victoria Aveyard

Note : ★★★★☆ — « Victoria Aveyard offre un final touchant et facile à parcourir que j’ai apprécié découvrir. Cependant, j’aurais préféré que le rendu soit un peu plus palpitant et explosif à lire, notamment à cause de quelques longueurs présentes. Néanmoins, la plume de l’auteure est toujours aussi soignée et travaillée à l’image de ses personnages sincères et touchants. »

Un roman exaltant. Captivant. Trépidant. Impossible à lâcher.

USA TODAY

Résumé :
« N’importe qui peut trahir n’importe qui. » Mare Barrow, Rouge dotée des pouvoirs des Argents, a eu tort de l’oublier. Après Maven, c’est maintenant Cal qui l’abandonne. Alors Mare se jure d’assurer, quoi qu’il lui en coûte, la liberté et la protection des Rouges et des Sangs Neufs. Et pour cela, quoi de mieux que de renverser une fois pour toutes le royaume de Norta ? À commencer par la couronne sur la tête de Maven…
Mais personne ne peut gagner seul une guerre : pour unir enfin les Rouges et vaincre Maven, Mare devra choisir avec soin ses alliés, invoquer toute sa puissance et embrasser son destin. Car ce combat les mettra tous à l’épreuve, mais tous ne survivront pas…

Chronique :
Ce qui est drôle reste que cette saga n’a pas réussi à me convaincre lors de ma première lecture. J’avais été plus que mitigé par le premier tome et c’est le volet suivant qui m’a réconcilié avec cette-dernière. Quant au troisième tome, l’auteure nous laissait le cœur en miettes ainsi, j’attendais avec impatience ce dernier volume et c’est sans modération que je me suis plongé dans cette conclusion que j’aurais souhaité quelque peu plus explosive.

En effet, j’ai ressenti quelques longueurs lors de ma lecture. Il faut dire que Victoria Aveyard offre un beau pavé pour conclure son incroyable saga. Pour autant, j’ai trouvé que certains passages n’étaient pas réellement nécessaires à la progression de l’intrigue. Je n’en suis pas surpris car j’avais déjà eu ce ressenti avec les précédents volets et, une fois de plus, l’auteure fait le choix de mettre en avant les nombreux états d’âmes et sentiments de ses protagonistes plutôt que l’action. Je ne suis pas contre l’idée car cela lui permet de leur donner une nature humaine propre et permet une remarquable empathie mais je m’attendais à être un peu plus bousculé lors de cette lecture.
Bien entendu son univers n’en demeure pas moins travaillé et soigné. Ainsi, le conflit géopolitique reste malgré tout le cœur de ce roman et j’ai adoré les parties le concernant. Les règles et lois de cette monarchie n’ont jamais été aussi floues et jusqu’à la dernière page il m’a été impossible de savoir quelle voie choisirait Mare. J’ai trouvé cela extrêmement jubilatoire de me laisser berner par Victoria Aveyard.

Paradoxalement et quand bien même la présence de temps morts, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Cela est dû à la plume de cette dernière. En effet, celle-ci est totalement addictive et d’une simplicité de lecture incroyable. Malgré la densité de ce volume j’ai ressenti une réelle efficacité et un certain dynamisme. Il faut dire que beaucoup de point de vue nous sont offerts ce qui aide à donner du rythme et à maintenir en éveil la curiosité du lecteur.
De plus, les quelques scènes d’action et de combats se sont dévoilées explosives et palpitantes à lire. Cependant, c’est avant tout lors des doux moments sentimentaux que le talent de l’auteure est à son comble. Ainsi, la relation entre Mare et Cole est d’une mélancolie pure. A tel point que ce sont peut-être bien les moments que j’ai préféré. Entre la justesse des sentiments et les émotions qu’ils parviennent à dégager, j’ai tout simplement été conquis.
Mieux encore, il n’est jamais question de bien ou de mal et il est bien souvent question de libre arbitre. Ainsi, chaque personnage de Red Queen ne peut-être aimé ou détesté mais simplement accepté pour ce qu’il est avec ce qu’il a de bon et de mauvais en lui.

En bref, Victoria Aveyard offre un final touchant et facile à parcourir que j’ai apprécié découvrir. Cependant, j’aurais préféré que le rendu soit un peu plus palpitant et explosif à lire, notamment à cause de quelques longueurs présentes. Néanmoins, la plume de l’auteure est toujours aussi soignée et travaillée à l’image de ses personnages sincères et touchants.

15 commentaires sur “Red queen, tome 4 : War Storm de Victoria Aveyard

  1. Oh, tu donnes envie d’acheter la suite ! Je suis toujours au t2. J’avais mis la série en pause, car à l’époque, la ME ne voulait pas sortir le dernier tome. Maintenant que c’est fait, il va falloir que je bouge.^^

    J'aime

      1. Bien que ton enthousiasme soit plus fort que le mien, je te rejoins sur certains points comme la fin qui aurait pu avoir plus de panache/aurait pu être plus explosive. Je t’accorde également le fait que certains passages n’étaient pas toujours nécessaires à l’intrigue… Mais tu ne t’es pas ennuyé, donc c’est l’essentiel.^^

        J'aime

      2. Désolé de répondre que maintenant mais ton commentaire s’était glissé dans les indésirables.

        En réalité, les reproches que je fais à ce dernier tome sont valables pour la saga en général. Elle est réellement en dents de scie et alterne de très bons passages comme de moins bons.

        Aimé par 1 personne

  2. Ça doit bien être la première fois que je vois quelqu’un avoir plus apprécié le second tome au premier puisque c’est généralement celui qui en a fait abandonner plus d’un ! Je me suis beaucoup retrouvée dans tes mots alors qui sait, peut-être avons nous des gouts littéraires assez similaires :)) C’est avec grand plaisir que je lirais tes prochaines critiques, très claire et agréable à découvrir.

    J'aime

    1. J’ai trouvé le second tome assez long mais bien moins cliché et prévisible que le premier. Après c’est certain que le troisième tome accélère la cadence et que celui-ci freine quelque peu mes ardeurs même si je l’ai vraiment apprécié pour sa douceur et sa mélancolie.
      Merci du compliment en ce qui concerne ma chronique.

      Aimé par 1 personne

      1. Je te l’accorde ! J’étais encore assez jeune à la sortie du premier tome alors je t’avoue que le côté cliché m’est littéralement passé par dessus. Mais à l’époque, je trouvais que le tout rendait mieux que pour d’autres sagas du genre, d’où le coup de coeur pour cette saga qui n’est pas pourtant la meilleure en comparaison avec tout ce qui sort aujourd’hui. Je pense que mon préféré restera la première – oui je n’avais pas du tout vu venir le retournement de situation qui me semble maintenant assez évident. Mais je t’avoues que les autres tomes me paraissent tout aussi bon d’une manière différente, dans leur manière de développer les personnages comme tu l’expliques dans ta chronique. Si j’ai toujours soutenu et compris Cal, Maven était vraiment très intéressant à découvrir et redécouvrir d’où l’intérêt pour moi des autres tomes dont ce dernier qui offrent plus de place à son point de vue tout comme à celui de personnages comme Evangelyne.

        J'aime

      2. C’est le problème lorsque, comme moi, tu lis souvent le même genre littéraire. Il devient difficile de te faire surprendre tellement tu connais les procédés et autres éléments de construction. Mais cela reste beau et créer un sentiment de nostalgie incroyable. Les livres nous font ressentir tellement d’émotions qui souvent différent selon le moment, l’endroit ou l’âge de la relecture.
        A l’inverse pour moi, à ma première lecture je ne voulais plus entendre parler de cette saga et puis Manon elle avait adoré et un jour, sans savoir pourquoi, j’ai décidé de le relire et la j’ai un peu plus appréciée.

        Aimé par 1 personne

      3. Je suis comme toi, j’ai des périodes ou je ressens le besoin de retrouver des lieux familiers et des personnages auxquels je suis attaché. Le plus surprenant c’est que parfois tu découvres des détails qui ne t’avaient pas autant marqué à ta précédente lecture.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s