Chroniques de Steven·Science-fiction

Le Dernier Jardin, tome 1 : Éphémère de Lauren DeStefano

Note : ★★★★☆ — « Ce premier volet ne casse pas les codes et sent le réchauffé mais cela ne m’a pas empêché d’en apprécier sa lecture. J’ai aimé l’univers et l’intrigues dépeints par Lauren DeStefano et j’ai très envie d’en apprendre davantage. J’espère avoir quelques réponses à mes questions dans le tome suivant, que je commence dès maintenant. »


« Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ? »

Résumé :
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L’humanité a cru voir son avenir assuré…jusqu’au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l’espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l’amour sincère de son mari et la confiance qui s’instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n’a qu’une idée en tête : s’enfuir de cet endroit.

Chronique :
Alors que je me promets en permanence de terminée mes sagas entamées, je ne peux pas m’empêcher d’en commencer de nouvelles. Le Dernier Jardin prenait la poussière depuis bien trop longtemps dans ma PAL et je suis bien content de l’en avoir sorti.

Ce fut une lecture totalement divertissante et plaisante à lire. Son résumé alléchant m’avait donné très envie à l’époque et j’ai adoré découvrir cette aventure. L’univers de Lauren DeStefano est très bien travaillé et assez développé et même s’il peut paraît assez m’as-tu-vu, l’aspect d’une date de péremption chez l’être humain m’a convaincu. J’ai trouvé l’idée de mort programmée assez pertinente et étonnante. Cependant, je regrette la singularité de construction et j’aurais apprécié une prise de risque de la part de cette dernière. Celle-ci suit le schéma classique du genre. Néanmoins et bien qu’assez prévisible, ce premier tome ne manque ni d’action, ni de retournement de situation. Avec efficacité, l’auteure créer un récit dynamique et détonnant, facile et plaisant à parcourir.

Même constat au niveau des personnages qui, même si j’ai aimé apprendre à les connaître, ne cassent aucunement les codes. En effet, Rhine est une héroïne commune évoluant dans un monde dystopique qui devra contrecarrer les plans de ses ennemies afin de survivre et retrouver sa liberté. Je l’ai fortement appréciée pour sa douceur et sa bonté même si elle peine à se démarquer réellement. La suivre dans cette aventure fut malgré tout divertissant et j’admets vouloir en savoir plus sur son destin à venir.
Dans ce premier volet, celle-ci fera la connaissance de son nouvel époux et gouverneur, Linden ainsi que de Gabriel un de ses ravisseurs. J’ai aimé ces deux personnages pour leur complexité, surtout en ce qui concerne Linden et l’approche d’une sorte de triangle amoureux permet à Lauren DeStafano de dévoiler une romance bienveillante à lire. Rhine fera aussi la rencontre de ses nouvelles ‘soeurs épouses’ dont Jenna et Cecily avec qui cette dernière formera un trio étonnant, aux rivalités conséquentes.
De plus et comme le genre le veux, le méchant de l’histoire remplit son rôle à la perfection. Ainsi, c’est avec les parties dans lesquelles les secrets de Vaughn, le père du gouverneur, étaient mentionnés que ma curiosité était à son paroxysme. D’autant plus que l’auteure ne nous dévoile quasiment rien avec ce premier tome et qu’elle laisse beaucoup de questions en suspend afin de donner envie au lecteur de continuer sa saga et c’est chose faite avec moi.

Enfin, ce premier volet ne casse pas les codes et sent le réchauffé mais cela ne m’a pas empêché d’en apprécier sa lecture. J’ai aimé l’univers et l’intrigues dépeints par Lauren DeStefano et j’ai très envie d’en apprendre d’avantage. J’espère avoir quelques réponses à mes questions dans le tome suivant, que je commence dès maintenant.

16 commentaires sur “Le Dernier Jardin, tome 1 : Éphémère de Lauren DeStefano

  1. Ça fait longtemps que je n’en avais pas entendu parler, le résumé m’intriguait pas mal à l’époque mais je ne l’ai jamais lu. Et maintenant que j’ai lu pas mal de sagas de ce genre, je n’en ai plus trop envie, surtout si ça reste assez classique.

    J'aime

      1. Ah oui ? Moi je le range autant dans le genre de dark fantasy mais aussi de dystopie étant donné que l’univers ne fait absolument pas de cadeau à notre héroïne. Après je trouve que les genres littéraires sont difficiles à réellement délimiter.

        J'aime

      2. Comme quoi, pour moi la dystopie est un récit ou l’univers restreint les libertés individuelles des héros. Après le principal c’est que chacun se retrouve dans ses propres genres 😉

        J'aime

  2. Je me souviens avoir bien aimé ce premier tome et poursuivit peu à près l’expérience avec les deux tomes suivants. Au final, je n’ai pas aimé la direction que l’histoire prenait et j’ai abandonné le dernier tome :// Du coup, je suis curieuse de découvrir ton avis sur la suite !

    J'aime

    1. Oh c’est vrai ? Du coup j’ai hâte et j’appréhende aussi ma future lecture. Je verrais bien si j’abandonne ou pas mais c’est dommage quand la direction optée pas l’auteur ne correspond pas à ce que l’on souhaite.

      J'aime

      1. Oui surtout que même si le premier tome n’était en soi pas génial, je trouve que ça changeait d’une certaine manière de ce que l’on pouvait voir habituellement :// Après peut-être que ça te plaira et je te le souhaites ! En tout cas à mes yeux le premier reste le plus mémorable.

        Aimé par 1 personne

    1. C’est drôle, je vois que nous avons les mêmes bons plans. J’adore Noz pour les romans que nous pouvons trouver pour des petits prix. C’est d’ailleurs là que j’ai aussi eu cet exemplaire mais malheureusement la suite n’est pas éditée en poche.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s