Aventure·Chroniques de Steven·Fantasy

Cavalier Vert, tome 1 de Kristen Britain

Note : ★★★★★ — « Cavalier Vert ne révolutionne pas le genre mais se démarque totalement. J’ai apprécié découvrir l’univers chevaleresque dépeint avec tant de détails par Kirsten Britain. Tout comme j’ai apprécié la palette de personnages qui nous est présentée. Cependant, je dénote quelques répétitions alourdissant parfois ce récit pourtant si addictif et haletant à parcourir. »


« Une aventure merveilleusement captivante. Un grand plaisir de lecture »
Terry Goodkind

Résumé :
Karigan G’ladheon, jeune fille éprise d’aventure, s’enfuit après avoir été exclue de son école pour avoir défié en duel le fils d’un gouverneur de province. Elle croise alors un Cavalier Vert, l’un des légendaires messagers du roi qui lui demande dans un dernier souffle de porter un message à son souverain. Sans même prendre connaissance de la missive, elle fait le serment de la remettre en mains propres, scellant ainsi son destin, car elle est soudain magiquement investie de la mission qu’elle vient d’accepter : devenir un Cavalier Vert. Dès lors, traquée par des assassins au service d’un mystérieux sorcier, Karigan ne peut compter que sur sa fidèle monture et les mystérieux pouvoirs qu’elle va se découvrir.

Chronique :
Appréciant fortement le milieu équin et l’univers de la chevalerie, j’ai été plus qu’enthousiaste à la lecture du résumé de cette prometteuse saga. J’avais très hâte de découvrir cette aventure et j’en ressors hautement satisfait. Le rythme haletant et l’histoire palpitante m’ont totalement convaincu.

Dès les premières pages Kirsten Britain nous plonge dans un univers où le danger menace grandement la monarchie actuelle. J’ai de suite été pris par l’ambiance chevaleresque de ce roman grâce à une plume maîtrisée et travaillée avec précision.Chaque détail compte et cette minutie permet à l’auteur d’offrir une aventure plus vraie que nature. De plus et à peine débutée, l’aventure démarre sur les chapeaux de roue et l’action ne cesse d’augmenter tout au long du récit. C’est quelque chose que j’apprécie fortement. Être pris dans ce tourbillon de combats et de courses épiques m’a fait vivre de très grandes sensations. Fantasy oblige, une grande part de magie et d’occultisme se dévoile au fur et à mesure que les chapitres passent et s’ajoute à l’intrigue principale. Alors il est vrai que l’auteure ne révolutionne pas le genre mais celle-ci offre une approche dynamique et percutante qui font, selon moi, de Cavalier Vert une saga totalement pertinente, se démarquant aisément. Ainsi, je ne suis pas ennuyé et je regrette de ne pas avoir la suite sous les mains pour continuer mon ascension au sein de la légion des Cavaliers Verts, ce bataillon aux cavaliers rigoureux et courageux, guidés par un instinct et une loyauté hors pair. mieux encore, beaucoup de retournements de situations viennent accentuer la cadence, octroyant un côté réellement addictif à ce roman.
Néanmoins et même si cela m’attriste de le faire, il m’est impossible de ne pas souligner certaines répétitions dans le style de Kirsten Britain. Je ne sais pas si celles-ci viennent de la traduction mais il est vrai que par moments, j’ai trouvé cela assez redondant. Allant jusqu’à parfois alourdir quelque peu ma lecture de ce premier volet.

Quant aux personnages, nous suivons principalement Karigan, une jeune étudiante fraîchement expulsée de son académie qui voit son destin changer suite à une fortuite rencontre et une dangereuse mission. L’auteure suit donc le schéma traditionnel et nous présente une héroïne à l’évolution permanente. Bien qu’au départ déjà assez intrépide dans son comportement, notre héroïne devra faire preuve de courage et de détermination tout au long de sa quête. Je me suis beaucoup attaché à ce personnage et j’ai pris un très grand plaisir à la suivre. J’ai aussi apprécié le lien qu’elle tissera avec son nouveau compagnon, Cheval. L’animal sera un personnage à part entier de l’histoire et la construction de leur relation m’a plus d’une fois fait sourire.
De plus, elle croisera beaucoup d’autres protagonistes au cours de son aventure et bien que certains n’ont qu’un bref passage, d’autres se révèlent intéressants et fortement prometteurs. C’est le cas d’Alton, l’héritier de la couronne ainsi que Zacharie, lequel j’ai eu le plus de mal à cerner. Néanmoins chacun semble détenir un rôle important dans le maintien de la paix du royaume et il me tarde d’en apprendre davantage sur chacun d’eux. D’autant plus que les ennuis ne font que commencer.

En clair, Cavalier Vert ne révolutionne pas le genre mais se démarque totalement. J’ai apprécié découvrir l’univers chevaleresque dépeint avec tant de détails par Kirsten Britain. Tout comme j’ai apprécié la palette de personnages qui nous est présentée. Cependant, je dénote quelques répétitions alourdissant parfois ce récit pourtant si addictif et haletant à parcourir.

11 commentaires sur “Cavalier Vert, tome 1 de Kristen Britain

  1. J’en ai souvent entendu parler en ben, mais le fait que tu nuances sur le fait que ça se démarque mais ne révolutionne pas le genre et qu’il y ai des répétitions me permet de voir ce titre sous un autre angle.

    J’aime

    1. Effectivement, ça reste de la fantasy mais j’ai trouvé que l’univers équin permettait à l’auteure de ce démarquer malgré tout. J’ai hâte de suivre le reste de cette aventure.

      J’aime

    1. Ah oui ? Je trouve que l’univers est en raccord total avec le genre littéraire. Après c’est sur que c’est assez particulier mais pour autant palpitant.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.