Fantasy·Jeunesse

Sorcery of Thorns de Margaret Rogerson

Note : ★★★★☆ — « Le moins que l’on puisse dire c’est que je ressors assez perplexe de cette lecture. Je m’explique, même si j’ai fortement adoré l’univers enchanteur qui m’a bien souvent rappelé celui de Harry Potter, je n’ai pas été plus convaincu que cela par l’intrigue bien trop ficelée, ni par les protagonistes peuplant ce récit. Je retiens néanmoins le style visuel et dynamique de Margaret Rogerson. »

saisons

Résumé :
Tous les sorciers sont maléfiques. Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d’une des Grandes Bibliothèques d’Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d’encre, semant mort et destruction. Et c’est Elisabeth qui se retrouve accusée de l’avoir libéré. Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au cœur d’une conspiration vieille de plusieurs siècles.
Bien malgré elle, elle n’a d’autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas.
Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier… et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu’elle croyait jusqu’ici, y compris sur elle-même.

Chronique :
Alors que je m’étais procuré ce roman dès sa sortie, je n’avais pas trouver le temps de le sortir de ma PAL et ce sont les avis souvent divergents qui m’ont aidé à me décider de tenter l’aventure à mon tour. Maintenant que je l’ai terminée, je peux comprendre cette différence car moi-même je ressors mi-figue mi-raisin de ma lecture.

En premier lieu, je dois admettre que j’ai fortement apprécié l’univers livresque dépeint par Margaret Rogerson. Cette dernière donne vie aux différents ouvrages et autres grimoires magiques peuplant de roman. J’ai trouvé l’idée vraiment divertissante et totalement cohérente. Je me suis imaginé un univers magique et enchanteur incroyable, qui m’a bien souvent rappelé celui de Harry Potter. J’ai vraiment pris plaisir à me familiariser avec chaque lieux et recoins présentés par l’auteure, tous autant intrigants, qu’envoutants à découvrir.
Tout en douceur, l’auteure prend le temps de livrer une intrigue qui se veut finalement classique et parfois beaucoup trop prévisible pour être pleinement palpitante mais reste néanmoins dynamique et addictif. Les chapitres défilent avec rythme et certains sont truffés d’action. Cependant, quelques longueurs ponctuent parfois son œuvre, la rendant par moment assez lourde à lire malgré la facilité de lecture de son style. Il en est de même pour le monde des sorciers qu’il nous est présenté. Je m’attendais à quelque chose de plus sombre et de plus ténébreux. Néanmoins, je tiens à souligner la visualité de sa plume qui m’a permis de m’imaginer la magie de ce monde.

Même constatation au niveau de notre héroïne. Au départ, je me suis très vite attaché à Elisabeth et sa terrible déchéance m’a vraiment happé. Malheureusement et même si j’ai apprécié suivre son enquête, cette dernière m’a semblé manquer de réelle motivation. Malheureusement, les enjeux qui la guidaient se sont retrouvés noyés sous une romance beaucoup trop bancale et rapide pour être émouvante et qui n’apporte rien de bien original au scénario de Sorcery of Thorn. Pour autant et paradoxalement, j’ai fortement apprécié les personnages de Nathaniel, ce sorcier mystérieux et assez taciturne, ainsi que de Silas, ce démon intriguant. J’ai bien plus apprécié le développement et l’évolution de ces protagonistes que celui de leur comparse, Elisabeth. D’autant plus que ces derniers sont liés par un pacte et leur lien est extrêmement intime et intéressant à dénouer.

Le moins que l’on puisse dire c’est que je ressors assez perplexe de cette lecture. Je m’explique, même si j’ai fortement adoré l’univers enchanteur qui m’a bien souvent rappelé celui de Harry Potter, je n’ai pas été plus convaincu que cela par l’intrigue bien trop ficelée, ni par les protagonistes peuplant ce récit. Je retiens néanmoins le style visuel et dynamique de Margaret Rogerson.

14 commentaires sur “Sorcery of Thorns de Margaret Rogerson

    1. Je l’avais souvent vu passer avec de très bons avis, comme de très mauvais. Finalement, je suis entre les deux ce qui fait de cette histoire, un roman oubliable.

      J'aime

    1. Les avis des uns et des autres m’avaient fortement rendu curieux et je peux comprendre la divergence d’opinions car il y a du très bon, comme du moins bon.
      Hâte de lire ton avis !

      Aimé par 1 personne

  1. Vu la note, je pensais que tu avais complètement adhéré, mais en lisant ton avis, j’ai saisi pourquoi tu étais mitigé. Ton avis rejoint ceux que j’ai déjà pu lire sur cette œuvre. Sachant que c’est quand-même un petit pavé, j’essaierai de le sortir au plus vite de ma PAL pour me faire mon avis, mais la romance bancale dont tu parles m’inquiète. Et j’avoue que j’aurai souhaité un monde plus sombre mais apparemment, c’était pas le plan de l’auteure ^^. On verra bien !

    J'aime

    1. J’ai aimé cette lecture pour son ambiance à la Harry Potter mais c’est tout. Le reste avait du potentiel mais l’auteure reste beaucoup trop superficielle selon moi.
      J’espère qu’il te plaira autant voir mieux et que tu adhéreras totalement à son style.

      Aimé par 1 personne

    1. C’est surtout que j’admets placer la place des héros au centre de mes attentes lorsque je me lance dans une lecture. Je te rassure, l’univers est totalement enchanteur et rappelle celui de Harry Potter, ce qui est un bon point.

      Aimé par 1 personne

    1. Je t’en prie c’est avec plaisir. Encore une fois, je pense que d’autres très bonnes lectures doivent t’attendre et qui sait peut-être qu’un jour tu auras l’occasion de tenter celle-ci.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s