Chroniques de Steven·Thriller

Les enquêtes de Lady Hardcastle, tome 1 de T. E. Kinsey

Note : ★★★★☆ — « Petits Meurtres en Campagne sert avant tout d’introduction à l’univers de T. E. Kinsey et offre énormément de possibilités. C’est pourquoi, j’espère être de nouveau agréablement surpris par l’extravagance et l’humour, rythmant cette folle enquête, dans les tomes à venir. »

lalocataire

Résumé :
Veuve excentrique au passé secret, Lady Hardcastle quitte Londres pour s’installer à la campagne. Accompagnée de Florence, sa femme de chambre qui pratique avec assiduité les arts martiaux, elle compte y trouver le repos, loin de la vie trépidante menée dans les colonies de l’empire britannique.
Mais la campagne peut vite se révéler pleine de surprises, notamment lorsque les deux compères découvrent un cadavre pendu à un arbre. Suicide ? Lady Hardcastle, curieuse de nature, n’y croit pas et elle décide de prendre les choses en main. D’autant que les policiers locaux n’ont pas l’air très futés.
Lady Hardcastle et Florence plongent dans les nombreuses rivalités et les intrigues de leur village d’adoption. Et tout se complique lorsqu’un autre meurtre est commis… Pour les deux détectives amateurs, le tea time attendra, car une chose est certaine : la vie à la campagne n’a rien d’un long fleuve tranquille !

Chronique :
Il y a quelques temps déjà que j’avais vu passer ce roman sur la blogosphère et je dois admettre que sa couverture m’a de suite charmé, tout comme son résumé bien loin de ma zone de confort mais qui me tentait énormément.

Ainsi, j’ai pu découvrir ce qu’était le cosery mystery et il m’a semblé assez familier du fait que j’ai eu l’impression d’être devant un épisode de la série Arabesque dont je garde de doux souvenirs d’enfance en présence de mes grands-parents. Ainsi, j’ai été très vite happé par ce policier même si je dénote un manque de cadre de la part de T. E. Kinsey. En effet, ce dernier nous offre comme seul repère temporel le siècle en cours, le XXeme ici, ce qui peu paraitre assez maigre comme indication. Friand de détails que je suis, j’aurais souhaité avoir une date précise afin de mieux m’imprégner de l’histoire. Fort heureusement, le cadre spatial est parfaitement maîtrisé et l’ambiance britannique et parfaitement mise en avant. J’ai vraiment pris plaisir à découvrir ces nouveaux lieux et autres décors campagnards dans lesquels bien des mystères résident et dans lesquels le calme n’est pas si monnaie courante.
Une fois cette mise en bouche réalisée, l’auteur ne perd pas un instant avant de conter une enquête policière intrigante et palpitante à suivre. Je me suis laissé porter par sa plume et s’est avec entrain que j’ai suivi cette intrigue qui est parvenue à me surprendre jusqu’à la dernière page. Je pensais avoir découvert l’identité du coupable et cela était sans compter sur l’étonnant retournement de situation opérer par T. E. Kinder. J’ai adoré me faire berner de la sorte et je suis sûr que ce dernier a encore de beaux tours dans son sac pour les tomes à venir. Il me tarde d’ailleurs de découvrir la suite des Enquêtes de Lady Hardcastle.

Malgré les très bons points de ce premier tome, je n’aurais pas autant apprécié ma lecture sans le duo complètement déjanté formé par Lady Hardcastle et sa dame de compagnie Florence. L’alchimie qui dégage de ces deux personnages est puissante et plaisante à découvrir. Leurs échanges ainsi que leur relation se dévoilent plein de punch et de mordant. De plus, nos deux acolytes détiennent toujours une pointe d’humour appréciable et poursuivre cette enquête en leur compagnie fut véritablement revigorant et rafraîchissant. Les joutes verbales ne cessent de rythmer ce roman et pour une première, je suis entièrement satisfait et en redemande déjà. Surtout que T. E. Kinsey ne laisse rien entrevoir du passé de nos héroïnes ce qui me rend totalement curieux quant à celui-ci étant donné la force de leur union ainsi que la diversité de leurs comportements et de leurs champs d’action.
Fraichement installées en bourgade, j’ai pris plaisir à faire connaissance de ses habitants. Beaucoup sont présentés lors de cette enquête et j’espère en retrouver certains. J’ai aussi aimé découvrir la société mondaine en compagnie de Lady Hardcastle. Son point de vue, drôle et cynique à la fois, n’a cessé de me faire sourire. Tout comme l’attitude et le franc-parler de Florence qui ébranlera bien souvent ses comparses domestiques.

En conclusion, Petits Meurtres en Campagne sert avant tout d’introduction à l’univers de T. E. Kinsey et offre énormément de possibilités. C’est pourquoi, j’espère être de nouveau agréablement surpris par l’extravagance et l’humour, rythmant cette folle enquête, dans les tomes à venir.

2 commentaires sur “Les enquêtes de Lady Hardcastle, tome 1 de T. E. Kinsey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s