Romance

Spring Girls d’Anna Todd

Note : ★★★★☆ — « Cette revisite moderne et actuelle du chef d’œuvre de Louisa May Alcott détient énormément de potentiel mais souffre d’un manque de profondeur conséquent. En choisissant de se concentrer davantage sur la vie sentimentale de nos héroïnes, Anna Todd en oublie le reste et offre une romance ordinaire, manquant parfois de subtilité qui m’aura fait vivre un bon moment lecture. »

3651
Une adaptation moderne des « Quatre filles du docteur March ».

Résumé :
Les quatre filles de l’officier Spring vivent avec leur mère, Meredith, sur la base militaire de Fort Cyprus, près de la Nouvelle-Orléans, alors que leur père est en mission en Irak. Durant les vacances de Noël, Meg, l’aînée, qui espère la demande en mariage de son petit ami, est perturbée par le retour d’un ancien amoureux. Sa cadette, Jo, dix-sept ans, ambitieuse et révoltée, se découvre de nombreuses affinités avec le nouveau voisin, Laurie. Amy, la plus jeune, peste contre leurs problèmes d’argent et l’absence de cadeaux sous le sapin tandis que Beth, calme et discrète, fait de son mieux pour seconder leur mère à la maison. Premiers émois amoureux, amitiés trahies, difficultés financières… Anna Todd revisite Les Quatre filles du docteur March et rend hommage à l’œuvre de Louisa May Alcott en l’adaptant aux questionnements et aux mœurs du XXIe siècle.

Chronique :

Depuis que j’ai visionné et adoré la dernière adaptation cinématographique de Les Quatre Fille du Docteur March, je ressentais le besoin de relire ce classique découvert il y a peu. C’est à tout hasard que je suis tombé récemment sur cette réécriture proposée par Anna Tood et adorant After, je ne pouvais que craquer. Force est de constaté que je ne regrette pas mon choix même si je dénote un manque de profondeur et de subtilité assez conséquent.

En effet et quand bien même j’ai accroché à cette réécriture, cette dernière souffre énormément d’une très grande superficialité de la part de l’auteure. Pourtant, j’ai été agréablement surpris et épaté par la projection et la superposition des thèmes abordés par ces deux auteures d’une époque à une autre. J’ai trouvé vraiment épatant de voir que finalement même si nos codes et nos modes et habitudes de vies ont fortement évolués, le raisonnement de l’être humain est encore parfois assez figé et reste sur certains points totalement archaïque. C’est ce que semble dénoncer de façon légère et succincte Anna Todd. Cette dernière dresse le triste constat des inégalités sociales encore trop présentes de notre société dans lequel bien des mœurs doivent encore évoluer. Malheureusement et même si ce roman a énormément de potentiel, celui-ci est gâché par la trop grande mise en lumière des états d’âmes de nos héroïnes. Sans m’attendre à quelque chose de profond comme a su le faire Louisa May Alcott à l’époque, je ne pensais pas à me retrouver face à de simples déboires et autres mésaventures d’adolescentes. En ce sens, Anna Todd souffre de cette comparaison, d’autant plus que les premiers chapitres sont extrêmement similaires à l’œuvre originale. C’est pourquoi, il m’a fallu redoubler d’effort pour oublier celle-ci afin de me plonger totalement dans cette revisite moderne et actuelle. Fort heureusement, j’ai pu compter sur le style léger et addictif de l’auteure pour y parvenir. D’autant plus que j’ai ressenti une nette évolution concernant sa plume que j’ai trouvé plus aboutie et nuancée que précédemment.

Néanmoins, c’est dans la force de ses personnages que cette dernière arrive à se démarquer librement et à s’émanciper. En effet et bien que nos héroïnes partagent les mêmes aspirations, leurs caractères et leurs réactions différent totalement. Ainsi, j’ai réussi à m’attacher à chacune d’elle et même si je n’ai pas vibré tout au long de ma lecture, je ne peux nier que certaines parties m’ont assez ému. Il faut dire qu’à travers ses personnages Anna Todd traite de forts sujets, aux conséquences parfois dramatiques telles que le harcèlement scolaire et le repli sur soi par exemple. Une fois de plus et quand bien même j’ai apprécié redécouvrir chaque protagoniste, Jo reste celle qui se détache le plus grâce à sa marginalité touchante et attendrissante. Bien entendu et malgré mon attachant pour cette héroïne, Beth, Amy et Meg m’ont autant régalé et je pense que beaucoup pourront s’identifier facilement à l’une des sœurs.

Cette revisite moderne et actuelle du chef d’œuvre de Louisa May Alcott détient énormément de potentiel mais souffre d’un manque de profondeur conséquent. En choisissant de se concentrer davantage sur la vie sentimentale de nos héroïnes, Anna Todd en oublie le reste et offre une romance ordinaire, manquant parfois de subtilité qui m’aura fait vivre un bon moment lecture.

21 commentaires sur “Spring Girls d’Anna Todd

  1. Ce livre me tente bien , mais je ne connais pas l’œuvre d’origine (juste de nom, je ne l’ai jamais lu), alors je me dis que je devrais peut être commencé par là plutôt que de me lancer dans une adaptation. Merci pour cette chronique, bon weekend 🙂

    J'aime

    1. Pour le coup, je ne sais que te conseiller. D’un côté en commençant par l’œuvre originale tu auras tu mal à t’en défaire en appréhendant cette lecture. A l’inverse celle-ci te donne un aperçu de l’histoire mais à notre époque mais si tu n’aimes pas, ça ne t’encouragera pas dans la découverte du classique…

      Aimé par 1 personne

      1. C’est exactement ça, si l’adaptation ne me plaît pas, ça risque de me donner une image biaisé de l’original, ce serait dommage. Du coup, si je le lance, je commencerais sûrement par l’original c’est plus sûr 🤭 Merci !

        J'aime

      2. Je ne peux qu’approuver ! Pour ma part c’est grâce à la collection Romans Eternels que je m’y suis mis et je ne regrette pas.
        En tous les cas, je serais content de te lire 😉

        Aimé par 1 personne

  2. j’ai adoré la dernière adaptation ciné également 🙂 je n’aime pas les réécritures donc c’est sur que je ne lirai pas ce livre … en plus, j’avoue que même si j’ai lu les 4 tomes d’After, je ne suis pas une grande fan du style d’écriture de l’autrice.

    J'aime

    1. C’est la seule que j’ai vu de cette œuvre et je suis content de l’avoir appréciée.
      Effectivement si déjà tu n’apprécies pas la réécriture et que peu la plume d’Anna Todd il vaut mieux passer ton chemin.

      Aimé par 1 personne

  3. Dommage pour ce manque de profondeur qui sera rédhibitoire pour moi. Je passe donc mon tour à regret moi qui adore l’univers et l’ambiance des 4 filles du Dr March.

    J'aime

    1. Je reconnais que c’est regrettable. Néanmoins tout n’est pas à jeter et si en plus Anna Todd peut donner envie à la ‘nouvelle génération’ de découvrir l’œuvre originale, je ne peux qu’approuver !

      Aimé par 1 personne

      1. On est d’accord, c’est chouette de leur faire découvrir ce classique. Mais ayant déjà lu l’autrice et moyennement apprécié, ça ne le donne pas envie ><

        J'aime

      2. Ah mais ça se lit tout seul, même si je ne trouve pas ça très travaillé… c’est le contenu et les personnages qui sont mal passés lol

        J'aime

      3. Ah c’est sûr que c’est léger et sans prise de tête. Après il s’agissait de ma première romance donc je l’ai adorée ainsi que ses personnages. Après il en faut pour tout le monde 😉

        Aimé par 1 personne

  4. Le focus sur les états d’âmes des héroïnes risque très vite me lasser, mais j’ai pris plaisir à te lire et n’exclus par de feuilleter le roman si je le croise en bouquinerie…

    J'aime

    1. Je t’avoue que ce sont les passages qui m’ont le moins convaincu. Pour le reste j’ai malgré tout apprécié ce que je lisais alors tu as raison de tenter à l’occasion 😉

      Aimé par 1 personne

  5. Malheureusement, ma première découverte de l’auteure (avec After) fait que j’ai d’emblé un avis sur cette réécriture. A moins d’en faire un ovni et vouloir réinventer le classique de manière très originale, j’aurai pensé que cette auteure n’était pas du tout la bonne personne pour s’attaquer à un classique. Mais ton avis qui reste très objectif, me montre qu’elle a certainement évoluer dans sa plume ? je crois que je tenterais.. 🙂 Bonne journée !

    J'aime

    1. Je peux comprendre ton avis déjà tranché mais personnellement, j’aime toujours laisser une seconde chance aux auteurs car parfois un roman me déplait et un autre me surprend. La lecture est avant tout un rendez-vous selon-moi et parfois ça casse et à d’autres moments ça passe. J’ai comme exemple Les Hauts de Hurlevent que je n’avais pas apprécié à lecture initiale que j’adore maintenant et que je relis souvent.

      Malgré ta réticence et mon objectivité que je ne suis pas sur d’avoir, j’ai trouvé le style vraiment plus nuancé et posé qu’After – dont j’ai adoré la plume – mais celui-ci reste léger et aérien 😉

      Merci de ton passage et très belle journée à toi également.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s