In My Mailbox·Rendez-vous

In My Mailbox #24

In My Mailbox est un rendez-vous incontournable de la blogosphère que j’aime découvrir lorsque que je visite différents blogs. A mon tour, j’ai eu envie de partager avec vous mes achats et autres acquisitions de la semaine.

ACHATS LIVRESQUES :

Cette semaine était LA semaine que j’attendais tant avec la sortie du troisième tome de la saga de Lucy Maud Montgomery, Anne de Redmond. Aussitôt entre mes mains, aussitôt dévoré. Puis, finalement, les semaines se suivent et se ressemblent chez moi car je vous annonce débuter une nouvelle – et dernière j’espère – collection. Il s’agit de celle regroupant les romans inspirés du célèbre univers de Donjons et Dragons avec le premier tome de la saga La Légende de Drizzt de R. A. Salvatore, publié chez Hachette. Etant donné qu’il semble difficile de se procurer tous les romans déjà parus, je trouve que cette collection est une bonne manière de découvrir ce vaste monde. Bien évidemment, je me suis aussi procuré les derniers numéros des collection publiées chez RBA avec comme classique Valentine de George Sand que j’espère plus apprécier que par le passé, ainsi que Le Chat Noir et autres Histoires Extraordinaires de Edgar Allan Poe côté fantastique. Je ne connais cet auteur que de nom et j’espère que ses nouvelles sauront me conquérir. Pour finir, j’ai fouiné dans les lires lus dans le cadre des études en lettres modernes de mon frère et j’ai été ravi d’y découvrir La vie de Marianne de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux. Je l’avais dans ma WL et je suis plus qu’impatient de découvrir cette œuvre.

À dix-huit ans, Anne va pouvoir réaliser son rêve : poursuivre des études universitaires. Elle quitte l’île du Prince Édouard pour l’université de Redmond, en Nouvelle-Écosse. Elle va y nouer de nouvelles amitiés, rencontrer des personnages attachants et connaître sa première tentation amoureuse. Y cèdera-t-elle ?

Drizzt est un elfe noir né en Outreterre où le pouvoir s’obtient par la guerre ou le meurtre. L’honneur, l’amitié, l’amour n’y ont pas leur place et Drizzt y fait le rude apprentissage d’une vie de servitude. Bien qu’il ait été élevé dans un système de valeurs totalement perverti et qu’il soit rompu à l’art du combat, il sait qu’il n’est pas comme les autres. Il aspire à une vie différente et refuse de devenir un assassin au service des siens. Mais pour survivre, Drizzt est obligé de dissimuler et même nier sa véritable nature. Jusqu’au jour où il devra se battre seul contre tous!

Histoire d’amour sur fond champêtre. Bénédict est un jeune homme sans beauté et sans fortune, pourtant trois femmes tombent amoureuses de lui : – Athénaïs, fille de paysans enrichis, coquette et gaie. – Louise, triste aristocrate rejetée par sa famille. – et Valentine, fiancée à un noble. Il les aimera toutes les trois ! mais, finalement, arrêtera son choix sur la plus inaccessible…

Avant de mourir, un meurtrier raconte sa confession, terrible récit où le destin prend forme d’un chat borgne, marqué à la gorge d’une tache en forme de gibet; un cheval couleur de feu s’échappe d’une tapisserie pour que s’accomplisse une ancienne prophétie; une forme spectrale sème la terreur dans une salle de bal; et bien d’autres contes troublants et étranges. Huit histoires terrifiantes, parmi les plus noires qu’ait écrit le grand écrivain Edgar Allan Poe.

Marivaux est aussi grand dans le roman qu’au théâtre. Il fait ici le tableau d’une destinée, et montre tous les aspects du génie féminin opposés à la froide raison. Dans cette autobiographie fictive, les scènes attendrissantes, le goût des larmes se manifestent déjà. Les faits ne sont que prétextes aux aventures spirituelles. L’héroïne, de noble origine, enlevée par des brigands, connaît d’abord une condition modeste. Prise entre les avances excessives des uns et l’amour des autres, que lui arrive-t-il ? Les événements, les analyses, les portraits, la peinture des mœurs, aussi bien aristocratiques que populaires, font le charme de ce grand roman, et de Marianne elle-même : ici, tout est esprit, romanesque et beauté.  » Nous autres jolies femmes, car j’ai été de ce nombre, personne n’a plus d’esprit que nous, quand nous en avons un peu : les hommes ne savent plus alors la valeur de ce que nous disons ; en nous écoutant parler, ils nous regardent, et ce que nous disons profite de ce qu’ils voient.  »

Voilà ce qu’il en est pour cette semaine ! Et vous quels ont été vos achats et autres acquisitions ces derniers jours ?

24 commentaires sur “In My Mailbox #24

    1. Ne m’en parle pas, cela commence à peser lourd dans le budget mais je suis faible face à de belles éditions 😉
      Merci beaucoup et à toi également !

      J’aime

    1. Oui, j’ai de quoi donner dans un peu tous les genres 😉
      Merci beaucoup à toi et j’espère que les collections vont s’arrêter pour cette année, je ne pourrais plus suivre sinon.
      Je te souhaite de belles découvertes également !

      Aimé par 1 personne

      1. Assez oui, entre les Romans Eternels, les Maîtres du Fantastiques, celles consacrées aux mythologies et Fairy Tail… Ca représente un sacré budget 😉

        Je t’en prie !

        Aimé par 1 personne

  1. Anne a aussi été mon plus bel achat de la semaine et j’ai hâte de m’y plonger le mois prochain surtout après ton très belle avis !
    Belles lectures à toi ☺️

    J’aime

    1. La ME se surpasse à chaque tome et fait de magnifiques livres objets avec cette série. J’ai déjà hâte de découvrir le prochain tome. J’ai hâte de découvrir ton avis car ce tome signe l’affranchissement de notre chère héroïne !

      Belles lectures et découvertes à toi également et merci beaucoup !

      Aimé par 1 personne

  2. Salut. Pour ma part j’ai craqué pour l’intégrale d’un saga autoedité, pour nevernight t2 (super affaire sur Vinted!) et j’ai pré-commandé 2 romans : Les princes de feu la prochaine sortie des editions Plume blanche et Serpent and dove 😊 que de l’imaginaire!

    J’aime

      1. En dehors des notes de bas de page, le 1er m’avait quand même pas mal plu 😉 Ahah, tu as craqué toi aussi^^ Merci, pareillement!

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.