Classique

Pauline – Lavinia de George Sand

Note : ★★★★☆ — « Sans être une parfaite réussite, je dois admettre que j’ai fortement apprécié ce recueil et les nouvelles qui le composent. Il me semble que ce format correspond bien mieux à la plume et au style de George Sand qui ont su me divertir et m’attendrir avec dynamisme et entrain. »

e hais le mariage, je hais tous les hommes, je hais les engagements éternels, les promesses, les projets, l’avenir.

Résumé :
À seize ans, Lavinia a passionnément aimé Lionel qui l’a abandonnée. Désormais veuve d’un vieux lord anglais qui lui a rendu un peu de respectabilité, Lavinia apprend que Lionel, qui va se marier, séjourne dans la même ville qu’elle. Elle lui rend ses lettres. Les anciens amants se revoient, Lionel retombe amoureux.

À seize ans, Lavinia a passionnément aimé Lionel qui l’a abandonnée. Désormais veuve d’un vieux lord anglais qui lui a rendu un peu de respectabilité, Lavinia apprend que Lionel, qui va se marier, séjourne dans la même ville qu’elle. Elle lui rend ses lettres. Les anciens amants se revoient, Lionel retombe amoureux.

Chronique :
Les directeurs de cette collection semblent vouer un culte à George Sand et semblent vouloir partager leur admiration avec le plus grand nombre. En deux semaines d’intervalles, j’aurais découvert pas moins de trois œuvres de l’auteure et même si je regrette ce choix, j’ai particulièrement apprécié cette dernière lecture regroupant deux nouvelles.

Il est vrai que la plume et le style de George Sand ne font clairement pas partie de mes favoris pourtant je les ai bien plus appréciés cette fois-ci. Je pense que ce ressenti est avant tout du au format choisi par cette dernière. En effet, en offrant de courtes nouvelles, l’auteure offre deux intrigues bien plus dynamiques et palpitantes à découvrir ainsi qu’à parcourir. C’est court, simple et fluide. Ainsi, je ne suis pas ennuyé un seul instant. De plus et sans pour autant être totalement poignantes, je dois dire que j’ai aussi trouvé ces nouvelles bien plus émouvantes qu’à l’accoutumée. Quand bien même les mêmes sujets reviennent souvent, j’ai vraiment pris plaisir à suivre ces deux romances. En particulier celle dévoilée dans Lavinia. J’ai adoré cette histoire d’amour de jeunesse perdu puis retrouvé mais pourtant impossible. Mieux encore, cette œuvre détient une grande partie épistolaire, lui conférant une forme des plus charmante à lire.

Malheureusement, j’aurais voulu avoir cette impression et ce sentiment en ce qui concerne les personnages sauf que ce ne fut pas totalement le cas. En effet et même si j’ai aimé les personnages principaux peuplant Pauline, Pauline et Laurence, je les ai trouvés un tantinet survolés et assez peu développés. Cependant, j’ai fortement apprécié la relation de ces deux amies ainsi que l’évolution de cette dernière. Alors qu’elles semblaient liés par le passé, le présent ainsi que le futur de leur retrouvailles viendra se glisser entre les deux et les opposera a chaque nouvelles révélations. Néanmoins et une fois de plus, ce sont les personnages présents dans Lavinia qui m’auront le plus séduit et convaincu. J’ai vraiment été charmé par les interactions poétiques et assez aériennes entre Lavinia et Lionel ainsi que par leur émouvante correspondance. J’ai aimé suivre cette histoire romantique et même si certains personnages n’apportent que trop peu d’intérêt à l’intrigue principale, notre couple porte à lui seul tout l’intérêt de cette dernière.

Enfin et sans être une parfaite réussite, je dois admettre que j’ai fortement apprécié ce recueil et les nouvelles qui le composent. Il me semble que ce format correspond bien mieux à la plume et au style de George Sand qui ont su me divertir et m’attendrir avec dynamisme et entrain.

7 commentaires sur “Pauline – Lavinia de George Sand

    1. C’est d’autant plus rare que j’ai fortement apprécié ce que j’ai lu alors que d’habitude l’auteure ne parvient pas à m’emporter totalement.
      Qui sait peut-être que Lavinia est disponible gratuitement 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Tu confirmes au si ce que je pressentais avec cette autrice, le format court lui correspond mieux. La nouvelle Lavinia me tente aussi beaucoup, elle a des thèmes que j’affectionne. Je note mais probablement dans une autre éditions pour ma part ^^

    J'aime

    1. Oui je suis assez étonné d’avoir autant apprécié cette lecture mais au moins je sais que ça ne vient pas de sa plume mais de la forme de son art.
      Concernant Lavinia, peut-être est-elle en libre accès sur le net ?

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s