Fantasy·Jeunesse

Un Sort si Noir et Eternel de Brigid Kemmerer

Note : ★★★☆☆ — « Cette réécriture ne m’a pas enchanté comme je l’aurais cru. Même si le fond reste appréciable, la forme reste beaucoup trop hasardeuse et bien souvent assez redondante et prévisible pour m’emporter avec elle. Fort heureusement, ce premier volet peut se suffire à lui même ainsi, je ne pense pas poursuivre les aventures de Harper et Rhen. »

Seuls l’amour et le courage rompront le maléfice.

Résumé :
Un soir, dans les rues de Washington, Harper, 17 ans, est témoin d’une tentative d’enlèvement. Faisant fi du danger, la jeune femme, partiellement handicapée, s’interpose. Mais le kidnappeur lâche sa première proie et, après avoir maîtrisé Harper, l’emmène avec lui…
D’un coup de baguette magique, ou presque, Harper bascule dans un autre monde. Elle découvre un lieu qui a tout du château de conte de fées : orchestre sans musiciens, cuisine enchantée et, bien sûr, prince beau et énigmatique. Prince maudit, en vérité.
Coincé dans un automne éternel, le prince Rhen cherche à débarrasser son peuple d’une créature sanguinaire. C’est pour briser le sort qu’il ordonne au commandant Grey d’enlever des jeunes femmes, saison après saison… Mais ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il est lui-même ce monstre assoiffé de sang. Pour rompre la malédiction, il doit se faire aimer avant le début de l’hiver, avant qu’il ne se remette à tuer… Rien de plus aisé, en apparence, pour ce jeune homme séduisant. Pourtant, aucune des centaines de jeunes femmes avant Harper n’a succombé à son charme.

Chronique :
Après ma dernière lecture, synonyme d’immense coup de cœur, j’ai eu envie de lire quelque chose de plus léger et de purement divertissant. C’est ainsi que mon choix s’est naturellement porté sur Un Sort si Noir et Éternel de Brigid Kemmerer. Appréciant fortement les réécritures de comtes et, au vu des très nombreux et élogieux avis, je m’attendais à adorer cette lecture mais ce ne fut absolument pas le cas.

En effet, je n’ai cessé d’énormément m’ennuyer au cours de ma lecture qui semblait pourtant si prometteuse. Je m’attendais à être happé par un univers enchanteur et par une romance envoûtante mais j’ai fait face à un univers beaucoup trop bancale et une romance bien trop prévisible. En effet, le monde imaginé par Brigid Kemmerer ainsi que ses complots se sont dévoilés assez peu développés et bien souvent hasardeux. Je ne suis par certain d’avoir très bien compris tout les tenants et les aboutissants de cette guerre qui oppose les deux camps adverses de cette aventure. D’autant plus qu’une dimension assez futuriste semble cadrer ce monde inventé ce qui ne m’a pas aidé à trouver mes repères. Pourtant ce premier volet est un vrai pavé et aurait pu être fortement introductif mais beaucoup trop d’informations se démontrent bien trop futiles et imputables pour être totalement digeste. Ainsi, l’auteure aurait gagné en dynamisme et en rythme en réduisant d’une centaine de pages son roman. Par conséquent et appréciant être immergé par ce que je lis, je regrette d’être malheureusement rester beaucoup trop en surface pour me divertir totalement. Si je ne devais garder qu’une chose de cette lecture, cela serait la plume de Brigid Kemmerer qui malgré ces quelques manquements s’est démontrée d’une fluidité redoutable et facile à lire.

Le constat reste le même quant à la romance de cet opus. Je ne me suis pas senti concerné un seul instant par cette dernière que j’ai trouvé bien trop redondante et prévisible dans sa construction et son évolution. Pourtant et bien qu’il s’agisse d’une réécriture de La Belle et la Bête, d’autre auteures avant cette dernière sont parvenues à me surprendre et à m’envoûter comme Sarah J. Maas par exemple avec sa saga Un Palais d’Epines et de Roses qu’on ne présente plus, mais aussi Sortilège d’Alex Finn que j’ai adoré à l’époque. D’autant plus que malheureusement, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages de ce roman. A commencer par notre héroïne Harper. J’étais très curieux quant à la gestion de son handicap et même si j’ai aimé en apprendre davantage sur la pathologie dont elle est atteinte, cette facette intégrante et importante de ce personnage est beaucoup trop vite oublié et censuré. Finalement et à l’image de Rhen, cette dernière s’est dévoilée trop ordinaire et commune. Notre prince régent ne brille pas non plus pour son originalité et ne sert finalement que d’opportunité à l’auteure d’offrir sa propre version de ce conte classique. Seul son commandant Grey sort du lot et laisse la possibilité à Brigid Kemmerer de nous dévoiler quelques légers retournements de situations et quelques autres révélations.

Finalement, cette réécriture ne m’a pas enchanté comme je l’aurais cru. Même si le fond reste appréciable, la forme reste beaucoup trop hasardeuse et bien souvent assez redondante et prévisible pour m’emporter avec elle. Fort heureusement, ce premier volet peut se suffire à lui même ainsi, je ne pense pas poursuivre les aventures de Harper et Rhen.

21 commentaires sur “Un Sort si Noir et Eternel de Brigid Kemmerer

  1. Je trouve ton avis après avoir publié le mien sur LA parce qu’on se rejoint finalement beaucoup. Je me sentais un peu seule côté FR d’être passée à côté alors que tout le monde a adoré… J’ai retenu les mêmes choses que toi et je ne pense pas continuer non plus 😦

    J’aime

  2. Dommage pour cette lecture en demi-teinte… C’est pas drôle de s’ennuyer dans un bouquin. Il me tentait, mais je fuis l’ennui. Alors je passe mon tour.
    Tu connais la maison Magic Mirror ? Elle est spécialisée dans les réécritures de conte, et certains de ses bouquins sont vraiment bons. La bête du bois perdu revisite la Belle et la bête. Je ne l’ai pas encore lu mais il est dans ma PaL.

    J’aime

    1. Alors je ne connais absolument pas cette ME mais je vais m’intéresser à cette dernière même si les réécriture de conte ne sont pas ma tasse de thé, j’aime en découvrir de temps à autres donc merci à toi !

      Aimé par 1 personne

  3. Quand on s’ennuie, une plume facile à lire, ça sauve clairement les meubles ! J’avais lu plusieurs chroniques te rejoignant, ce qui me fait un peu fuir. Parce que si une romance convenue ne me dérange pas quand elle est bien amenée, je ne supporte vraiment plus de m’ennuyer… Il y a tellement de choses à lire.

    J’aime

    1. Tu n’es pas la première à me dire que beaucoup d’avis sont mitigés concernant ce premier volet. Pourtant, sur livraddict les avis sont assez élogieux d’où mon étonnement finalement. Je te l’accorde qu’il y a bien mieux à lire, réécritures de contes comprises pour ne pas à avoir de temps à perdre 😉

      Aimé par 1 personne

  4. Je l’ai lu également et j’ai eu le même ressenti que toi !! Je n’ai pas du tout adhéré aux personnages qui manquaient de crédibilité à mes yeux, ni aux événements et péripéties du récit, que j’ai trouvés assez prévisibles et ennuyants… C’est si dommage, car les retours sont très bons, surtout dans sa version originale 🙏🏻

    J’aime

    1. Ca me rassure de voir que je ne suis pas le seul à m’être ennuyé et ne pas m’être attaché aux personnages. Nous sommes d’accord que les avis sont plus qu’élogieux. Je pense que cette série n’est pas faite pour moi/nous 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je pense aussi que ça n’est pas pour nous !! Mais il y a tellement d’autres choses bien et qui pourraient mieux convenir, surtout si tu avais bien aimé Acotar 😌 En ce moment je découvre La vie invisible d’Addie Larue et c’est vraiment très bien 🙏🏻

        J’aime

      2. C’est certain que vu ma PAL gigantesque, j’ai bien mieux dans le genre 😉
        Je t’avoue que j’ai peur que La vie invisible d’Addie Larue ne soit pas non plus fait pour moi au vu des quelques avis mitigés que j’ai vu passer.

        J’aime

      3. Ah oui ? Pour ma part je ne suis tombée que sur des commentaires explosifs et super positifs 😛
        Mais je comprends ! 😉 Que lis-tu donc en ce moment ?

        J’aime

      4. Il y a de tout en réalité dans les avis, je préfère nuancé du coup et attendre une bonne occasion pour tenter l’aventure.
        Je suis en train de lire un classique de Thomas Hardy, Les Forestiers 😉

        J’aime

  5. C’est dommage que tu n’aies pas plus aimé que cela. J’espère pour ma part adhérer quand j’aurais le livre à ma disposition et quand je l’aurais lu, ça va s’en dire. ^^
    Il est vrai qu’il y a beaucoup de réécritures du conte de La Belle et la Bête et ce même, en films. Et difficile de passer après ACOTAR ! ♥♥♥

    J’aime

    1. Je l’espère pour toi également car il a l’air d’avoir eu un certain succès au delà de nos frontières. Personnellement, je me suis ennuyé mais cela provient surtout de moi donc je croise les doigts pour toi.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.