CLQLV·Rendez-vous

C’est lundi que lisez-vous ? #45

C’est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous incontournable de la blogosphère et c’est avec plaisir que nous avons décidé de partager avec vous nos lectures passées, en cours mais aussi à venir !

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

LECTURES PASSEES

Une Enquête des Soeurs Brontë
Bella Ellis
★★★★☆

Cette série littéraire ne peut que plaire et séduire les admirateurs des sœurs Brontë tellement Bella Ellis a pris soin de retranscrire et d’imaginer une enquête à l’ambiance envoûtante et à l’authenticité parfaitement maîtrisée. Je regrette juste un manque d’approfondissement concernant la psychologie et les relations de chacun même si cela n’a pas amputé mon plaisir de lecture.

Chronique

Hamnet
Maggie O’Farrell
★★★★★

Coup de ♥ — L’œuvre de Maggie O’Farrell est une véritable révélation. Très attiré par ce roman, je ne m’attendais pas pour autant à tenir entre les mains un récit si puissant et poignant, porté par une plume émouvante ainsi qu’un style poétique qui ont fait de cette lecture un immense coup de cœur.

Chronique

Un Sort si Noir et Eternel
Brigid Kemmerer
★★★★☆

Cette réécriture ne m’a pas enchanté comme je l’aurais cru. Même si le fond reste appréciable, la forme reste beaucoup trop hasardeuse et bien souvent assez redondante et prévisible pour m’emporter avec elle. Fort heureusement, ce premier volet peut se suffire à lui même ainsi, je ne pense pas poursuivre les aventures de Harper et Rhen.

Chronique

Les Forestiers
Thomas Hardy
★★★★★

Avec accalmie, Thomas Hardy donne vie à de doux et chaleureux paysages qui m’ont plus d’une fois subjugué et qui offrent une magnifique ode à la nature et dont la beauté contraste la noirceur et la cruauté de cette tragédie. Avec poésie et mélancolie, ce dernier offre une funeste histoire d’amour qui aurait davantage pu me toucher si la construction des personnages présentés ne m’avait pas semblé parfois superficielle.

Chronique

LECTURES EN COURS & A VENIR

Le Moulin sur la Floss
George Eliot

Ce sommet de l’histoire du roman anglais (qui en compte d’ailleurs beaucoup) date de 1860. Le thème principal en est l’amour tragique entre un frère et une soeur, qui se brouillent de longues années pour se réconcilier dans la mort. Entre-temps, la jeune fille a été amoureuse d’un infirme, puis du fiancé de sa cousine : mal lui en prendra. Le meilleur du livre est dans la peinture poétique de l’existence quotidienne la plus humble, dans « le sentiment de la question mystérieuse de la vie humaine et de la vie de la nature, des mystères sublimes auxquels nous participons en le sachant aussi peu que la fleur qui pousse » (Marcel Proust). On aimera ainsi « la nouveauté des images venant d’une vue tendre et neuve des choses ».

La Ronde des Saisons, tome 4
Lisa Kleypas

Après avoir passé trois saisons à Londres sans avoir pu dénicher un mari, le père de Daisy Bowman impose à celle-ci un ultimatum : elle doit se trouver un mari ! Maintenant. Et si Daisy est incapable d’attirer un beau parti, elle épousera celui choisi par son père, l’austère et distant Matthew Swift. Daisy est horrifiée. Une Bowman n’a jamais admis la défaite, et elle décide de faire ce qu’il faut pour éviter d’épouser Matthew Swift… Mais c’est sans compter avec le charme imprévu de Matthew, ou sa sensualité à fleur de peau qui fait jaillir les étincelles entre eux. Et Daisy découvre que l’homme qu’elle a toujours détesté pourrait bien être l’homme de ses rêves. Mais au moment même où elle se rend à l’évidence, un scandale secret éclate… un scandale capable de détruire Matthew et un amour plus passionné que tous les rêves de Daisy réunis…

24 commentaires sur “C’est lundi que lisez-vous ? #45

  1. Une enquête sur les soeurs Brontë me tente pas mal ; il faut dire qu’elles m’ont toujours beaucoup fasciné !

    En CM2, mon institutrice m’offre ses propres éditions de « Jane Eyre ». Je pense que j’étais trop jeune pour réellement bien interprété ce livre ; néanmoins, je l’ai lu, et je me souviens qu’à la fin, j’ai demandé à ma mère pourquoi on pouvait désirer écrire des histoires tristes. Je ne comprenais pas ; j’adorais écrire, mais je n’avais pas encore l’ombre d’un chagrin dans mes histoires. Toutes ces morts m’ont beaucoup surprise, je n’arrivais pas à comprendre leur utilité !

    Il faudrait que je reprenne ce livre, pour m’en faire une idée plus poussée ! Tu as lu les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë ?

    A très bientôt je l’espère,
    Cloé et sa bibliothèque,
    https://labibliothequedecloe.fr/

    J'aime

    1. Je pense que nous sommes beaucoup à être fascinés par tant de talent et de beauté !
      Tu as eu une très gentille et attentionné maîtresse à ce que je vois. J’ai adoré Jane Eyre, tout comme j’ai adoré Hurlevent dont tu peux retrouver mes chroniques 😉

      J'aime

    1. Alors j’espère que tu ne seras pas aussi déçu que moi de ta lecture. J’ai commencé Le Moulin sur la Floss et pour le moment ce roman est fort sympathique.

      Belle semaine à toi également et merci.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s