Fantastique·Jeunesse

16 Lunes de Kami Garcia & Margaret Sthol

Note : ★★★★☆ — Relecture — « Mon impression reste sensiblement identique à celle de ma précédente lecture malgré quelques longueurs un peu moins présentes du fait que je connaissais l’intégralité de l’histoire cette fois-ci. J’ai de nouveau pris un très grand plaisir à suivre Ethan et Léna dans leur quête d’amour et de de vérité. »


L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Résumé :
J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction… Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver…

Chronique :
C’est assez drôle mais il y a des périodes comme celle-ci où j’ai envie de réaliser des marathons lectures dans le but de me replonger dans mes sagas favorites et totalement familières, sources de nostalgie et de réconfort. Je ne sais encore si je rédigerais un article consacré à cette envie mais j’ai déjà débuté mon marathon avec la relecture du premier tome de la saga Sublimes Créatures de Kami Garcia et Margaret Stohl. Je vous partage ma chronique qui date maintenant de 2016 mais dont mon impression reste sensiblement la même.

L’histoire prend place doucement à Gatlin, cette minuscule campagne perdue au fin fond du monde où tout le monde se connaît et où règne une étroitesse d’esprit incroyable. Lorsqu’une nouvelle étudiante fait son apparition au lycée de ce petit bled perdu et que des événements inexplicables se produisent, une vraie chasse aux sorcières aura lieu. Notre héros, Ethan, se verra quant à lui attiré et lié depuis ses cauchemars à cette nouvelle habitante et découvrira qui se cache véritablement derrière Lena. Autant vous prévenir dès maintenant, oui cette romance paranormale a des airs de déjà-vu, mais elle parvient à se démarquer aisément à l’aide de ses personnages authentiques et attachants mais aussi grâce à l’écriture de Kami Garcia et Margaret Stohl qui saura vous séduire à coup sûr.

Le mérite de cet attachement reviendra surtout au travail réalisé par les auteures. Tout en imaginant un monde ensorcelant rempli de magie et de danger, elles sont parvenues à donner une véritable identité à cette ville ainsi qu’aux différents lieux que j’ai découverts au cours de ma lecture. C’est incroyable comment cette ville aurait parfaitement pu coller à ma petite campagne et je suis, là encore, certain que beaucoup peuvent ressentir cette familiarité. J’ai littéralement voyagé au travers de ce premier tome. Même si j’ai ressenti quelques longueurs par moments, cela ne m’a pas empêché de m’évader des heures durant dans les ruelles de Gatlin et ses alentours. Je pense d’ailleurs que ces longueurs sont volontaires de la part des auteures. Toutes deux prennent le temps d’offrir un premier tome introductif – même si j’aurais apprécié que certains passages soient raccourcis de quelques pages – qui se démarque aisément de par son rythme bien plus lent qu’habituellement, tout en étant addictif. De plus, le mythe, pourtant déjà très connu du grand public, est assez novateur dans sa manière d’être abordé car il mélange magie et guerres. Ainsi et régulièrement, quelques aller-retours dans le passé, parfois assez déroutants mais totalement immergeants, seront présentés au lecteur. Les pièces du puzzle s’accorderont donc progressivement, laissant à ce dernier le temps d’apprécier les nombreuses révélations apportées au cours de ce premier tome. Cependant et comme bien souvent, bon nombre de questions reste en suspend me donnant l’envie de continuer cette saga aussi enchanteresse que familière.

En résumé, ce premier tome est avant tout introductif. Les auteures prennent le temps de nous offrir des personnages attachants que j’ai aimé suivre pendant quelques heures, mais aussi des lieux uniques qui m’ont malgré tout semblé étrangement familiers. Le tout est saupoudré d’une magie aussi dangereuse qu’envoûtante.

17 commentaires sur “16 Lunes de Kami Garcia & Margaret Sthol

  1. Je ne me rappelle même plus si je suis allée jusqu’au bout de ce premier tome… Je l’avais trouvé tellement lent à démarrer et je n’ai pas accroché aux deux héros amoureux transis. Le film ne m’a pas non plus marqué ^^

    J’aime

    1. Comme ça c’est clair, cette saga n’est pas pour toi. J’avoue que sans l’adaptation je me serais pas tourné vers celle-ci mais finalement j’ai bien fait 😉

      J’aime

  2. Waouh, ça me fait faire un bon dans le temps ! 😂
    Je l’avais lu, il y a ce qu’il me semble une éternité (au collège, je crois), mais j’ai presque tout oublié. Ton avis me donnerait presque envie de le relire, surtout que je ne crois pas avoir lu la suite … mais bon je ne l’ai pas sous la main
    Merci pour ton retour ! 😄

    J’aime

    1. Je te rassure, j’ai aussi fait un bon dans le temps 😉
      C’est ce que j’apprécié dans les anciennes saga qui sont sources de nostalgie et je trouve que cette sentiment correspond totalement à la saison !

      Aimé par 1 personne

      1. Totalement ! C’est si plaisant de relire des livres qu’on a lu il y a très longtemps, ça fait remonter de beaux souvenirs ^^
        J’espère que la suite continuera à te plaire 😀

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai lu ce livre il y a assez longtemps, je devais avoir 14 ans et au final, même si j’avais aimé, je n’ai jamais terminé la saga, ce que je regrette… Mais ton avis me donnerait bien envie de m’y replonger et d’enfin la finir 🙂

    J’aime

  4. Une relecture qui semble être bien passée 😉
    Ton avis de 2016 me laisse entrevoir une ambiance que je n’ai pas rencontrée dans l’adaptation graphique qui ne m’avait pas convaincue et que j’avais trouvé assez ennuyeuse. Le film ne m’avait pas non plus transcendée. J’en déduis que rien ne vaut le roman original 🙂

    J’aime

    1. Oui, peu apprécient réellement cette saga alors que moi je l’adore. A l’inverse, c’est grâce à son adaptation que j’ai décidé de tenter cette lecture car je l’avais beaucoup appréciée. J’aurais d’ailleurs bien aimé que chaque tome soit adapté mais finalement cela est une chose rare de nos jours.

      Aimé par 1 personne

      1. En effet même si c’est un cercle vicieux parce qu’à force de voir des séries interrompues, on peut avoir tendance à attendre que tous les tomes soient sortis avant de se lancer…

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.