In My Mailbox·Rendez-vous

In My Mailbox #30

In My Mailbox est un rendez-vous incontournable de la blogosphère que j’aime découvrir lorsque que je visite différents blogs. A mon tour, j’ai eu envie de partager avec vous mes achats et autres acquisitions de la semaine.

CADEAUX & ACHATS LIVRESQUES :

Cette semaine et aujourd’hui étant mon anniversaire, quelques nouveaux titres sont venus rejoindre les romans déjà présent dans ma bibliothèque dont, le troisième tome de La Saga des Cazalet d’Elizabeth Jane Howard, Le Pavillon des Combattantes d’Emma Donoghue ainsi que les derniers tomes parues de la saga de Joanne Fluke, Les Enquêtes d’Hannah Swensen. Concernant mes achats et comme maintenant bientôt une année, je me suis procuré Sous la Verte Feuillée de Thomas Hardy dans la magnifique édition des Romans Eternels ainsi que le dernier numéro de la collection Dungeons & Dragons, Frères d’Armes deMargaret Weis et Don Perrin.

Mars 1942. Polly et Clary, les deux cousines encore enfants dans Etés anglais et qui, adolescentes, avaient la part belle dans A rude épreuve, ont aujourd’hui dix-sept ans et n’aspirent qu’à une chose : échapper à l’étau familial en quittant Home Place pour Londres. Polly est encore sous le choc du décès de sa mère, Sybil, qui a succombé au cancer qui la rongeait. Clary, dont le père Rupert n’a plus donné signe de vie depuis le mot apporté par un soldat français, est sur le point de perdre espoir. Au chagrin des deux héroïnes s’ajoute la frustration face au silence borné du clan Cazalet : les adultes se refusent à parler des choses graves, et continuent de les considérer comme des enfants. A quel modèle les deux jeunes filles peuvent-elles bien s’identier ? Leur cousine Louise abandonne sa carrière d’actrice pour devenir mère de famille. Leur tante Rachel est à ce point dévouée à ses parents qu’elle laisse s’éloigner sa précieuse amie Sid. Et pendant que Zoë, la belle-mère de Clary, s’éprend d’un Américain, les in délités d’Oncle Edward à l’égard de Tante Villy menacent de tout faire voler en éclats. Malgré les sirènes et les bombardements, Londres est toujours plus attirante que Home Place, où règnent un froid glacial et une atmosphère de plomb.

En pleine pandémie de grippe espagnole, l’ancien monde est en train de s’effondrer. À la maternité, des femmes luttent pour qu’un autre voie le jour. 1918. Trois jours à Dublin, ravagé par la guerre et une terrible épidémie. Trois jours aux côtés de Julia Power, infirmière dans un service réservé aux femmes enceintes touchées par la maladie. Partout, la confusion règne, et le gouvernement semble impuissant à protéger sa population. À l’aube de ses 30 ans, alors qu’à l’hôpital on manque de tout, Julia se retrouve seule pour gérer ses patientes en quarantaine. Elle ne dispose que de l’aide d’une jeune orpheline bénévole, Bridie Sweeney, et des rares mais précieux conseils du Dr Kathleen Lynn – membre du Sinn Féin recherchée par la police. Dans une salle exiguë où les âmes comme les corps sont mis à nu, toutes les trois s’acharnent dans leur défi à la mort, tandis que leurs patientes tentent de conserver les forces nécessaires pour donner la vie.

Eden Lake est sur le point de célébrer son premier carnaval d’hiver. Au menu ? Sports de glace, activités pour les enfants et, bien évidemment, les délicieuses pâtisseries du Cookie Jar, amoureusement préparées par la charmante Hannah Swensen. Cerise sur le muffin, Connie MacIntyre, vedette d’une célèbre émission de cuisine, doit venir signer son livre. Toute la ville est sur le pont – même la mère d’Hannah, qui passe généralement son temps à essayer de la marier. Mais quand Connie MacIntyre est retrouvée morte dans la boutique d’Hannah, cette dernière ne va pas résister très longtemps à son envie de mener une enquête qui va s’avérer pleine de rebondissements.

Ravis de célébrer le 4 Juillet, jour de l’Indépendance, les habitants d’Eden Lake se préparent à faire la fête. Mais au Cookie Jar, la boutique de gâteaux d’Hannah Swensen, l’ambiance n’est pas vraiment au beau fixe. Hannah doit se mettre au régime, son chat lui en fait voir de toutes les couleurs et Norman, son prétendant, s’apprête à acheter une maison pour qu’ils s’y installent ensemble. Ce qui, pour elle, est un peu prématuré. Mais ce quotidien un peu morose va voler en éclats lors de la visite de cette maison. Au milieu des meubles anciens, notre héroïne et sa mère découvrent en effet le corps de la propriétaire, Rhonda Scharf. Et les restes d’un dîner pour deux, avec l’une des fameuses tartes au citron meringuées de chez Hannah. Qui était donc ce mystérieux visiteur, client du Cookie Jar, qui a disparu en laissant un cadavre derrière lui ? Tout le monde déconseille à la jeune femme de s’en mêler. Mais on connaît maintenant Hannah. Comment résister à une nouvelle enquête, surtout si elle commence dans sa propre boutique ?

Dans le paisible village de Mellstock, à la veille de Noël, l’arrivée d’une nouvelle institutrice est au cœur de toutes les conversations. Sans que nul l’ait encore vue, Fancy Day, une enfant du pays, fait déjà tourner les têtes des célibataires du comté.Dick Dewey, un jeune fermier, est le premier à lui faire des avances. Tombé fou amoureux au premier regard, il finit par la demander en mariage dans le plus grand secret. Mais un autre homme n’est pas indifférent aux charmes de la jeune femme : Mr Maybold, le vicaire, qui l’invite à se joindre à la chorale de la paroisse comme organiste. À son tour, il s’offre à l’épouser. Or Fancy, frivole et capricieuse, fait languir ses prétendants, bien consciente qu’il lui faudra renoncer à son indépendance lorsqu’elle sera mariée. Dans un labyrinthe de passions, Sous la verte feuillée, paru anonymement en 1872, dresse une fresque pleine d’ironie et de mélancolie du monde rural cher à Thomas Hardy. De cette histoire tissée de savoureux malentendus, où s’affrontent pour une femme une âme candide et un notable respecté, ne subsistera qu’un secret bien gardé par la fantasque Fancy…

Au cours d’un terrible siège le jeune mage Raistlin doit abandonner tous ses idéaux pour sauver son frère Caramon. Et tandis que tous deux font leurs armes en tant que mercenaires, une autre âme est forgée au feu de l’action, un autre destin est en marche. Pour l’heure Kitiara, la demi-soeur de Raistlin et Caramon, fourbit ses lames ; mais la puissance du seigneur des dragons s’éveille connaîtra l’avènement au cours d’une guerre qui bouleversera à jamais le destin des deux frères… et celui du monde.

Et vous, vous êtes vous montré raisonnable ou, au contraire, avez-vous complètement craqué cette semaine ?

18 commentaires sur “In My Mailbox #30

  1. Joyeux anniversaire !
    Encore de jolis titres ont rejoint tes étagères. Je note notamment les cosy mystery dont j’adore les couvertures !
    Très bonnes lectures 😄

    J'aime

  2. Ouf, à une heure près, je ratais ton anniversaire. Alors je prends ma plus belle voix pour te souhaiter un très Joyeux anniversaire 🙂
    Quoi de mieux que de fêter ce jour particulier avec des livres !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s