Jeunesse·Thriller/Policier

Inheritance Games, tome 1 de Jennifer Lynn Barnes

Note : ★★★★☆ — Ce premier volet réunit avec brio et efficacité tous les ingrédients d’un très bon thriller jeunesse. L’auteure est parvenue avec simplicité à m’immerger au sein de son immense échiquier grâce à un style des plus accrochant et hautement addictif. Je regrette seulement une construction sommaire en ce qui concerne les protagonistes de ce dernier et j’en attends bien davantage par la suite. »


Elle ne possède rien. Ils ont tout. Que les jeux commencent.

Résumé :
Avery Grambs, lycéenne sans histoire et sans le sou, rêve d’une bourse d’études pour entrer à l’université. Son destin bascule soudain quand Tobias Hawthorne, un célèbre milliardaire, lui lègue sa fortune. Cet argent tombe à pic, mais il y a un problème : Avery n’a jamais entendu parler de cet homme !
Pour toucher sa part d’héritage, elle doit néanmoins emménager dans la mystérieuse demeure des Hawthorne. Elle y côtoie les quatre petits-fils du défunt, tous aussi insondables que séduisants… et surtout bien décidés à l’empêcher de subtiliser leur dû !
Happée par un tourbillon de manigances, d’énigmes et de trahisons, Avery va devoir se prêter à un inquiétant jeu de dupes qui pourrait bouleverser sa vie à jamais…

Chronique :
Dévoilé comme une sorte de Hunger Games des temps modernes, je n’ai pas hésité un seul instant avant de me plonger dans ce premier volet pour lequel il ne m’aura pas fallu longtemps pour le dévorer jusqu’à sa dernière page.

Cet extrême et percutant entrain n’aurait pu avoir lieu sans l’efficace intrigue dévoilée par Jennifer Lynn Barnes ni, sans compter sur son style des plus addictif et fluide à découvrir. Ainsi, je n’ai eu aucune difficulté à entrer pleinement dans cette enquête et à m’imprégner de cet univers aux complots et aux enjeux captivants et palpitants. Sans grande ambition et d’une plume totalement accessible, l’auteure parvient à livrer un premier volet au rythme pêchu et des plus entraînant, offrant un résultat plus que divertissant. Grâce à ses courts chapitres, ce dernier se lit avec dynamisme et son rythme ne cesse de s’accroître jusqu’à la révélation finale qui me laisse ébahi et plus que désireux quant à la suite de cette saga familiale où bien des secrets m’attendent encore sagement. Pour autant et malgré ces importants atouts, je ne peux nier que j’aurais désiré que l’auteure aille bien plus en profondeur sur certains aspects tant son intrigue reste encore à creuser. J’ai cette légère impression d’une simple mise en bouche et par conséquent, j’en attends davantage par la suite qui j’espère se dévoilera à la hauteur de sa conclusion et de ses nombreuses révélations.

Il en est de même question personnages car même si j’ai fort apprécié ma lecture, j’avoue avoir été fortement déçu en ce qui concerne les protagonistes de cette histoire. En effet, qu’il s’agisse de notre héroïne, Avery, des petits-fils de notre riche donateur disparu ainsi que ce dernier, j’ai trouvé la construction des protagonistes bien trop superficielle et parfois assez survolée. Ainsi, je n’ai pu m’attacher un minimum envers ces derniers qui m’ont finalement paru assez fades en comparaison du reste de cette œuvre. J’ai suivi leurs aventures avec vivacité mais dépourvu d’émotion et avec, par moments, un certain retrait. J’aurais fort apprécié que ceux-ci ne se dévoilent pas de simples pions au milieu de cet immense échiquier et j’aurais voulu découvrir une psychologie bien plus poussée afin d’offrir une dimension quelque peu plus humaine et touchante. Néanmoins, je n’oublie pas qu’il s’agit d’un roman jeunesse et je dois dire que Jennifer Lynn Barnes réalise son travail de manière forte ingénue pour que je lui pardonne facilement ce léger manque.

Enfin, ce premier volet réunit avec brio et efficacité tous les ingrédients d’un très bon thriller jeunesse. L’auteure est parvenue avec simplicité à m’immerger au sein de son immense échiquier grâce un à style des plus accrochant et hautement addictif. Je regrette seulement une construction sommaire en ce qui concerne les protagonistes de ce dernier et j’en attends bien davantage par la suite.

36 commentaires sur “Inheritance Games, tome 1 de Jennifer Lynn Barnes

  1. Ce roman est dans ma Wish-list et ton avis attise encore plus ma curiosité. 😊 Mais je pense attendre un peu vu les petits points négatifs (personnages et développement de l’intrigue) qui sont sûrement du au genre Young Adult – dernièrement, ce style d’écrit a tendance à me bloquer. 😅

    J’aime

    1. C’est exactement ça mais étant donné qu’il s’agit d’une lecture jeunesse, j’avoue très vite pardonner ces défauts au profit des nombreux autres bons poins comme l’efficacité de la plume de l’auteure 😉

      J’aime

  2. Ce roman m’a aussi bien plu, j’ai passé un bon moment et il a en effet des défauts de construction de personnages, mais je lui pardonne. J’ai trouvé que ça collait bien avec l’ambiance.
    La suite est un peu dans la même veine, mais plus concentré sur un certain triangle 😉
    J’ai trouvé que le récit collait bien à mes attentes, assez léger, amusant et rythmé ^^
    J’attends maintenant le tome 3 pour connaître le fin mot de tout cela!

    J’aime

    1. Alors malgré le pointage de ce léger manque, je lui ai pardonné facilement étant donné qu’il s’agit d’un roman jeunesse et que, comme tu le soulignes, celui-ci se veut efficace et addictif. J’ai vraiment passé un moment de pur divertissement tout en légèreté et ça fait du bien.
      Tu m’intrigues avec cette suite, pourquoi ne pas tenter en VO pour le coup 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Je ne sais pas pourquoi mais je ne me sens pas attirée particulièrement par ce roman. Peut-être que la hype atour de ce dernier est trop grande et le fait que ce soit un thriller jeunesse y joue pour beaucoup.
    Je pense qu’il vaut mieux que je m’écoute cette fois et que je ne craque pas pour rien alors qu’il y a plein de supers romans qui m’attendent ! ^^

    J’aime

    1. Tu fais bien de t’écouter car comme tu le dis, beaucoup de romans te feront vivre de belles émotions et puis vu le prix cela fait réfléchir. Après, me concernant j’ai adoré cette lecture malgré ses défauts pour sa simplicité et son efficacité.

      J’aime

  4. J’avoue que la référence à Hunger games m’a interpellée tant je ne voyais pas le rapport en lisant le résumé.
    Bon je pense que le titre n’est pas pour moi, surtout si toi qui es plus magnanime que moi, trouves les personnages pas assez développés.
    Mais tant mieux si tu as passé un bon moment en dévorant ce roman ^^

    J’aime

    1. C’est surtout dans la phrase de vente avec le slogan ‘Que les jeux commencent’ qui m’a laissé sous entendre une lecture palpitante et bien plus violente que celle-ci. Néanmoins comme tu le dis, j’ai passé un pur moment niveau divertissement grâce à une grande simplicité et une importante efficacité. C’est léger et ça fait du bien !

      Aimé par 1 personne

  5. Il figurait déjà dans ma liste de curiosités mais maintenant j’ai définitivement envie de le lire 😃
    Merci pour cet avis !

    J’aime

  6. Il a l’air chouette celui-ci malgré les quelques bémols dont tu fais part. Mais j’aime beaucoup l’idée que l’héroïne doit faire ses preuves pour garder son dû, arrivé comme par miracle. A l’occasion pourquoi pas ! Merci ☺️

    J’aime

  7. C’est l’une des sorties que j’attendais le plus 🙂 Et si je regrette le manque de profondeur des personnages, hélas de plus en plus courant (comme en discutait récemment), la plume efficace et le rythme semblent offrir un bon moment de lecture !

    J’aime

    1. Pour le coup c’est vraiment le point négatif de ce premier volet mais étant très axé jeunesse, ça se pardonne facilement. Et puis le reste est vraiment excellent. C’est captivant, léger et ça se lit tout seul !

      Aimé par 1 personne

    1. C’est le seul point noir de ce premier volet. Le reste c’est du très bon, ça se lit tout seul et c’est léger. J’ai passé un moment plus que divertissant avec ce roman.

      J’aime

      1. Oreiller? Une envie d’aller dormir? 🤣 je note ce titre malgré tout 😉 (même si j’ai de moins en moins tendance à aller vers la traduction)

        J’aime

      2. Comme quoi se relire ne fait jamais de mal 😂
        Je me demande comment mon correcteur a fait pour écrire oreiller au lieu de premier !
        J’espère que ta découverte te plaira pour quand tu te lanceras 😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.