In My Mailbox·Rendez-vous

In My Mailbox #54

In My Mailbox est un rendez-vous incontournable de la blogosphère que j’aime découvrir lorsque que je visite différents blogs. A mon tour, j’ai eu envie de partager avec vous mes achats et autres acquisitions de la semaine.

ACHATS LIVRESQUES :

Encore une semaine assez calme me concernant. Ainsi, je me suis contenter de continuer ma collection dédiée aux œuvres d’Emile Zola avec La Faute de L’Abbe Mouret, ainsi que ma collection Aliénor avec Le Daible de Falaise d’Anna Lyra et qui m’accompagnera en ce dimanche ensoleillé. Côté parution, cette semaine signait le retour de Julia Quinn avec la première intégrale de sa série La chronique des Rokesby mais aussi la sortie du nouveau numéro du magazine Flow.

Serge Mouret est le prêtre d’un pauvre village, quelque part sur les plateaux désolés et brûlés du Midi de la France. Barricadé dan sa petite église, muré dans les certitudes émerveillées de sa foi, assujetti avec ravissement au rituel de sa fonction et aux horaires maniaques que lui impose sa vieille servante, il vit plus en ermite qu’en prêtre. A la suite d’une maladie, suivie d’une amnésie, il découvre dans un grand parc, le Paradou, à la fois l’amour de la femme et la luxuriance du monde. Une seconde naissance, que suivra un nouvel exil loin du jardin d’Eden. Avec cette réécriture naturaliste de la Genèse, avec ce dialogue de l’ombre et du soleil, des forces de vie et des forces de mort, du végétal et du minéral, Zola écrit certainement l’un des livres les plus riches, stylistiquement et symboliquement, de sa série des Rougon-Macquart.

Par tous les feux de l’enfer?! Ni nonne ni pucelle, Norine entend juste que son père, l’ancien maître tanneur Fulbert, cesse de la seriner au sujet d’épousailles. Elle a aimé un homme. Robin, l’écuyer du duc de Normandie. Ou devrait-elle plutôt le nommer Robert, le diable de Falaise, le cavalier de l’Apocalypse, le traître qui a ravi son innocence, son cœur et sa confiance… pillé son bonheur. Robert — frère parjure de l’héritier légitime Richard III —, félon dont la folie coûtera au castel et à ses villageois des jours bien obscurs.

1779, comté du Kent. Tout commence dans la résidence des Bridgerton, Aubrey Hall, une génération avant la naissance du premier des huit descendants d’Edmund et Violet Bridgerton.La demeure la plus proche, Crake House, est le fief des Robesby et de leurs cinq enfants. Les deux familles se fréquentent, leurs bambins jouent et grandissent ensemble. Sybilla, la soeur d’Edmund, véritable garçon manqué, sait bien qu’un jour elle épousera l’un des quatre fils Rokesby. Enfin, plus précisément un des trois fils, car l’aîné, George, est un insupportable raseur. Or, le jour où Sybilla se blesse, George, seul témoin de l’accident, lui vient en aide. Et c’est ainsi qu’ une facétie du destin va être à l’origine d’une saga familiale où les deux lignées vont s’unir pour le meilleur.

Ce mois-ci, c’est un numéro consacré au TEMPS que nous vous proposons. L’occasion de profiter d’une bulle de douceur, de prendre le temps de déconnecter et de profiter de l’instant présent 💗 Les articles à retrouver dans ce numéro 🌟 [ENQUÊTE] : Peut-on vivre aujourd’hui en faisant abstraction des contraintes horaires ? Nous avons mené l’enquête ! [NOS AMIES, NOS PLUS PRÉCIEUSES ALLIÉES] : Quelles sont les particularités de l’amitié au féminin ? [“POUR CRÉER, IL FAUT SAVOIR S’ENNUYER”] : Actrice, réalisatrice, artiste… Zabou Breitman se raconte sans faux-semblants.

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

25 commentaires sur “In My Mailbox #54

  1. J’ai bon espoir de lire au moins les tomes 1 et 2 de La Chronique des Bridgerton ce printemps ! 😀 Donc chaque chose en son temps… il s’écoulera un bon moment avant que je ne me procure cette nouvelle série ! ^^
    Je te souhaite de belles lectures et un doux dimanche ! 🙂

    J’aime

    1. Et bien je suis déjà impatient de te voir découvrir cette charmante et pétillante série ! J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir chaque membre de cette fratrie même si certains m’ont laissé quelque peu de marbre 😉

      Merci beaucoup à toi !

      J’aime

    1. Oui et je pense débuter cette première intégrale dès la semaine prochaine. J’espère apprécié autant que Bridgerton dont je n’ai toujours pas terminé la première saison que je trouve bien trop éloignée dans la DA que de celle de l’œuvre originale.

      Aimé par 1 personne

  2. Je lisais beaucoup Flow avant, mais plus depuis quelques temps. Mais j’apprécie de le feuilleter de temps à autre. Quant au Zola, ce n’est pas celui que j’ai le plus aimé. J’ai acheté La joie de vivre cette semaine !

    J’aime

    1. Ah oui, tes goûts en matière de magazines ont du évolué. Après, cela ne fait pas longtemps que j’ai découvert celui-ci donc pour le moment j’apprécie toujours autant la ligne éditoriale.

      Avec cette collection, je vais pouvoir découvrir sa série majeure dans l’ordre et voir lequel je préfère même si pour l’instant Zola n’est pas à l’ordre du jour 😉

      Belle lecture avec ton intégrale de La Joie de Vivre !

      Aimé par 1 personne

  3. J’étais super emballée par le magazine Flow à sa sortie, mais j’ai laissé tomber au bout d’un moment. C’était souvent le même genre de publications. Mais la thématique est intéressante 🙂

    J’aime

    1. C’est justement ce que j’apprécie dans ce magazine, je trouve que les sujets et la construction parfois similaires permettent un réel ancrage et introspection. Pour ma part, j’ai du fouiller le web pour trouver mes numéros manquants 🙂

      J’aime

    1. Flow est ce genre de magazine qui permet de se déconnecter de la réalité pour reconnecter à soi et en cette période, cela fait vraiment du bien !

      Doux dimanche à toi également et merci 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.