In My Mailbox·Rendez-vous

In My Mailbox #57

In My Mailbox est un rendez-vous incontournable de la blogosphère que j’aime découvrir lorsque que je visite différents blogs. A mon tour, j’ai eu envie de partager avec vous mes achats et autres acquisitions de la semaine.

ACHATS ET RECEPTION LIVRESQUES :

Cette semaine signe les nouveautés du mois avec les parutions de La Falaise de la Repentie de Marie-Béatrice Gauvin, Réputation de Lex Croucher mais aussi la réédition du second volet de la série Les Chevaliers des Highlands : Le Faucon de Monica McCarty. Je me suis aussi procuré le dernier numéro de la collection dédiée à Emile Zola avec Madeleine Férat. Puis, j’ai encore craqué sur Vinted avec les achats d’Un château sous la neige de Stephanie Laurens ainsi que Le seigneur de Lochraven de Shannon Drake.

Été 1747 : Camille Lemonnier, 15 ans, fille d’un meunier installé sur une île de la côte atlantique, se passionne pour la cuisine et les saveurs nouvelles mais peine à trouver sa place dans ce monde paysan où les femmes sont avant tout des épouses, alors qu’elle a bien d’autres rêves. Ayant perdu sa mère trop tôt, elle trouve en Mme de Tencin, baronne de Ré et célèbre salonnière, un modèle féminin hors-norme qui développe son esprit d’indépendance. Quand la baronne l’invite quelques mois rue Saint-Honoré à Paris, c’est un apprentissage de tous les instants qui débute, à côtoyer Mme de Pompadour, d’Alembert, un maître boulanger du Palais-Royal ou ce bel Hollandais à la réputation sulfureuse. Camille découvre alors un siècle d’ombres et de Lumières où la quête initiale prend peu à peu la forme d’une recherche existentielle de liberté.

Lorsque ses parents l’envoient vivre chez son oncle et sa tante au fin fond de la campagne anglaise, Georgiana Ellers, une jeune femme issue de la classe moyenne, craint de s’y ennuyer à mourir. Mais, entraînée par l’envoûtante Frances Campbell et sa clique d’héritiers décadents, la voici qui plonge tête la première dans un tourbillon de fêtes de plus en plus extravagantes, où règnent l’ivresse et la débauche. La vulnérable Georgiana, qui rêve d’idylles et d’amitiés sincères, se retrouve bientôt happée par ce monde auquel elle n’appartient pas et qui exerce sur elle une dangereuse fascination. Un monde où le moindre faux pas risque à tout moment de causer sa perte. Parviendra-t-elle à y trouver sa place sans y laisser des plumes ?

Fille du comte d’Ulster, lady Elyne est nostalgique de sa jeunesse insouciante. Avant de se marier, elle ose une dernière fois le « plongeon de la demoiselle » dans les eaux glacées de la mer d’Irlande. C’est alors qu’elle surprend une bande de pirates, en réalité la garde decrète du roi d’Ecosse en exil. A leur tête, Erik Mac Sorley, marin d’élite venu engager des mercenaires. La raison voudrait qu’il élimine ce témoin gênant, pourtant il décide de garder captive cette jeune femme qui se dit simple gouvernante. Même si elle manque singulièrement d’humilité et s’obstine à lui tenir tête avec une effronterie aussi déconcertante que séduisante…

Le père de Madeleine Férat, après avoir fait fortune, se ruine dans des spéculations hasardeuses. Il décide de partir en Amérique refaire sa fortune, mais son bateau fait naufrage. Il a laissé à sa fille ce qu’il avait pu sauver de sa fortune avant d’embarquer. Le tuteur auquel il l’a confiée fait le projet de l’épouser. Devant son refus, il tente de la violer. Madeleine Férat s’enfuit. Elle va vivre de la rente que lui a laisser son père. Peu après, elle rencontre Jacques, un chirurgien, et ils deviennent amant. Mais celui ci doit partir en mission au Cochinchine et il l’abandonne…

Au grand manoir de la famille Cynster, où il accompagne ses employeurs, David s’apprête à passer un Noël unique. Si ce lieu enchanteur, empli de joie et de rires d’enfants, offre un cadre idéal pour les fêtes, c’est surtout la perspective de revoir l’inaccessible Claire Meadows, gouvernante des jeunes filles, qui fait naître en lui un fol espoir. En tant que précepteur, il passera une grande partie de son temps en sa compagnie, dans le quartier des domestiques. Et, bien que Claire lui ait donné peu d’encouragements jusqu’à présent, David est bien décidé à vaincre ses réserves… avant de lui demander sa main. Après tout, ne dit-on pas que Noël est la saison des miracles ?

Écosse et Angleterre, 1561. En rencontrant pour la première fois l’homme qu’on lui a assigné comme compagnon de voyage, lady Gwenyth MacLeod pressent que les jours à venir seront tumultueux… Favorite de la reine d’Écosse Mary Stuart, elle est chargée par cette dernière d’une délicate mission : se rendre au palais de la reine Elisabeth d’Angleterre et convaincre la souveraine de ratifier son testament afin que Mary hérite de la Couronne anglaise. C’est pour l’aider à mener à bien les négociations que la reine lui impose la présence de l’un de ses fidèles chevaliers : lord Rowan Graham, seigneur de Lochraven, un homme aussi mystérieux et indomptable que les Highlands sauvages dont il est natif. Un homme marié dont, d’emblée, le charisme envoûte et menace Gwenyth…

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

24 commentaires sur “In My Mailbox #57

    1. Je t’avoue que je n’ai pas réussi à m’en tenir à mes sorties annuelles. Vinted est le mal incarné.

      Concernant La Falaise de la Repentie, je ne m’attendais pas à être autant transporté par cette douce et délicieuse lecture. J’espère vraiment que l’auteure ne s’arrêtera pas en si bon chemin et proposera d’autres ouvrages.

      Belle fin de journée à toi également et merci.

      J’aime

  1. J’ai justement vu La falaise de la repentie hier et j’ai pensé à toi, je vois que j’ai eu raison lol
    Réputation me tente bien pour ma part ^^
    Bonnes lectures 😁

    J’aime

    1. Je ne peux qu’approuver pour La Falaise de la Repentie qui se veut d’une douceur et d’un délice à lire. Malheureusement, je suis bien moins enthousiaste face à Réputation qui m’a laissé de marbre devant tant de grotesque.

      Merci beaucoup à toi 😉

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai totalement craqué sur Jolies choses de Janelle Brown ! Traduit pour la première fois en France, c’est le livre phénomène aux USA ! J’espère que c’est bien et que je ne me suis pas faite juste avoir par le Marketing !!!

    J’aime

    1. Je me doute qu’avec la mention de Jane Austen la ME tente d’attirer un maximum de lectures. En attendant et pour le moment, je reste quelque peu sur ma réserve. Le tout se veut plus grotesque que drôle et ironique.

      Merci beaucoup à toi et belle journée.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.