Historique

La Vallée du Verger de Dominique Villeveygoux

Note : ★★★★☆ — « Grâce à Dominique Villeveygoux, mon initiation quant à ce genre littéraire s’est dévoilé fort sympathique. J’ai apprécier découvrir le quotidien des habitants de ce roman ainsi que l’univers des papetiers dont la richesse et la maîtrise démontrent le fin et éloquent travail réalisé par l’auteur dont le style se dévoile fluide à souhait. Cette œuvre au rythme calme et à l’ambiance champêtre se veut idéal pour la saison. »

Résumé :
À Hysoppe on est Papetiers de père en fils depuis plusieurs générations. Maître Morellieras, malgré les aléas de la Révolution avait réussi à conserver son moulin à papier et à en faire un des plus performent de toute la Creuse.
Il s’était entouré des meilleurs ouvriers et allait se débrouiller pour pouvoir utiliser les dernières innovations technologiques de l’époque. On était en l’an IV du calendrier républicain et tout allait pour le mieux. Mais quand Dame Nature fait entendre sa loi, les hommes n’ont plus qu’à s’incliner humblement. La douce et belle vallée du Verger allait leur préparer de grands chamboulements qui changeraient irrémédiablement la vie de la fière cité de Bourganeuf. Les hommes allaient avoir à se battre contre des éléments déchainés qui ne leur laisseraient guère de répit. Réussiraient-ils à vaincre afin de reconstruire une nouvelle vie sur les ruines de l’ancienne ? Là était toute la question. En plus d’un changement de régime, on allait assister au début de la lente transformation des modes de travail vers une nouvelle ère, dite industrielle. Mais les Hommes y seraient-ils gagnants ?

Chronique :
Jusqu’à présent je ne m’étais jamais intéressé à ce genre littéraire métant l’accent sur la vie paysanne et agricole d’antan à travers une saga familiale et c’est par hasard que je réalise cette initiation. En effet, en tombant sur cet alléchant résumé et cette merveilleuse couverture, je ne pensais pas faire face à ce genre d’ouvrage. Pour autant et comme souvent me concernant, le hasard fait bien les choses car cette lecture s’est dévoilée aussi douce que sympathique.

Et ce, grâce a son ambiance chaleureuse et bienveillante à souhait. Dès le premier chapitre, je me suis immerger de ce monde agricole et champêtre, au rythme de vie calme et apaisant mais non de tout repos. J’ai adoré m’immerger dans ce roman bucolique et campagnard dans lequel Dominique Villeveygoux nous dévoile avec simplicité mais richesse et maîtrise toutes les spécificités du métier de papetier dont je n’avais aucune connaissance. J’ai trouvé l’apport théorique des plus attrayant et il est indéniable que ce dernier sait de quoi il traite. Ainsi, j’ai adoré voguer de moulins en tavernes, ce qui m’a procuré de séduisants moments d’évasion et de voyages, ce élément pour lequel je suis plus que sensible et réceptif. D’autant plus que l’auteur est parvenu à m’emporter au sein de son œuvre sans avoir à composer une véritable intrigue. En effet et bien que le résumé laissait entendre la présence d’au moins un catastrophe naturelle ou une quelconque révolution, il n’en est quasiment rien. La majorité de l’aventure consiste à suivre le quotidien des habitants de la région sans y retrouver réelle critique et seules quelques courtes parties font finalement écho au résumé.

Néanmoins et malgré ce léger manque, j’ai vraiment pris plaisir à accompagner les résidents de Hysoppe dans leur quotidien bien loin d’être simple et monotone. Bien des aventures les attendront et en particulier Jean le protagoniste principal de La Vallée du Verger que j’ai assez apprécié malgré un manque de construction. Il est vrai que la plume de Dominique Villeveygoux réalise une magistrale peinture en ce qui concerne son univers et ses décors mais se démontre bien moins avare et plus timide quant aux traitements de ses personnages. Sans être démuni ni de finesse, ni de profondeur, j’avoue que j’aurais quand même apprécié que la psychologie du personnage principale ainsi que celle de ses acolytes soit davantage développée. D’autant plus que nous suivons l’évolution du jeune homme sur une assez conséquente période et que ce dernier découvrira à travers les aléas de la vie, ses doutes et ses joies à bien des égards et dans bien des domaines.

Enfin et grâce à Dominique Villeveygoux, mon initiation quant à ce genre littéraire s’est dévoilé fort sympathique. J’ai apprécier découvrir le quotidien des habitants de ce roman ainsi que l’univers des papetiers dont la richesse et la maîtrise démontrent le fin et éloquent travail réalisé par l’auteur dont le style se dévoile fluide à souhait. Cette œuvre au rythme calme et à l’ambiance champêtre se veut idéal pour la saison.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Challenge Cottagecore – 2022 : Menu Promenons-nous dans les bois.

6 commentaires sur “La Vallée du Verger de Dominique Villeveygoux

      1. J’en lis assez peu aussi. Ma mère en a beaucoup dans sa bibliothèque, je fais la curieuse des fois !

        J’aime

      2. Ah, c’est justement l’auteure dont est fan ma mère. Elle a toute la collection. J’en ai lu quelques uns. Il faut que je fasse une recherche pour te dire les titres (si je m’en souviens !)

        J’aime

      3. Cela ne m’étonne guerre tant l’auteure semble avoir un succès fou dans le genre. Je noterai avec plaisir ces trouvailles 😉

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.