Classique

Tess d’Uberville de Thomas Hardy

Note : ★★★★★ — « Tess d’Uberville se veut toujours aussi succulent à parcourir. Je ne regrette pas ma curiosité qui, grâce à elle, m’a permis de découvrir un roman classique aux traits durs et en même temps remplis de tendresse et de poésie, à l’image de son personnage principal attachant au possible et qui n’a cessé de m’émerveiller. »

Résumé :

Jeune paysanne innocente placée dans une famille, Tess est séduite puis abandonnée par Alec d’Urberville, un de ses jeunes maîtres. L’enfant qu’elle met au monde meurt à la naissance.
Dans la société anglaise puritaine de la fin du XIXe siècle, c’est là une faute irrémissible, que la jeune fille aura le tort de ne pas vouloir dissimuler. Dès lors, son destin est une descente aux enfers de la honte et de la déchéance.

Chronique :

Alors que j’avais très envie de retrouver Thomas Hardy avec une œuvre inédite, j’ai eu une envie irrésistible de redécouvrir mon premier classique anglais pour lequel je suis tombé en admiration, Tess d’Uberville. Cette relecture a été un véritable plaisir. Ainsi, ma chronique passée et que je vous dévoile à nouveau reste sensiblement la même.

En effet, c’est une lecture à la fois douce et dure qui m’a été une nouvelle fois offerte. Tout en poésie, Thomas Hardy dépeint une histoire pleine de mélancolie et criante de vérité sur les conditions déplorables de vie de la femme à cette époque. Grâce au personnage de Tess, que j’ai trouvé totalement attachant et poignant, j’ai été pris dans un tourbillon de sentiments et d’émotions forts et touchants. Il faut dire que ce personnage est d’une sensibilité pure et extrême. Dès les premières pages elle est présentée comme un être sincère, à la limite de la naïveté, qui attend énormément de la vie et surtout de l’amour qui pourrait la libérer de son dur labeur quotidien. Être fille de paysans n’est pas de tout repos et ses jours n’ont rien de bien envieux malgré les merveilleuses descriptions de la campagne anglaise esquissées par ce dernier. Ainsi et lors qu’elle pensait pouvoir briller et s’épanouir au côté de son futur bienaimé les choses ne cesseront de se corser jusqu’à un terrible drame qui bouleversera à jamais sa triste existence. À partir de ce moment-là, l’évolution de Tess demeure incroyable et permanente. Sa métamorphose m’a vraiment séduit et j’ai adoré la découvrir jusqu’au plus profond de son être. De plus, derrière sa naïveté se cache une très grande complexité et, finalement, une véritable héroïne. Sa fierté et sa grandeur d’âme feront d’elle une grande dame et alors que j’avais peur de m’ennuyer pendant ma lecture, c’est tout l’inverse qui s’est produit tant je me suis tout bonnement attaché à ce bout de femme.

En effet, grâce à la plume et au style de Thomas Hardy, j’ai suivi ce drame avec un certain entrain. Bien qu’écrit il y a de cela des années maintenant, j’ai été surpris par la facilité de lecture de ce roman. Bien entendu quelques parties sont assez soutenues et parfois exigeantes mais elles n’ont freiné en rien mon rythme de lecture. Il faut dire que l’auteur parvient à retranscrire à merveille beaucoup d’émotions grâce à sa plume pleine de mélancolie et de poésie. Son récit ne se dévore pas mais se déguste page par page, du début à la fin. Mieux encore, j’ai été sincèrement épaté par le paradoxe entre la douceur de son style et la dureté de son roman. Par conséquent, et même si je ne sais comment réellement l’expliquer, je ne suis parvenu à détester aucun des personnages présents dans ce roman. Pourtant il en abrite un bon nombre tout aussi attachant que détestable. Chacun d’eux se dessine finement travailler et permet à l’auteur de dresser une critique objective et structurée de son époque. Quant à la finalité de cette œuvre, je l’ai trouvée assez surprenante et audacieuse.

Tess d’Uberville se veut toujours aussi succulent à parcourir. Je ne regrette pas ma curiosité qui, grâce à elle, m’a permis de découvrir un roman classique aux traits durs et en même temps remplis de tendresse et de poésie, à l’image de son personnage principal attachant au possible et qui n’a cessé de m’émerveiller.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Challenge Cottagecore – 2022 : Menu Promenons-nous dans les bois.

24 commentaires sur “Tess d’Uberville de Thomas Hardy

  1. Lu dans les transports dans ma période fac où je lisais tout le temps, j’en garde peu de souvenirs même si ceux-ci sont positifs. Il faudrait que je le relise, ça me donnera sûrement envie de lire d’autres romans de l’auteur, comme toi 🙂

    J’aime

    1. Thomas Hardy est vraiment un auteur dramaturge que j’apprécie énormément. Ces romans sont de véritables hymnes à l’amour et bien souvent à la nature. Je serais ravi de te voir explorer sa bibliographie.

      J’aime

    1. Je te rejoins totalement, cette relecture m’a fait le même effet que ma découverte initiale. J’ai autant vibré qu’admiré la plume de l’auteur si belle et dure à la fois !

      J’aime

    1. Je suis plus que ravi de te convaincre encore plus de découvrir ce poignant et pourtant si magnifique roman de la littérature anglaise ! Tess d’Uberville est aussi beau que dur à lire mais marque le lecteur d’une manière indélébile.
      Je serais ravi de découvrir ton avis sur la question !

      Aimé par 1 personne

  2. J’avais énormément apprécié le film, malgré son histoire très dure, mais j’ai un peu peur de lire le livre, parce que je passerai plus de temps avec cette héroïne tragique.

    J’aime

      1. Le film est magnifique.
        Je ne sais pas, et pour cause, s’il est fidèle au livre, mais c’est un très grand moment de cinéma.

        J’aime

    1. C’est là tout le paradoxe de l’auteur. J’apprécie autant la profondeur et la dureté des sujets évoquées avec douceur et poésie. Cela permet de vivres de vives et magnifiques émotions.
      Tess est l’une des héroïne que j’apprécie le plus du genre !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.