Classique

Miss Mackenzie d’Anthony Trollope

Note : ★★★☆☆ — « Je dois bien admettre qu’Anthony Trollope ne m’a absolument pas convaincu ni embarqué dans ce roman initiatique doublé d’une étude des mœurs dont je regrette un style bien plus prosaïque et bien moins poétique qu’à l’accoutumée. Il en est de même quant à notre héroïne qui n’a pas réussi à me convaincre un seul instant. »

Résumé :
Margaret Mackenzie, vieille fille de 35 ans, reçoit tout à coup un bel héritage. Bientôt les prétendants se pressent… Désemparée, elle hésite entre son cousin John Ball, veuf et père d’une nombreuse famille ; Samuel Rubb, l’associé de son frère, quelque peu filou ; et le révérend Maguire, qui aurait été si beau sans son œil défectueux. La situation se complique lorsque l’héritage est remis en cause… Il va falloir à Miss Mackenzie beaucoup de sang-froid pour sonder son cœur et éviter les pièges qu’on lui tend.

Chronique :
Miss Mackenzie se veut une œuvre assez populaire en ce qui concerne la bibliographie d’Anthony Trollope, l’un des auteurs les plus prolifique de son époque. Il a été souvent énoncé que ce dernier détenait une manière précise et assez protocolaire dans la construction de certaines de ses intrigues et il faut bien admettre que cette œuvre semble grandement souffrir d’un tel procédé.

En effet, j’ai trouvé que ce roman ne laissait que très peu de place à la spontanéité et qu’ainsi, l’intrigue se dévoilait bien trop structurée et hiérarchisée. Je n’ai pas retrouvé toutes les saveurs ni la poésie que j’apprécie tant de la part de l’auteur. Il m’a vraiment fallu faire violence pour tout simplement ne pas abandonner ma lecture qui se voulait pourtant alléchante au vu de son résumé. Quand bien même j’ai retrouvé avec grand plaisir le sujet si plaisant et cher à ce dernier, celui de l’étude des mœurs et conditions de l’époque. Malheureusement, le résultat me laisse totalement perplexe et fortement déçu. D’autant plus que la plume et le style d’Anthony Trollope raisonnent cette fois-ci assez datés et semblent avoir mal vieilli et ce à cause d’une prose assez cartésienne et par moments assez froide et frigide. Pour autant, les détails apportés quant à l’intrigue principale ne demeurent sans intérêt mais il m’a réellement manqué de pertinence pour une parfaite et délicieuse accroche. Finalement et tout au long de cette œuvre l’ironie et la poésie se sont effacées pour laisser place à un cynisme que j’ai tout juste apprécié. Cela a malheureusement freiné mon intérêt et, par conséquent, je ne suis pas parvenu à m’immerger autant que je l’aurais souhaité dans ma lecture face à laquelle je suis resté en retrait jusqu’à la dernière page.

Il faut dire que l’héroïne dévoilée dans ce classique n’est pas innocente dans cette extrême passivité tant je n’ai pas réussi à m’attacher à celle-ci. Margaret m’a semblé bien trop crédule et manquer par moments de réelle conviction malgré sa recherche d’élévation sociale et sa soif d’indépendance. Effectivement, notre vieille fille se voit devenir soudainement riche et tels des vautours autours de leur proie, trois prétendants sentiront le goût de l’or et lui tourneront autour pour diverses raisons. Je m’attendais ainsi à découvrir un récit sensible, dans lequel un minimum de sentiments serait mis à l’honneur et j’ai été que trop peu servi. D’autant plus qu’étant peu attendri par le destin de notre jeune héritière, j’admets avoir trouvé les relations peu éloquentes et encore moins touchantes. En réalité, je ne retiendrais que la volonté de rester intègre de Margaret face à son initiation en ce monde aux mœurs bien souvent fausses et douteuses.

Même si cela me désole, je dois bien admettre qu’Anthony Trollope ne m’a absolument pas convaincu ni embarqué dans ce roman initiatique doublé d’une étude des mœurs dont je regrette un style bien plus prosaïque et bien moins poétique qu’à l’accoutumée. Il en est de même quant à notre héroïne qui n’a pas réussi à me convaincre un seul instant.

12 commentaires sur “Miss Mackenzie d’Anthony Trollope

  1. Ah mince alors ! peut-être que j’ai beaucoup apprécié ce livre dans le sens où je n’avais pas encore lu cet auteur et donc pas d’esprit de comparaison.

    J’aime

    1. Je pense que tu n’es pas la seule à avoir apprécié ce roman car il semble être une des plus populaire de l’auteur.
      Néanmoins, j’ai bien plus apprécié Œil pour œil ou Le Docteur Thorne.

      Aimé par 1 personne

  2. Dommage parce qu’en dehors de la couverture « mode » le résumé m’attirait fichtrement, mais si toi, qui es plus habitué et amateur que moi des plumes anciennes, tu n’as pas trop aimé, je préfère éviter également 😅

    J’aime

    1. Je t’avoue que je ne comprends pas comment il peut figurer parmi les grandes oeuvres de l’auteur tant j’ai largement préféré Le Docteur Thorne ou Oeil pour Oeil par exemple, bien plus sensibles et poétiques que celui-ci.

      Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai jamais lu cet auteur et ce roman-ci ne me tente pas trop, surtout après avoir lu ton avis ^^

    J’aime

  4. Eh bien, je n’ai jamais lu cet auteur et je ne le note pas, tellement d’autres auteurs et titres à lire ! Bon weekend et de meilleures futures lectures 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.