Fantasy·Jeunesse

La Lanterne d’Ember de Colleen Houck

Note : ★★★☆☆ — « Même si j’ai apprécié l’ensemble de ce roman, je suis resté bien trop distant et en retrait pour être totalement happé par celui-ci. La faute à un univers aux promesses alléchantes mais non tenues et souffrant d’une plume parfois hasardeuse et hésitante pour se démontrer totalement convaincante. Les personnages ne sont pas parvenus à sauver la donne et j’ai suivi sans réel enjeu cette chasse aux sorcières des temps modernes. »


Bienvenue dans un monde où règnent des créatures cauchemardesques !

Résumé :
Il y a 500 ans, Jack a passé un marché avec le diable. Il est difficile pour lui de bien se rappeler ses jours comme mortel. Il se concentre donc sur l’accomplissement de sa peine comme lanterne — un des veilleurs qui gardent les portes de l’Autre Monde, un royaume qui grouille de toutes les créatures cauchemardesques imaginables. Jack a passé des siècles à aller de ville en ville, veillant à ce qu’aucune âme mortelle — ou pas si mortelle — ne lui passe sous le nez. Tout allait bien… jusqu’à ce qu’il rencontre la belle Ember O’Dare. Âgée de 17 ans, têtue et née sorcière, Ember ressent une forte attirance pour l’Autre Monde. Ne se laissant pas décourager par les avertissementsde Jack, elle franchit le passage interdit avec l’aide d’un vampire mystérieux et débonnaire. Commence alors la chasse à travers un monde éblouissant et dangereux.

Chronique :
J’entends souvent dire qu’il ne faut pas se fier à la couverture d’un livre, élément face auquel je suis quelqu’un d’extrêmement faible, et cette fois-ci cela s’est révélé bien plus que vrai. A ma décharge, comment résister à une telle beauté et un tel prix lorsque je suis tombé nez à nez face à ce dernier chez Noz. Son résumé alléchant a fini par me convaincre et même si je ressors quelque peu déçu, je ne regrette nullement mon achat impulsif.

En effet et quand bien même l’univers dévoilé par Colleen Houck se démontre fort intriguant et intéressant, j’ai trouvé qu’il manquait clairement de profondeur et souffrait d’une monotonie indéniable. La faute à une orientation jeunesse bien trop poussée et assumée. Alors certes les promesses sont maintenues et j’ai croisé quelques créatures maléfiques ainsi qu’une charmante sorcière mais le résultat manque cruellement de consistance. Je ne m’attendais pas à frissonner mais je ne m’attendais pas non plus à retrouver un univers manquant de sombreur et de noirceur. Pire encore, j’ai eu énormément de difficulté à me représenter le monde imaginé par l’auteure et décrit pourtant avec soin et détails. Le voile, appelé ici là carrefour, entre notre monde et celui de l’Autre-Monde m’a semblé bien trop hasardeux et brouillon même si j’ai compris l’essentiel de son intérêt ainsi que son utilité. Fort heureusement, il en est tout l’inverse concernant l’intrigue en elle-même, cette dernière se veut simple et concise. Avec clarté, Colleen Houck nous emmène dans une chasse aux sorcières des temps modernes que j’ai apprécié dans son ensemble, exceptés les derniers chapitres et sa finalité qui m’ont paru à la fois précipités et assez tirés par les cheveux. Tout s’enchaîne bien trop rapidement et celle-ci confond vitesse et précipitation. Néanmoins, le style et la plume de cette dernière se veulent faciles d’accès et se lisent avec fluidité et simplicité.

Il en est de même au niveau des personnages. J’ai pris plaisir à suivre la quête d’Ember ainsi que celle de Jack mais il m’a manqué un je ne sais quoi pour être totalement concerné et intéressé par leur destinée. Tout comme je ne suis pas parvenu à m’attacher à l’un d’eux. Pourtant, notre sorcière et notre lanterne ne manquent pas de panache ni d’aplomb. Seulement, je pense qu’ils auraient largement pu gagner en profondeur s’ils ne se dévoilaient pas aussi lisses et sages. Ce constat reste de mise quant aux restes des nombreux personnages et autres créatures dévoilés. J’ai croisé les traces du diable, d’un vampire ou bien encore d’un loup-garou sans que la magie opère du fait d’une mignonnerie parfois assez frustrante. Seule la nomination effectuée par l’auteure ma prouvé que je faisais face à de telles monstruosités tant la mythologie manque cruellement de développement et cela se ressent fortement dans l’immersion et l’intérêt de cette aventure qui, finalement, ne parvient pas à décoller totalement.

Ainsi et même si j’ai apprécié l’ensemble de ce roman celui-ci, je suis resté bien trop distant et en retrait pour être totalement happé. La faute à un univers aux promesses alléchantes mais non tenues et souffrant d’une plume parfois hasardeuse et hésitante pour se démontrer totalement convaincante. Les personnages ne sont pas parvenus à sauver la donne et j’ai suivi sans réel enjeu cette chasse aux sorcières des temps modernes.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Shiny Summer Challenge – 2022 : Menu Orage d’été – Catégorie Dorothée au pays d’Oz.

15 commentaires sur “La Lanterne d’Ember de Colleen Houck

  1. Comme je te comprend, cette couverture est vraiment alléchante ! 🤩 Avec ce panel de créatures, on aurait pu espérer un voyage imaginaire incroyable. Pourtant tu sembles ressortir un tantinet déçu tout de même de cette rencontre.

    J’aime

    1. Je te rassure, moi également mais parfois ça ne passe pas et mon intuition me joue des tours. La preuve avec cette lecture. Et bien j’espère que si tu te laisses tenter, cette lecture te plaira plus qu’à moi 😉

      J’aime

  2. Effectivement la couverture donne envie!
    D’après ce que tu en dis, ce n’est pas une lecture pour moi. C’est dommage que ça n’ait pas été exploité différemment, parce qu’il semble y avoir des idées intéressantes malgré tout.

    J’aime

    1. Je t’avoue que mes yeux ont été très vite attirés par une telle beauté. Malheureusement les promesses de frisson et de peur se sont révélées inexistantes et l’intrigue ne m’a pas convaincu.
      Comme quoi une couverture ne fait pas forcément le livre.

      Aimé par 1 personne

  3. Ce livre me tentait pas mal à la base, mais après avoir lu le tome 5 de la série La malédiction du tigre de la même auteure on dirait que je ne veux plus rien savoir de cette auteure. Comme tu dis sa plume est hasardeuse et dans mon cas la traduction était désastreuse.

    J’aime

    1. Et bien merci de m’éclairer ma lanterne – sans mauvais jeu de mots – car j’avoue que je voulais tenter sa série initiale mais je ne vais pas perdre de temps inutilement si le constat reste le même qu’avec cette lecture.

      J’aime

      1. J’ai aimé les 4 premiers tomes mais je dois admettre que je vais oublier l’existence de ce 5e tome qui ne devait même pas exister. Cela dit c’est vrai que c’est écrit jeune. Je les avais lu il y a bien longtemps

        Aimé par 1 personne

  4. Vu la couverture, j’aurais aussi craqué mais mon Noz ne propose plus rien d’intéressant niveau livres depuis un petit moment…
    Malgré tes bémols, il me tente bien ce roman appréciant beaucoup les chasses aux sorcières même si celle-ci ne me fera pas dresser les cheveux sur la tête 🙂 Il faut juste que j’en lise un extrait sur Amazon ou un autre site parce que ta remarque sur la plume parfois hésitante me fait un peu peur…

    J’aime

    1. C’est vraiment dommage que les arrivées soient aléatoires et dépendant d’un Noz à l’autre. Je t’avoue que j’ai la chance d’habiter à cinq minutes du mien ce qui me permet de réaliser plusieurs passages par semaine pour ne pas passer à côté de bonnes faires.
      Concernant ce titre, j’émets quelques bémols car j’ai trouvé le résultat bien trop maigre et axé jeunesse pour être affriolant mais après, pourquoi pas, surtout si tu feuillètes les premières pages 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.