In My Mailbox·Rendez-vous

In My Mailbox #66

In My Mailbox est un rendez-vous incontournable de la blogosphère que j’aime découvrir lorsque que je visite différents blogs. A mon tour, j’ai eu envie de partager avec vous mes achats et autres acquisitions de la semaine.

ACHATS ET RECEPTION LIVRESQUES :

Cette semaine marque ma découverte de deux collections, celle Instants Suspendus de des éditions l’Archipel grâce à ma réception de La délicieuse imposture du chant des sirènes de Charlotte Léman ainsi que la collection Quarto publiée chez Gallimard avec Les Chevaliers de la Table ronde. Ces deux romans sont déjà lu et se sont dévoilés de bonnes surprises. J’ai aussi profité de Vinted pour me procurer la série Héritiers des larmes de Penny Watson Webb dont j’ai adoré Croisades.

Jeune trentenaire, Claire se laisse un peu trop bercer par les illusions. Un samedi matin, dans les rayons d’une librairie, elle choisit un roman à la hâte : 422 pages qui vont chahuter son quotidien, au point de questionner son couple. Emportée par sa lecture, Claire décide de marcher dans les pas de son héroïne et de prendre le large. Loin de ses repères, elle part à la découverte des sentiers côtiers, espérant se retrouver elle-même. Mais que faire lorsque le destin met sur sa route un marin pêcheur qui pourrait bien la faire chavirer ? Se laisser porter par le courant ou résister ? Et s’il était temps d’arrêter de rêver sa vie pour commencer à la vivre ?

Héritée d’une tradition païenne antique, ancrée dans l’opposition et la résistance des Bretons à l’envahisseur germanique, chantée par les bardes dans un dialecte celtique, la légende arthurienne prend corps au IXe siècle, en terre galloise, dans les récits en latin et en prose. C’est à partir de 1130 que l’histoire légendaire de ce roi vaillant et brave, chef charismatique et incontesté, personnage fabuleux et victorieux, connaît un écho retentissant auprès du public, à travers toute l’Europe, grâce à l’ambitieuse chronique du clerc anglais Geoffroi de Monmouth, Histoire des rois de Bretagne. À sa suite, en particulier sous l’impulsion de Chrétien de Troyes, le roman arthurien s’enrichit de nombreux épisodes des aventures du roi et de ses compagnons chevaliers : exploits prodigieux, conquêtes amoureuses, quête du saint Graal… À la lumière de l’histoire culturelle, sociale et politique du Moyen Âge et de ses images (enluminures, sceaux, armoiries…), cette édition propose de mieux comprendre la transformation de la matière dite de Bretagne en l’une des plus grandes légendes de tous les temps. Cycle sans égal inscrit au patrimoine littéraire mondial, la légende arthurienne n’a cessé de nourrir toutes les formes de la création – des récits de Chrétien de Troyes aux opéras de Wagner, aux beautés préraphaélites, jusqu’au nonsense des Monty Python… – et de hanter notre imaginaire.

Face à la reine de France, Brunhilde sent son cœur battre à tout rompre. La souveraine lui a accordé le droit de choisir son époux, et attend à présent sa réponse. Brunhilde sait que tout le monde souhaite qu’elle désigne, sur l’ordre de son frère, l’arrogant seigneur de Valcoudray, dont l’alliance renforcerait sa famille. Ce noble normand est même prêt à passer outre le baiser qu’il a surpris la veille entre elle et Conan de Ker Glenn, leur ennemi breton. Conan, l’homme à qui Brunhilde a caché son identité et qui lui lance aujourd’hui des regards noirs. Si c’est lui qu’elle choisit, il la méprisera, elle le sait, et la traitera comme une étrangère dans sa propre demeure. Mais la paix entre Bretons et Normands serait désormais actée. Consciente des regards qui pèsent sur elle, Brunhilde lève enfin les yeux, déterminée. Elle sait ce qui lui reste à faire.

Aziliz se sent investie d’un devoir nouveau depuis qu’elle a appris que sa jeune sœur était la fille illégitime de Dame Katel et avait été confiée à la naissance à ses parents. Aujourd’hui, c’est à elle de prendre soin d’Aelig, poursuivie par des ennemis puissants et invisibles. Heureusement, les deux sœurs peuvent compter sur la protection de Pierre de Flouville, envoyé par Dame Katel pour veiller sur elles jusqu’à ce que la situation s’apaise. Rassurée par sa présence, Aziliz ne peut toutefois s’empêcher d’être troublée par le regard que le séduisant chevalier pose sur elle…

« Il te faudra du temps pour l’accepter… mais Wandrille a disparu. » À ces mots, Aelig manque de s’effondrer. Trois ans plus tôt, alors qu’il s’apprêtait à partir en guerre en Italie, Wandrille lui avait juré de revenir et de l’épouser. C’était cette promesse, simple et évidente, qui avait permis à Aelig de tenir durant ces longs mois d’attente et de solitude. Et elle n’avait jusqu’alors jamais douté, et aujourd’hui encore elle refuse de croire à sa disparition. Si Wandrille était mort, elle le saurait. Hélas, cette certitude ne suffit pas à convaincre son demi-frère, Conan de Ker Glenn, qui souhaite pousser Aelig à faire une union qui servirait ses intérêts. Si elle veut échapper à ce cruel destin, Aelig doit donc retrouver Wandrille… au plus vite.

Pour préserver sa fille, Katel était prête à se sacrifier en acceptant un mariage de convenance avec le baron Darren Seton, le séduisant frère du laird. Mais, pour consentir à cette union, Katel avait imposé une seule règle : ne jamais partager la couche de cet homme. Pourtant, ce soir, en voyant Darren pousser la porte de sa chambre, sans doute inspiré par le fol espoir de lui dérober un baiser, elle se surprend à plonger dans l’océan de ses yeux clairs. Et à désirer ce geste tendre plus que tout, alors qu’il briserait la seule résolution qui guide désormais sa vie.

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

11 commentaires sur “In My Mailbox #66

    1. Je ne suis pas spécialement accro à ce genre littéraire mais parfois cela fait du bien. Encore plus qu’en le roman raisonne ne moi comme celui-ci. J’ai vraiment adoré ma découverte.

      Aimé par 1 personne

    1. C’est que je découvre les romances historiques sur le tard, j’ai de quoi me rattraper et avec de bonnes occasions en plus 😉

      Merci à toi et douce nuit.

      J’aime

  1. Encore un beau loot de romances historiques, merci Vinted !
    Mais ce sont les légendes arthuriennes qui m’attirent le plus ici et qu’il faut que je me procurent ^^
    Belles lectures 🌿

    J’aime

    1. C’est l’avantage de découvrir seulement maintenant que ce genre littéraire me plait, je peux me constituer une sacrée PAL à petits prix !
      J’espère que cette anthologie satisfera ton désir de retrouvailles entre mythes et légendes.

      Merci à toi et belle journée 😉

      Aimé par 1 personne

    1. J’ai tellement hâte d’avoir ton avis sur ce roman qui m’a vraiment parlé plus que je ne l’aurais cru ! J’espère qu’il en sera de même avec sa précédente œuvre.

      Merci beaucoup à toi, l’avantage d’apprécier ce genre sur le tard c’est que je peux retrouver plein de série et autres romans à petits prix.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.