Historique·Romance

Une Saison de Mérida Reinhart

Note : ★★★★☆ — « S’agissant d’une première incursion dans le genre, Mérida Reinhart offre une romance mignonne et légère à découvrir malgré un manque d’envergure indéniable. J’ai pris plaisir à suivre cette histoire d’amour même si j’avoue avoir bien plus été intrigué par l’enquête venue s’y greffer et qui a permis de maintenir mon intérêt à flot. »

Résumé :
Londres, 1815
Meryelle est face à un choix impossible : laisser sa petite sœur de 15 ans contracter un mariage de convenance, ou se sacrifier et trouver un époux d’ici la fin de la Saison. La mort dans l’âme, Meryelle cède pour protéger Mable, trop innocente et naïve. Elle plonge donc une fois de plus dans les bals, au milieu des hypocrisies et des faux-semblants.
Tout vole en éclat après une danse au bras du colonel Jasper Fitzwarren : non seulement il est séduisant et intriguant, mais il prétend en savoir beaucoup sur la mort de William, le frère aîné de Meryelle… De révélations en contradictions, Meryelle doit-elle se fier à son coeur plus qu’à sa raison ?

Chronique :
Après mes douloureux adieux à Nevernight, j’ai eu envie de douceur et légèreté. Quoi de mieux alors que de découvrir une nouvelle romance historique. D’autant plus si celle-ci me permet de faire la connaissance d’une plume non pas inconnue mais à des années lumières de ce qu’elle semble proposer habituellement. Peu importe cet écart, j’ai apprécié la première incursion dans le genre réalisé par Mérida Reinhart malgré quelques bémols.

A commencer par un rythme beaucoup trop précipité pour me permettre de plonger totalement au cœur des mondanités et autres festivités réservée à l’aristocratie anglaise lors de la Saison. L’auteure offre ainsi une romance effrénée qui aurait gagné à être quelque peu plus posée et nuancée dans son déroulement. Tout va beaucoup trop vite et je n’ai pas trouvé le résultat des plus convaincant malgré toute sa cohérence. Je n’ai pas au le plaisir de découvrir le jeu de séduction que j’apprécie tant dans ce genre et je le regrette quelque peu. Pour autant et étonnement, si la romance ne m’a pas séduit outre-mesure, j’ai été plus que séduit et intrigué par l’enquête dévoilée au cours des festivités. En effet, William le frère de notre héroïne Meryelle, est mort lors d’un accident en compagnie de la sœur de son séducteur, le colonel Jasper et tous deux chercheront à découvrir la vérité qui entoure cette mystérieuse et tragique disparition. Sans pour autant être de plus recherché et développé se mêle alors un délicieux mélange des genres qui s’allie et s’associe à merveille. Ce choix se veut quelque peu rafraîchissant et permet à l’auteure de se démarquer de ce qu’il se fait communément malgré un manque de développement. Surtout que j’ai été complètement surpris par la conclusion de cette intrigue un brin romanesque et rocambolesque pour être des plus plausible possible. Peu m’importe, cette lecture légère m’a diverti et je n’en attendais pas moins, juste mieux.

Le constat reste identique quant aux personnages de cette romance. Sans pour autant être foncièrement mauvais, ces derniers ne brillent nullement de leur charisme et se dévoilent bien trop ordinaires pour se dessiner attendrissant ou attachant. Même réunis et quand bien même les nombreuses situations cocasses, je n’ai pas trouvé leur soudaine attirance des plus passionnante et savoureuse. Leur alchimie fonctionne mais manque cruellement d’étincelles et de piment. Néanmoins, j’ai apprécié découvrir les caractères opposés de ces nouveaux amants et il serait mentir d’affirmer avoir été complètement déçu. La douceur et la loyauté de Meryelle envers sa Mable sa cadette m’a assez plu et j’ai été sensible à la dimension familiale de ce roman. Tout comme j’ai fort apprécié la détermination dont celle-ci fait preuve afin de découvrir ce qui était arrivé à son frère ainé au risque de briser sa sphère familiale. A l’inverse, notre jeune colonel Jasper se dévoile bien plus sombre et taciturne et j’aurais apprécié bien plus de profondeur et de noirceur dans sa construction.

Néanmoins et s’agissant d’une première incursion dans le genre, Mérida Reinhart offre une romance mignonne et légère à découvrir malgré un manque d’envergure indéniable. J’ai pris plaisir à suivre cette histoire d’amour même si j’avoue avoir bien plus été intrigué par l’enquête venue s’y greffer et qui a permis de maintenir mon intérêt à flot.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion de mon partenariat avec les Editions Harlequin via la plateforme Netgalley.

Publicité

11 commentaires sur “Une Saison de Mérida Reinhart

  1. Ah tiens, comme toi je connais l’autrice mais dans un tout autre genre. J’ignorais qu’elle avait écrit dans ce registre. Ca a l’air prometteur, malgré les quelques défauts que tu pointes, et que je comprends d’ailleurs; j’aurais sûrement eu les mêmes ressentis que toi concernant les personnages, j’aime bien quand ils sont prononcés.

    J’aime

    1. J’avoue que cette première incursion n’est pas parfaite mais forte prometteuse. Je suivrai de près les futures parutions de l’auteure si elle décide un jour de retenter l’exercice.

      Aimé par 1 personne

  2. Je pense que ça pourrait me plaire mais plus quand je serai en quête d’une enquête avec de la romance, la romance semblant ne pas donner les papillons dans le ventre que je cherche dans une romance historique.

    J’aime

  3. Pas pour moi, même si l’enquête aurait pu être intéressante.
    La couverture est plutôt jolie en tout cas 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.