Contemporaine

Couleur Champagne de Lorraine Fouchet

Note : ★★★★★ — « Couleur Champagne s’est dévoilée une merveilleuse et délicieuse expérience de lecture. L’intrigue ainsi que son univers m’étant fortement personnels, il est indéniable que cette proximité apporte une dimension inédite et enivrante dans cet exercice. L’immersion s’en veut si exacerbée que j’ai littéralement eu l’impression d’accompagner Eugène Mercier au cours de sa riche et passionnante existence. »


Librement inspirée de la vie d’Eugène Mercier – ancêtre de l’auteur -, une saga familiale pleine de suspense et de rebondissements qui raconte aussi l’exceptionnelle aventure d’un pionnier visionnaire.

Résumé :

Eugène, petit garçon du XIXe siècle né à Epernay, a deux rêves : faire goûter le champagne à tous les hommes et toutes les femmes de son époque, pas seulement aux élites – ce qui est révolutionnaire -, et disculper son meilleur ami Paul, accusé de parricide.
Le premier de ses rêves deviendra réalité. Eugène fondera sa maison, les champagnes Mercier, et réussira son pari : faire du « vin des rois » le vin de fête pour tous, partout dans le monde.
Mais il mourra sans avoir pu réaliser son second rêve. C’est son journal intime, caché dans les caves Mercier, qui permettra à Cornélius, son petit-fils champenois, et à Mary, la petite-fille américaine de Paul, de découvrir enfin la vérité un siècle plus tard.

Chronique :

Pour sûr, chacune et chacun d’entre vous qui me visitez, connaissez les Champs-Elysées. Mais connaissez-vous la célèbre Avenue de Champagne, notre Champs-Elysées à nous habitants du vignoble. Sous ses magnifiques pavés se cachent en réalité des kilomètres de caves dans lesquelles sont entreposées des millions de bouteilles de ce vin pétillant et prestigieux attendant sagement d’arriver à maturité. Né et vivant encore aux alentours d’Epernay, cette ville dans laquelle tout a commencé pour Eugène Mercier, célèbre fondateur d’une maison viticole, c’est avec intérêt, entrain et débordant de chauvinisme que j’ai réalisé cette lecture plus que savoureuse au vu de mon intérêt personnel. Bien que n’évoluant pas dans cet univers et ne buvant pas d’alcool – un comble pour un champenois, je sais -, je suis quand même quotidiennement bercé par la culture champenoise et je suis plus que ravi de cette immersion au sein d’une des plus prestigieuses entreprises réalisée avec nostalgie grâce à la remontée dans le temps offerte avec réussite et mélancolie par Lorraine Fouchet que je tiens à remercier. Madame, si vous passez par ici, merci.

Merci à vous pour cette magnifique et douce histoire dépeinte avec un style des plus simple mais pourtant des plus attendrissant qu’il soit. Sans pour autant totalement vibrer, Couleur Champagne m’a permis de vivre de vives et pétillantes émotions. Avec sentiments, la descendante directe d’Eugene Mercier dont elle est l’arrière arrière petite fille, rend un magnifique hommage à mes paysages qui ne m’avaient pas paru aussi alléchants et délicieux depuis longtemps. Il est vrai qu’en les côtoyant quotidiennement, j’en oublie parfois leur chaleureuse beauté et singularité et cette redécouverte m’a plus qu’enchanté et enivré. Il faut dire que l’ambiance champêtre et champenoise de mon patrimoine sont dépeintes et retranscrites avec une telle richesse et un tel réalisme que j’ai été jusqu’à ressentir certaines odeurs spécifiques au vignoble ainsi qu’à ses nombreuses galipes. Mieux encore et qu’il m’a été amusant et plaisant d’imaginer toutes ces rues – que j’ai eu l’occasion de fouler ou que je foule encore actuellement – au siècle dernier, sans toute notre modernité ni tous nos progrès actuels. En ce sens, l’apport historique de l’auteure ne s’arrête pas au domaine viticole et j’ai trouvé des plus intéressant l’arrivée du téléphone ou de l’heure universelle par exemple. J’ai tant adoré les nombreuses parties spécifiques à la création et à l’élévation de la maison Mercier que j’admets avoir eu plus de difficulté à apprécier la seconde temporalité présentée par Lorraine Fouchet et bien plus moderne. Non pas que l’enquête établie à notre époque m’ait foncièrement déplu mais cette phase m’a semblé parfois moins passionnante et pertinente à parcourir. Pour autant, j’ai apprécié comment l’auteure est parvenue à relier le destin ainsi que la vie d’Eugène Mercier à ceux de son héroïne, Mary tant cette dernière imbrique les pièces du puzzle avec brio et efficacité. Finalement, le journal tenu par notre jeune caviste ne sert pas seulement à remonter le temps en suivant ses traces mais détient un rôle bien spécifique et particulier au dénouement de l’intrigue dévoilée. Ce même journal qui permet d’ailleurs d’instaurer un merveilleux rythme au roman de l’auteure et dont je me suis délecté avec avidité.

Cette lecture fut donc un étrange mais savoureux exercice tant j’ai autant voyagé que vécu l’ascension de ce jeune homme parti de rien et pourtant des plus ambitieux. Une telle ambition ne peut que forger le respect et l’admiration et fait chaud au cœur. D’autant plus que derrière ces grandes envies se cache un rêveur aux visions bien déterminées que rien ne semble pouvoir arrêter. Je ne peux attester de la véracité du portrait dresser par Lorraine Fouchet mais je peux affirmer que j’ai eu un réel coup de cœur pour cet homme auquel je me suis très vite attaché. En effet, excepté la dimension généalogique de ce récit, le reste se veut romancé et purement fictif. Néanmoins, en choisissant d’emprunter la voix de son ancêtre grâce à la tenue de son journal intime, l’auteure offre une très large et intimiste vision de ce que fut le destin d’Eugène Mercier dont les valeurs et principes que je partage allègrement  m’ont plus d’une fois touché.et ému Né d’un père inconnu, la vie n’épargnera pas ce jeune homme dont la réputation reste encore à gagner. Déterminé à faire de ce vin pétillant, le vin de tous et ce peu importe sa catégorie sociale, ce dernier entreprendra milles et un projets, tous plus fous et impressionnants les uns que les autres allant de la création d’un tonneau – appelé foudre dans le domaine – géant en passant par la création d’un film publicitaire par les frères lumières par exemple. Eugène pourra compter sur le soutien sans faille de sa mère mais aussi de sa douce épouse, Marguerite ainsi que sur celui de sa belle famille. Finalement, telles les bulles de champagne, ses rêves s’élèvent les uns après les autres et malgré la très grande réussite de son entreprise Eugène Mercier semble être resté une belle et bonne personne. Plus que l’entrepreneur et plus que le visionnaire, j’ai surtout apprécié l’homme, l’ami, le mari et le père qui se cachent derrière cette ambition démesurée. Fidèle à ses valeurs comme l’amitié, la fidélité ou bien encore celle de la famille, Lorraine Fouchet dépeint le portrait d’un homme aussi aimant qu’attachant et surtout aussi altruiste qu’indulgent. Ainsi, suivre la destinée de ce héros à son échelle a été plus qu’exaltant et émouvant.

Enfin et sans être des plus objectif, Couleur Champagne s’est dévoilée une merveilleuse et délicieuse expérience de lecture. L’intrigue ainsi que son univers m’étant fortement personnels, il est indéniable que cette proximité apporte une dimension inédite et enivrante dans cet exercice. L’immersion s’en veut si exacerbée que j’ai littéralement eu l’impression d’accompagner Eugène Mercier au cours de sa riche et passionnante existence. Je ne sais réellement comment décrire un tel ressenti et cela se voit dans ma chronique bien loin de rendre hommage à l’ambitieux travail fourni Lorraine Fouchet. A se demander si l’ambition se transmet de génération en génération dans cette touchante et aimante famille.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Challenge Cottagecore – 2022 : Menu Les propriétés et jardin dissimulés.

19 commentaires sur “Couleur Champagne de Lorraine Fouchet

  1. C’est fou comme ton émotion transparaît à travers cette chronique. En plus de donner envie de découvrir ce titre, je dois avouer que tes mots m’ont touchée tant je pense en tant que lectrice/lecteur, nous pouvons comprendre ce genre de bouleversement qu’un livre peut provoquer en nous.

    J’aime

    1. J’en suis plus que ravi car écrire cette chronique a été assez difficile du fait de la dimension assez intimiste et personnelle de l’intrigue. C’est vraiment un drôle de sentiment quant une œuvre nous plonge au sein d’un univers que l’on connaît parfaitement.
      Content d’avoir pu te donner envie de découvrir la région et l’une des figures de celle-ci.

      Aimé par 1 personne

    1. Avec très grand plaisir. Je suis content d’avoir réussi à retranscrire cet étrange mais délicieuse sensation qui m’a parcouru lors de cette merveilleuse et délicieuse lecture.
      Je ne connaissais pas l’auteure mais il est certain que je la retrouverai prochainement.

      Aimé par 1 personne

  2. ça fait plaisir de voir un tel enthousiasme 🙂
    J’avoue que je ne connais pas du tout cette région et encore moins tout ce qui touche au champagne, du coup ça pourrait être intéressant d’en apprendre plus grâce à ce livre 😉

    J’aime

    1. Je suis content de voir que vous vous y retrouvez dans mon étrange avis que j’ai eu énormément de mal à écrire tant mes émotions étaient intenses et étranges à la fois.
      N’hésite pas surtout que je ne l’ai pas mentionné mais l’auteure apporte d’autres faits historiques assez passionnants comme l’arrivée du téléphone et de l’heure universelle par exemple 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Totalement ! J’ai vraiment adoré cette figure amicale et paternelle de cet homme à l’ambition admirable. Ce roman me donne vraiment envie de se rendre dans son domaine et de découvrir les lieux dans lequel il s’est élevé.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.