Shojo

Lovely Love Lie, 2nd song de Kotomi Aoki

Note : ★★★★★ — « Kotomi Aoki prend son temps et continue de planter le décor de son univers que cette dernière nous dévoile avec davantage de détails. La musique reste omniprésente et semble le lien central entre tous les protagonistes qui ne cessent de se dévoiler. Je suis sous le charme de son coup de crayon empli de précision et d’émotions. »

Résumé :

Riko et Aki s’embrassent langoureusement sous l’objectif de la caméra de sécurité. Yuu assiste par écran à la scène et tente de les séparer. Le lycéen n’est pas de taille face au jeune compositeur qui emmène sa petite amie dans un taxi. C’est alors que Mari l’appelle sur son téléphone. Riko a soudain l’impression qu’un voile de mensonges entoure son nouveau petit ami…

Chronique :

Voilà quelques semaines déjà que j’ai décidé de vous présenter Lovely Love Lie, ce shojo musical que j’apprécie tant en réalisant sa relecture. Il était grand temps que je continue et reprenne cette série en dévorant ce second volet qui permet à Kotomi Aoki de développer davantage son univers ainsi que sa  délicieuse romance.

Grâce à ces nouveaux chapitres, l’univers musical se démontre de nouveau intriguant et des plus réaliste. Même si celui-ci se veut encore assez discret, nul doute que la musique et l’univers impitoyable de la pop japonaise s’étoffera encore dans les tomes à venir du fait de la finalité de ce dernier et qui promet de nouvelles situations drôles et cocasses. Mieux encore, la romance prend une tournure que j’apprécie fortement, celle-ci semble bien plus mature, nuancée et parfois plus osée que d’autres œuvres du genre. Kotomi Aoki s’en sort avec honneur et brio tant celle-ci offre et dévoile de plaisants, drôles et émouvants moments. Je me régale des nombreuses interactions entre Riko et Aki dont la passion commune pour la musique – bien qu’encore sécrète – ne cesse de rapprocher inexorablement et promet de détonants moments à venir. Les deux protagonistes principaux ne sont pas les seuls à gagner en construction et même si l’ami d’enfance de Riko peut sembler agaçant, j’apprécie fortement la dynamique de ce trio dont l’amitié se veut également des plus fédératrice. Tout comme j’apprécie la complexité du personnage de la chanteuse à succès et ancienne amante d’Aki, Mari.

Il faut dire que la mangaka met en valeur de doux et mélancoliques sentiments grâce à son coup de crayon des plus sensible et enlevé. Je suis toujours admiratif d’une telle précision et d’une telle émanation quant aux émotions et autres sentiments de ses personnages. Ce délicieux résultat démontre tout le talent mais aussi le travail soigné de cette dernière et bien que toujours assez old school, ses esquisses me séduisent à chaque lecture. Notamment grâce à l’action et la minution apportées aux yeux de ces personnages que je trouve grandiose et remarquable.

Ainsi, Kotomi Aoki prend son temps et continue de planter le décor de son univers que cette dernière nous dévoile avec davantage de détails. La musique reste omniprésente et semble le lien central entre tous les protagonistes qui ne cessent de se dévoiler. Je suis sous le charme de son coup de crayon empli de précision et d’émotions.

Publicité

6 commentaires sur “Lovely Love Lie, 2nd song de Kotomi Aoki

  1. Tu en parles si joliment !
    J’ai vraiment aimé tout ce mélange amour, amitié, musique et s’il n’y avait cette affreuse coiffure de l’héroïne, qui rebute tant de gens, je la recommanderais plus souvent 😄

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.