Chroniques de Steven·Fantasy

L’Ascension de Camelot, tome 3 : La Malédiction d’Excalibur de Kiersten White

Note : ★★★★★ — « Entre aventure et passion et de révélations en révélations, Kiersten White offre une passionnante conclusion à sa palpitante épopée. J’ai plus qu’adoré ce dernier chapitre ou l’action reste omniprésente tout en laissant place à la psychologie de ses fins personnages. Guenièvre m’a de nouveau convaincu et son évolution s’est dévoilée touchante et saisissante. Pour sûr, je garderais un merveilleux souvenir de cette moderne revisite des légendes arthuriennes. »

lalocataire

Loin de Camelot et de ses alliés, Guenièvre ne peut compter que sur elle-même. Mais qui est-elle vraiment ? C’est ici que tout finit… ou que tout commence… enfin.

Résumé :
En voyageant vers le Nord en direction de la Reine Noire, Guenièvre tombe entre les mains de ses ennemis. Derrière elle se trouvent Lancelot, piégée de l’autre côté de la barrière magique créée pour protéger Camelot, et Arthur, qui a été emmené loin de son royaume à la poursuite de fausses promesses.
Jurant de découvrir la vérité sur son passé avec ou sans l’aide de Merlin, Guenièvre s’associe à l’ensorceleuse Morgane et à Mordred, tout en faisant face aux sentiments déroutants et interdits qu’elle nourrit encore pour lui.
Alors qu’elle fait une découverte terrifiante sur son identité, elle va devoir choisir entre défaire les erreurs du passé ou sauver Camelot, quitte à y laisser la vie…

Chronique :
Ayant plus qu’adoré voguer en compagnie de Guenièvre au sein du passionnant univers arthurien dévoilé et réinventé par Kiersten White, j’étais impatient de découvrir la conclusion apportée par cette dernière. Celle-ci se voulait riche de promesses et je suis ravi que l’auteure les ait largement tenues.

En effet, bien que toujours aussi dynamique et débordant d’action, ce dernier volet se concentre davantage sur la psychologie de son héroïne et dévoile une saisissante évolution. En pleine quête d’identité, notre sorcière s’effacera pour laisser place à la femme combattante et loyale que cette dernière reste et j’ai été plus que sensible à ce nouveau trait de sa personnalité. Ainsi les sentiments se dévoilent le poumon de ce volet et j’ai adoré les douces et tendres émotions qui en émanent tendrement. Avec simplicité mais efficacité, Kriesten White dévoile une part de romantisme complexe et séduisant à son œuvre et que j’ai adoré suivre. En ce sens, Guenièvre se dévoile des plus touchante et empathique. C’est pourquoi, je me suis plus encore attaché à ce personnage que précédemment. Pour mon plus grand bonheur, celle-ci se met a nue et malgré ses doutes et fragilités, notre sorcière se dévoile toujours aussi charismatique et volontaire dans son rôle de reine qui lui va à merveille quand bien même certaines complications. Mieux encore, ce savoureux traitement n’est pas seulement dédié à son héroïne et chaque protagoniste se révèle parfaitement travaillé et approfondit dans sa construction et son devenir. Chaque psychologie et finement ficelée et j’ai été sensible à la place des femmes bien davantage encore mise en avant que précédemment. Ainsi, chacune de ces dernières auront un rôle spécifique et primordial dans la conclusion de cette héroïque série.

Un dernier tome qui se dévore d’ailleurs avec avidité et sans fin. Kiersten White démontre une nouvelle fois l’étendue de son talent qui ne vacille pas. Cette dernière sait pertinemment comment mener son lectorat et ses chapitres défilent ainsi avec une extrême facilité et une réelle dynamique. Grâce à leurs courtes longueurs, je les ai inlassablement fait défiler en étant toujours dans l’attente et débordant d’envie d’en apprendre davantage sur les motivations et secrets de chacun dans cet important et palpitant complot aux allures d’aventures et de combats d’épées. L’ambiance est à nouveau saisissante et colle parfaitement aux mythes revisités avec style et modernité. Une nouvelle fois, j’ai succombé à l’envoûtante part mystique et celtique de son œuvre et si vous appréciez les séries épiques et magiques, celle-ci est faite pour vous. D’autant plus que je suis ravi de la finalité apportée par Kiersten White, enclin à la rédemption ainsi qu’au pardon et débordante d’espoir. Je ne serais d’ailleurs pas contre retrouver l’attachante palette de personnages dévoilée à travers ces trois merveilleux romans.

Enfin, entre aventure et passion et de révélations en révélations, Kiersten White offre une passionnante conclusion à sa palpitante épopée. J’ai plus qu’adoré ce dernier chapitre ou l’action reste omniprésente tout en laissant place à la psychologie de ses fins personnages. Guenièvre m’a de nouveau convaincu et son évolution s’est dévoilée touchante et saisissante. Pour sûr, je garderais un merveilleux souvenir de cette moderne revisite des légendes arthuriennes.

Publicité

17 commentaires sur “L’Ascension de Camelot, tome 3 : La Malédiction d’Excalibur de Kiersten White

  1. J’avais entendu des avis mitigés sur le premier tome, du coup je n’avais pas cherché plus loin, j’ignorais même que les tomes suivants étaient sortis ^^

    J’aime

    1. Les défauts reprochés étaient surtout dus à la qualité d’édition de la part de la ME. De mon côté, ils n’ont pas impacté ma lecture que j’ai adoré du début à la fin. L’ascension de Camelot est une pertinente et moderne revisite du mythe 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Je me rappelle effectivement que certains s’étaient plein de ce problème, ça ne donnait pas envie d’acquérir le livre…

        J’aime

  2. J’avais beaucoup aimé le 1er, le second a été par contre une déception. Pour ma part, je trouve que l’auteur a été vers des facilité et n’a pas exploité à fond ce qu’elle avait tenté de mettre en place dans le 1er tome. Je ne lirais pas le dernier mais je suis contente de voir que la trilogie a su trouver ses lecteurs. Et finir une trilogie par une aussi bonne note, c’est génial 🙂

    J’aime

    1. Ah, dommage pour tes impressions. De mon côté, j’ai adoré les deux premiers volets et ce dernier semble un parfait condensé des deux, entre action et psychologie ! J’ai apprécié l’évolution de Guenièvre et des autres personnages dévoilés.
      Et puis, les légendes arthuriennes sont si peu représentées que je suis ravi à chaque nouvelle œuvre qui y sont dédiées.

      Aimé par 1 personne

    1. Je pense que tu fais bien d’attendre la sortie poche – d’ailleurs merci à la ME de laisser tous ses droits en comparaison à d’autres – car autant je suis toujours confiant quand tu me suis, autant j’avoue que j’espère que tu seras autant emballée que moi pour cette série. Non sans défaut et autres longueurs, je l’ai tout de même adorée et je suis plus que curieux de découvrir, un jour, ton avis sur cette revisite.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est chouette de pouvoir ainsi retrouver leurs titres pour un plus petit prix
        Je ne pense pas avoir d’attentes démesurées ici contrairement à d’autres, juste un bon divertissement dans un univers de mon enfance que j’apprécie beaucoup. Ça devrait le faire 😁

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai le tome 1 dans ma pal donc il faudrait un jour que je débute cette série. Je ne lis donc pas ton avis en entier question d’éviter les spoilers involontaires. Cela dit, c’est rassurant de voir qu’une trilogie ya arrive a offrir de bons tomes jusqu’à la toute fin ! Ça va me donner un argument supplémentaire pour débuter cette série 🙂

    J’aime

    1. Je suis certain que cette revisite a de bons arguments à t’offrir ! Cette revisite moderne et dynamique offre de pertinents points de vue sur les évènements présentés et j’ai adoré suivre l’évolution de Guenièvre.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.