Contemporaine·Jeunesse

American Royals, tome 2 : Sa Majesté de Katharine McGee

Note : ★★★★☆ — « Contrairement au précédent tome que j’avais adoré malgré son manque d’intérêt j’ai, cette fois-ci, ressenti une importante lassitude, freinant ma lecture et mon entrain concernant cette saga. Katharine McGee détenait pourtant un réel potentiel et aurait pu parsemer son roman d’intrigues politiques mais a préféré se focaliser sur la romance de ses héroïnes. »


« Les États-Unis sont-ils prêts pour leur première reine ? »

Résumé :
Comme un premier amour, le pouvoir peut devenir une véritable obsession. La princesse Béatrice en a reçu beaucoup à la naissance. Sa sœur Samantha, un peu moins. Certains, comme Nina Gonzalez, cherchent à lui échapper. D’autres, comme Daphné Deighton, font des pieds et des mains pour l’obtenir…
Tandis que l’Amérique se fait peu à peu à l’idée d’une reine sur le trône, Béatrice apprend à accepter tout ce qu’elle a perdu en échange de la couronne. Quant à Samantha, en revanche, elle se perd tous les jours un peu plus dans son personnage de princesse qui aime un peu trop la fête. Tandis que Nina essaie à tout prix d’éviter le palais – et le prince Jefferson – Daphné voit tous ses plans pour passer la corde au cou de ce dernier soudain compromis par la révélation d’un secret… pour le moins gênant.
Un nouveau règne commence… Les États-Unis sont-ils prêts pour leur première reine ? Entre personnages irrésistibles, luttes d’influence et secrets d’alcôve, le deuxième et dernier tome d’une duologie sensible et cruelle qui rappelle la série phénomène The Crown, la modernité en plus. Découvrez, sous la plume à la fois sensible et cruelle de Katharine McGee, les mystères de la famille la plus célèbre de l’Histoire, dont les peines et les drames se jouent sous le regard de la planète tout entière !

Chronique :
Bien que j’ai fortement apprécié le précédent tome pour sa légèreté et sa facilité de lecture, j’avais ressenti un manque certain d’intrigue et de contenu dans la trame principale de celui-ci. J’avais donc de grandes attentes pour cette suite et, semble-t-il, conclusion sauf que le résultat reste le même.

Malheureusement, j’ai eu le même ressenti que précédent et un sentiment de lassitude s’est installé tout au long de ma lecture. Je ne dirais pas que je ne l’ai pas appréciée mais je ne l’ai pas adorée pour autant. C’est donc une lecture en demie-teinte et assez oubliable pour le coup. Pourtant Kathatine McGee offrait une fin au potentiel prometteur en concluant son roman par le couronnement de Béatrice. Je m’attendais à être plongé dans la monarchie en l’accompagnant dans ses premiers pas en tant que Reine de l’Amérique. Bien que ce fut le cas, l’auteure reprend très rapidement le même procédé qu’avec le précédent volet. Ainsi, il n’y a trop peu d’action pour que la sauce prenne totalement et seules restent les amourettes de nos héroïnes. Fort heureusement, concernant celles-ci, cette dernière s’en sort une fois de plus avec aisance et j’ai pris plaisir à les suivre de nouveau. Cependant, j’admets que j’avais vu venir beaucoup trop d’éléments à l’avance et la conclusion de cette saga ne m’a pas surpris et se dévoile dans la lignée du reste quoi qu’un poil trop too much.

Il en est de même pour les personnages. Je n’ai décelé aucune évolution dans leurs comportements et leurs agissements. Ce sont les mêmes personnes et j’ai trouvé cela assez dommage car, la encore, les possibilité étaient bel et bien présentes. Finalement, Daphné est la seule à m’avoir un tant soit peu intéressé alors que je ne l’avais pas apprécié dans le précédent volet. Bien que toujours aussi calculatrice et manipulatrice, son tempérament sera bien plus pondéré et nuancé que par le passé. D’autant plus que derrière son masque se cache une histoire de famille intéressante à découvrir.

Contrairement au précédent tome que j’avais adoré malgré son manque d’intérêt, j’ai ressenti une importante lassitude, freinant ma lecture et mon entrain concernant cette saga. Katharine McGee détenait un réel potentiel pour parsemer son roman d’intrigues politiques mais a préféré se focaliser sur la romance de ses héroïnes.

9 commentaires sur “American Royals, tome 2 : Sa Majesté de Katharine McGee

    1. Je comprends totalement le manque de temps et les choix nécessaires. Malgré cela, n’hésite pas à te le procurer si une bonne occasion se présente car c’est une saga sympathique et légère à lire malgré le manque d’intérêt général et un résultat parfois too much.

      C’est avec plaisir 😉

      Aimé par 1 personne

  1. J’avais déjà des réticences à me tourner vers cette série encensée et ton sentiment de lassitude quant à ce deuxième tome me confirme que ce n’est pas pour moi… Peut-être qu’il serait un peu mieux passé pour toi si tu l’avais lu un peu plus tard ?

    J’aime

    1. Je pense surtout qu’il serait bien mieux passé si je l’avais lu à sa sortie. La ça me semble assez daté du coup. Pourtant l’idée de base est bonne.
      Il me reste encore le premier tome d’Inaccessible, son autre saga dans ma PAL qui devrait être plus accrocheur.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.