Chroniques de Steven·Fantasy·Jeunesse

The Mortal Instruments : Les dernières heures, tome 1 : La chaîne d’or de Cassandra Clare

Note : ★★★★★ — « Une fois de plus, Cassandra Clare offre un nouvel arc où les sentiments font place à l’action tout en offrant une intrigue efficace et plaisante à lire. Celle-ci étoffe avec talent son univers pourtant déjà fortement développé. Je ne peux que vivement vous encourager à découvrir son œuvre aussi redoutable que poignante à lire. Par ailleurs, je me mors les doigts pour ne pas commencer un énième marathon de l’intégralité de sa saga. »


« Et si tomber amoureuse était plus compliqué que de combattre les créatures des ténèbres ? »

Résumé :
Cordélia Carstairs imaginait son avenir tout tracé : s’entraîner dur pour devenir une Chasseuse d’Ombres et protéger le monde. L’arrestation de son père va tout remettre en question. Accompagnée de son frère, la voilà à Londres pour tenter de le tirer d’affaire. Là-bas,
elle renoue avec James et Lucie Herondale, ses amis d’enfance.
Bientôt, Cordélia se retrouve entraînée de bals en missions secrètes… tout en essayant de réprimer ses sentiments naissants pour James, déjà engagé. Pendant ce temps, le danger rôde. Quand une série d’attaques démoniaques d’une ampleur inédite met la ville à feu et à sang, Cordélia et ses amis décident d’agir. Mais comment écraser l’ennemi lorsqu’il est invincible ? Et qui est derrière ces attaques ? Une autre question se fait obsédante : ont-ils les qualités pour être des héros ?

Chronique :
Si vous le ne savez pas encore, je suis un fan incontesté de The Mortal Instruments et c’est avec joie et impatience que j’attendais de me replonger avec avidité dans l’univers de Cassandra Clare. Ainsi et sans surprise, j’ai dévoré et adoré ce premier volet qui annonce un arc sombre et mélancolique qu’il me tarde de découvrir !

En effet, c’est incroyable à quel point l’auteure parvient à me surprendre à chacune de ses parutions. Il m’est impossible de me lasser de son univers tellement celui-ci regorge encore de secrets et de potentiel. Grâce à ses nombreux arcs, Cassandra Clare livre au lecteur l’œuvre la plus travaillée et développée de sa génération. Pourtant et bien qu’habitué à son style, j’ai été étonné de découvrir un roman beaucoup plus funeste et ténébreux qu’à l’accoutumée. C’est un récit poignant, sombre et profond qu’il m’a été donné à lire. Sa plume s’est dévoilée fortement poétique et j’ai vraiment apprécié ce point. De plus, celle-ci reste toujours aussi fluide et facile à lire et son style reste de nouveau diaboliquement efficace. C’est simple, comme le bon vin, le talent de Cassandra Clare se bonifie avec le temps. Néanmoins, je dois reconnaître qu’elle use de certaines facilités déjà lu auparavant mais cela ne gêne en rien la construction de ce volet. D’autant plus que son écriture est fortement visuelle et j’ai pris plaisir à visiter l’ancien Londres et ses rues à l’ambiance particulière, quasi mystique collant parfaitement au ton de ce récit.
Cependant, je recommande fortement la lecture de l’arc Les Origines avant de vous lancer dans celle-ci car beaucoup de références y sont présentés du fait que nous suivons les enfants des héros précédent. Je ne cesse de m’émerveiller face à ce procédé tellement les tomes s’imbriquent à merveilles les uns avec les autres.

De plus, le récit ainsi que sa tournure m’a aussi surpris que le reste. Bien que toujours axé sur les Chasseurs d’Ombres, j’ai trouvé que Cassandra Clare avait le choix de mettre en avant les sentiments de ses nombreux personnages plutôt que l’action en elle-même et j’ai trouvé cette direction totalement rafraîchissante. Ainsi, le rythme se dévoile assez doux et lent mais pour autant totalement plaisant à lire. Je ne me suis pas ennuyé un seul instant et les pages ont défilé à vitesse grand V. Bien évidement, bons nombres de créatures ténèbres viendront croiser la route de notre bande de chasseurs et j’ai aimé retrouver les scènes palpitantes de combats dans lesquelles l’action déborde.
Mieux encore, j’ai vraiment pris plaisir à découvrir les nombreux protagonistes présents dans ce roman, même s’il m’a parfois fallu faire force de concentration pour me rappeler les liens familiaux et/ou amicaux qui les unissaient. A commencer par notre héroïne Cordélia. C’est un personnage à fleur de peau extrêmement attachant et j’ai souvent fait preuve d’empathie à son égard ce qui m’a permis de passer par de nombreuses émotions au cours de ma lecture. Cassandra Clare ne sera pas tendre avec cette dernière et fera de ce personnage le plus nuancé de la série.
J’ai tout autant apprécié découvrir les enfants de Tessa et Will, James et Lucie. A l’image purement opposée, j’ai apprécié la complémentarité des membres de cette fratrie. En effet, James est un personnage assez sombre et torturé de par sa condition alors qu’à l’inverse Lucie, brille pour sa bienveillance et sa pétillance. Bien que majoritairement axé sur ces protagonistes, beaucoup d’autres croisent la route de ces derniers et j’ai eu quelques difficultés à cerné Alastair et Grace. J’ai finalement apprécié leurs complexes personnalités.

Je pense que vous l’avez déjà compris mais une fois de plus, Cassandra Clare offre un nouvel arc où les sentiments font place à l’action tout en offrant une intrigue efficace et plaisante à lire. Celle-ci étoffe avec talent son univers pourtant déjà fortement développé. Je ne peux que vivement vous encourager à découvrir ses œuvres aussi redoutables que poignantes à lire. Par ailleurs, je me mors les doigts pour ne pas commencer un énième marathon de l’intégralité de sa saga.

8 commentaires sur “The Mortal Instruments : Les dernières heures, tome 1 : La chaîne d’or de Cassandra Clare

    1. Je ne suis pas certain de tenir ! Je les entends m’appeler et d’avoir trouvé un ordre de lecture mêlant la série principale et les origines m’intrigue totalement.

      J'aime

    1. Que tu sois tentée me ravie d’avance.
      Effectivement c’est une très dense fresque que réalise encore Cassandra Clare donc je te conseille de lire ses œuvres dans ce sens :
      – The Mortal Instruments, tome 1 à 3
      – TMI Les Origines tome 1
      – TMI tome 4
      – TMI Les Origines Tome 2
      – TMI 5
      – TMI Les Origines Tome 3
      – TMI 6.
      Ensuite Renaissance et enfin Les Dernières Heures.

      Mais comme je l’ai dit à Audrey, peux aussi lire par saga. Du coup ça donne TMI, TMI : Les Origines, TMI : Renaissance et TMI : Les Dernières Heures. A ca s’ajoute d’autres romans et nouvelles que tu peux lire à la fin car ils sont plus centrés sur un personnages particuliers.

      J’espère avoir pu t’aider 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Je n’ai toujours pas lu la première série, mais je sais déjà que si elle me plaît, j’aurai de quoi prolonger le plaisir 🙂 Et ça doit être amusant de suivre les enfants de personnages que l’on a vus précédemment évoluer !

    J'aime

    1. En réalité si tu te décides un jour, je te conseille de suivre l’ordre d relecture suggéré par l’auteure elle-même.
      C’est à dire : TMI, tome 1 à 3
      TMI Les Origines tome 1
      TMI tome 4
      TMI Les Origines Tome 2
      TMI 5
      TMI Les Origines Tome 3
      TMI 6.
      Ensuite Renaissance et enfin Les Dernières Heures.

      Effectivement tu as de quoi prolonger le plaisir mais aussi les surprises car son univers et sa plume se bonifient réellement avec le temps !

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s