Thriller

Meurtres et Charlotte aux Fraises de Joanne Fluke

Note : ★★★★☆ — « J’ai bien plus apprécié ce second volet malgré la présence de quelques longueurs et d’un ton encore trop sérieux. Malgré cela, j’ai pris plaisir à retrouver Hannah et ses acolytes lors de cette enquête palpitante, détonante et étonnante à lire. »

lalocataire

Rebondissements incessants, personnages délicieux et recettes fatales… Les amateurs de surprises et de sucreries vont se régaler !

Résumé :
Hannah est de retour ! Incapable de fonctionner sans café et toujours en proie à ses passions dévorantes pour son chat et pour le chocolat, la jeune femme s’apprête à participer au concours du meilleur pâtissier de la ville. C’est l’occasion, elle en est certaine, d’offrir une très bonne publicité à sa boutique de cookies.
Mais la fête est vite gâchée : Boyd Watson, entraîneur de l’équipe de basket du lycée, est retrouvé mort, le visage enfoncé dans la charlotte aux fraises de notre pauvre Hannah.
Les premiers soupçons se tournent vers Danielle, la femme de Boyd, victime de maltraitance. Bien décidée à prouver l’innocence de cette dernière, Hannah décide de s’en mêler, malgré les avertissements de son « prétendant », le policier Mike Kingston. Mais ce genre d’enquêtes, apparemment, Hannah y a pris goût !

Chronique :

Laissant toujours une seconde chance aux lectures m’ayant assez plu, j’étais curieux de découvrir une nouvelle enquête signée Joanne Floke. Ainsi, j’ai découvert une suite dans la lignée de son précédent travail, avec les mêmes défauts, mais qui m’a malgré tout beaucoup plus satisfait.

A commencer par le rythme de cette nouvelle intrigue, bien plus dense et rythmé que par le passé malgré quelques longueurs en fin de récit. En effet, maintenant que le contexte est connu du lecteur, l’auteure ne s’embarrasse pas d’introduction en tous genres et le plonge au cœur de la tourmente avec un nouveau meurtre qui vient de nouveau agiter la population locale. J’ai vraiment apprécié suivre cette nouvelle enquête qui n’a cessé de m’étonner et de me maintenir en haleine. Il faut dire que Joanne Fluke est très forte dans son domaine et qu’elle gère les fausses pistes et autres retournements de situation d’une main de maître. Il m’a fallut atteindre les dernières pages pour découvrir l’identité du meurtrier. Cela m’a permis de raviver mon intérêt qui commençait à s’essouffler par moments du fait de certaines latence malgré une facilité de lecture indéniable. Cependant avec quelques pages en moins, cette lecture aurait été encore plus percutante.
Tout comme je l’avais déjà souligné lors de ma précédente chronique et même si j’ai trouvé la forme beaucoup plus légère et drôle à lire, j’aurais apprécié encore plus de second degré. Néanmoins, je me suis amusé et cette fois-ci, l’art culinaire de notre héroïne fait partie intégrante de l’histoire et l’utilité de ses cookies n’est plus à prouver tellement ces derniers sont détournés maintes et maintes fois de leur premier usage.

Par ailleurs, j’ai bien plus apprécier Hannah dans ce volet. Son évolution est conséquente et les relations qu’elle entretient avec son entourage l’est encore plus. Le tandem d’enquêtrices de choc formé de cette dernière avec sa sœur Andrea m’a totalement séduit. J’ai pris un plaisir fou à suivre l’investigation de ces deux drôles de dames que rien ne semble arrêter. D’autant plus que malgré leurs différences et leur oppositions constantes, elles parviendront à s’adapter l’une à l’autre pour, finalement, se compléter.
Cette sororité n’est pas la seule évolution relationnelle de ce roman. Ainsi, un semblant de romance et de triangle amoureux berce Meurtres et Charlotte aux Fraises et j’attends vraiment de savoir où l’auteure désire nous mener. Quoiqu’il en soit, c’est appréciable d’en apprendre davantage sur Norman, le dentiste qui a tout du genre idéal malgré quelques secrets, ainsi que sur Mike la nouvelle recrue du commissariat de ville. Sans oublier Delores, la mère intrusive et abusive au possible et Moshe le chat de compagnie. Tous m’ont régalé et convaincu.

En conclusion, j’ai bien plus apprécié ce second volet malgré la présence de quelques longueurs et d’un ton encore trop sérieux. Malgré cela, j’ai pris plaisir à retrouver Hannah et ses acolytes lors de cette enquête palpitante, détonante et étonnante.

4 commentaires sur “Meurtres et Charlotte aux Fraises de Joanne Fluke

  1. Il existe des téléfilms de cette série livresque. J’ai déjà vu ces téléfilms mais quand j’ai su que les livres sortaient en france, je les ai mis d’emblée dans ma wishlist. Tes deux chroniques me donnent très envie de découvrir les romans.

    J'aime

    1. Ah oui ? Je n’étais pas au courant, je vais essayer de les trouver car si c’est fidèle, ça doit être plaisant à regarder !
      Merci du compliment.

      J'aime

  2. Cette nouvelle chronique me donne encore plus envie de découvrir ce style de littérature, ça a l’air frais, drôle et plaisant ! Et je crois que je vais commencer avec cette série quand je me lancerais, tu as attisé ma curiosité ☺️ merci !

    J'aime

    1. C’est exactement ça même si le fond de cette saga reste moins pétillant et un peu plus sérieux qu’Agatha Raisin ou Lady Hardcastle.
      Malgré tout, ça reste une très bonne série, à dévorer sans modération 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s