Classique

Œil pour Œil d’Anthony Trollope

Note : ★★★★★ — « J’étais impatient de découvrir ce roman ainsi que son auteur et je peux affirmer que je ressors conquis par cette découverte. Anthony Trollope offre une romance tragique et passionnante à lire, portée par une plume mélancolique et aérienne et un style ambitieux, comparable à celui de Thomas Hardy. Je n’ai qu’une envie à présent, continuer mon exploration des oeuvres de cet auteur. »


Oeil pour oeil, dent pour dent. N’est-ce pas la loi ?

Résumé :
« Contre toute attente, Fred Neville, jeune officier chez les hussards, hérite subitement d’un comté dans le Dorset. Cependant, avant de faire face à ses nouvelles responsabilités, il décide de s’octroyer une année de répit en Irlande où son régiment est stationné.
Au milieu des paysages romantiques des falaises de Moher battues par l’océan, Fred fait la connaissance d’une jeune Irlandaise d’ une grande beauté au passé mystérieux. Il en tombe amoureux, mais sa famille s’oppose catégoriquement à cette union… »

Chronique :
L’Irlande est un pays que j’affectionne particulièrement pour ses paysages et son ambiance propice à la quiétude et au calme. Cependant, je regrette mon manque de culture littéraire quant à ce pays et c’est pourquoi je trépignais d’impatience quand j’ai su que la prochaine parution de la collection Romans Éternels se déroulait en majorité dans ses contrées. Je dois dire que je ressors plus que conquis de ma lecture qui m’as permis de découvrir un auteur à la plume mélancolique et poétique qui regorge de passion et de cruauté.

C’est simple Anthony Trollope m’a autant inspiré qu’il m’a fait souffrir. Œil pour œil est une véritable tragédie qui a su me toucher corps et âme et que je ne suis pas prêt d’oublier tellement ce roman m’a imprégné et marqué. Ce dernier offre à son lectorat une véritable histoire d’amour cruelle et authentique qui est parvenue à me transporter autant qu’à me transcendé et ce grâce à son style fluide au possible et à sa plume élégante et aérienne, alliant avec agilité mélancolie et poésie. Sans pour autant être pompeux, Anthony Trollope ne manque pas d’ambition et offre une intrigue romantique puissante et entraînante à lire. Tout en douceur ce dernier dépeint un drame dans lequel l’amour n’a pas sa place et dans lequel les croyances populaires, les religions ainsi que les classes sociales dressent et font la loi. Aussi violent soit-il, ce contraste permet à l’auteur d’offrir une intrigue émouvante et touchante à la finalité surprenante que je n’ai pas vu venir et qui conclu parfaitement cette brillante et magnifique œuvre. De plus et hormis l’histoire, j’ai adoré découvrir grâce aux merveilleuses descriptions apportées par l’auteur les sombres et somptueuses demeures ainsi que les paysages calmes et apaisants, si propres à l’Irlande, environnant ce récit. Entre ses contrées verdoyantes et ses falaises arides, ce roman aura eu le privilège de me faire voyager dans des endroits étincelants, champêtres et bucoliques, dissonant fortement avec la sombreur de l’intrigue de ce dernier. Sans pour autant faire de ses paysages un élément clé de son intrigue, Anthony Trollope leur dispose une place importante, à l’image des œuvres de Thomas Hardy que j’affectionne tout particulièrement.

Je n’aurais pu être réceptif envers ce puissant classique sans l’incroyable attachement que j’ai ressenti face au héros de cette dernière. En effet, Fred Neville est un personnage fortement emphatique et charismatique qui nous est dévoilé. Ce jeune britannique se voit devenir le futur comte de Strooke tandis qu’il agit en tant que militaire. Avant de prendre ses responsabilités qu’encadre sa future fonction, celui-ci décide de s’accorder une dernière année de liberté avant de tenir sa promesse faite à son oncle, celle de maintenir intacte et pure la lignée de sa famille. C’est sans compter sur sa rencontre avec Kate O’Hara, une jeune irlandaise sans-le-sou, vivant avec sa mère et orpheline d’un père inconnu. Le coup de foudre entre nos deux protagonistes est immédiat et ce dernier lui jurera de l’épouser quand le moment sera venu. Cruel dilemme qui se dresse face à notre fidèle et loyal aristocrate. En effet, comment faire pour rester fidèle à sa famille et à sa bien aimée quand tant de choses les oppose, à commencer par leurs classes sociales en passant par leur religion. De véritables sentiments contradictoires ne cesseront d’assaillir Fred et viendront troubler sa quiétude. J’ai adoré être pris dans les tourments de sa raison et dans le tourbillon de souffrance qui l’envahie au fil des chapitres. J’ai tout simplement vécu cette lecture au gré de ses émotions et de sa passion et ce fut exaltant.

J’étais impatient de découvrir ce roman ainsi que son auteur et je peux affirmer que je ressors conquis par cette découverte. Anthony Trollope offre une romance tragique et passionnante à lire, portée par une plume mélancolique et aérienne et un style ambitieux, comparable à celui de Thomas Hardy. Je n’ai qu’une envie à présent, continuer mon exploration des oeuvres de cet auteur.

11 commentaires sur “Œil pour Œil d’Anthony Trollope

  1. Quelle belle chronique tu nous offres la ! On sent toute l’émotion qui t’a traversé a travers cette lecture. En te souhaitant autant de plaisir pour les prochains livres de l’auteur 🙂 et c’est vrai que ce décor irlandais donne bien envie 🤭 belle soirée Steven !

    J'aime

    1. Merci beaucoup du compliment. J’espère aussi que ses autres œuvres me toucheront. D’autant plus que j’ai de quoi faire car il semblerait qu’il fut très prolifique ! Cela me change de cadre et j’espère pouvoir continuer à élargir ma littérature irlandaise.
      Très belle soirée à toi aussi 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi, je te conseille de vite te rendre chez ton marchand de journaux pour te le procurer avant la prochaine parution de la collection car ce roman est introuvable ailleurs 😉

      J'aime

    1. Les tragédies ne sont pas non plus mon genre de prédilection mais la plume d’Anthony Trollope est vraiment magnifique et passionnante. J’ai vraiment été surpris d’être autant happé par cette romance cruelle !

      Aimé par 1 personne

  2. Cela donne envie !
    De l’auteur, j’ai lu il y a quelques années L’ange d’Ayala, un très bon roman ; ainsi que Le docteur Thorne que j’ai peut-être un tout petit peu moins apprécié. Si ça peut te donner des pistes pour la suite … 🙂🙂

    J'aime

    1. Merci beaucoup à toi 🙂
      J’avais déjà dans le viseur Le Docteur Thorne et normalement l’éditeur de la collection devrait publier Miss Mackenzie.
      J’espère apprécier ses autres romans. En tous les cas, j’ai trouvé un nouvel auteur du niveau de Thomas Hardy !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s