Historique·Romance

L’alliance de Penthièvre de Lynda Guillemaud

Note : ★★★★☆ — « Une lecture sympathique dont j’ai été plus que charmé par la partie historique de ce roman qui m’a permis de voyager et de m’évader. Cependant, je reste plus modéré quant à la romance de celle-ci. En effet, cette dernière se dévoile mignonne et divertissante mais semble manquer de passion et de sentiments pour se démontrer totalement captivante et percutante. »


Bretagne, 1363.

Résumé :
En découvrant avec horreur Armel du Chastel – l’Anglais que Jean de Montfort lui impose pour époux afin de sceller l’alliance entre Bretagne et Angleterre –, Pénélope se sent défaillir. Non seulement sa bienfaitrice et protectrice, Jeanne de Penthièvre, a consenti à la livrer en pâture à l’ennemi, mais celui-ci est de surcroît froid et patibulaire. Tout l’inverse de son serviteur Patry, dont le visage lui semble étrangement familier…

Chronique :
Cette fois-ci, c’est en direction de la Bretagne que m’a embarqué cette nouvelle romance historique pour laquelle j’ai craqué grâce à sa couverture et à son résumé qui laissaient entrevoir une aventure passionnante, portée par une héroïne intrépide et brave. Et alors que j’ai passé un bon moment avec ce roman, j’admets que ce dernier m’a parfois laissé quelque peu sur ma faim.

En effet, Lynda Guillemaud offre une œuvre à l’ambiance historique parfaitement maîtrisée et merveilleusement retranscrite et plonge le lecteur au sein d’une époque intrigante et séduisante à contempler. Ainsi et ce côté, tout a été parfaitement amené et le style de cette dernière se veut clair et précis mais aurait gagné à être davantage enrichi et détaillé. Néanmoins, le rendu reste des plus cohérent et plausible et j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à des découvrir les us et coutumes de l’époque ainsi que les conflits d’antan entre les deux seigneurs de ces régions. Dans ce contexte, de nombreux combats et autres batailles m’ont été dévoilés et c’est avec dynamisme et entrain que j’ai suivi les intrigues de cours présentées par Lynda Guillemaud. Cependant et malgré toute l’éloquence et les attraits de L’alliance de Penthièvre, le bât blesse quant à sa romance. En effet, il m’a semblé que celle-ci prenait du temps à se mettre en place et les légers aperçus en début d’ouvrage m’ont paru manqué de piment et de mordant pour attiser ma curiosité. D’autant plus que j’avais vu juste car une fois en plein coeur de cette histoire d’amour, je n’ai pas été autant passionné que je l’ai été en ce qui concerne l’univers et l’époque de ce roman. Ainsi, les parties romantiques manquent par moment cruellement de passion et de sentiments.

Nul doute néanmoins que j’ai passé un sympathique moment en compagnie de nos protagonistes tant j’ai dévoré ce livre. Il faut dire que même si la romance en elle-même ne scintille pas totalement, il en est tout l’inverse du côté de notre héroïne Pénélope. J’ai adoré cette audacieuse et courageuse jeune fille qui n’hésitera pas à braver les interdits pour réaliser sa quête de vengeance. Effectivement, cette dernière souhaite plus que tout venger la mort de ses parents et rien ne semble pouvoir l’arrêter, exceptée l’alliance à Armel, le fils de ses ennemis jurés, qui lui est imposée afin de maintenir la paix entre les deux royaumes. Genre littéraire oblige, Lynda Guillemaud suit le classique jeu du chat et la souris qui me plait tant habituellement. Cependant, le caractère douteux et parfois assez sombre de son personnage masculin m’a laissé quelque peu perplexe. Je pense que cette dernière pensait dévoilé un protagoniste complexe, à la limite torturé, sauf que sa songeuse esquisse le dessert fortement. Au vu des différences de leurs caractères, les nombreuses interactions entre nos deux protagonistes ne manquent pas de mordant mais manquent idéalement de tendresse et de frénésie. Néanmoins et malgré ce bémol, je suis plus que satisfait d’avoir eu la chance de suivre les points de vue de chacune des parties et j’ai trouvé ce choix pertinent et détonnant. Mieux encore, l’auteure réalise de délicieux portraits quant à ses personnages secondaires comme Françoise, la nourrice de Pénélope depuis son plus jeune âge. J’ai adoré qu’une telle relation maternelle soit si bien décrite et mise en avant. Comparés au reste, c’est d’ailleurs ce tandem qui m’a semblé le plus convaincant et touchant à suivre.

Enfin, une lecture sympathique dont j’ai été plus que charmé par la partie historique de ce roman qui m’a permis de voyager et de m’évader. Cependant, je reste plus modéré quant à la romance de celle-ci. En effet, cette dernière se dévoile mignonne et divertissante mais semble manquer de passion et de sentiments pour se démontrer totalement captivante et percutante.

2 commentaires sur “L’alliance de Penthièvre de Lynda Guillemaud

  1. Dommage que la romance ne t’ai pas totalement convaincue, mais tu as su trouver une belle relation entre Pénélope et sa nourrice, ca rattrape un peu les bémols. 🙂 Et cette couverture est très chouette c’est vrai !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.