Fantasy·Jeunesse

Le Royaume de Pierre d’Angle, tome 1 : L’art du naufrage de Pascale Quiviger

Note : ★★★★☆ — « Cette incroyable épopée m’a fort amusé ! J’ai adoré partir à l’aventure en mer dans une première partie des plus drôle et loufoque, tout comme j’ai pris pris plaisir à découvrir le riche univers dépeint avec détails par l’auteure malgré une légère baisse au niveau du rythme en milieu de lecture. Les personnages se sont dévoilés éloquents et attachants et je serais ravi de les retrouver dans les prochains volets de cette série. »

lalocataire

Résumé :
Après deux années à sillonner les mers avec son équipage, le prince Thibault décide enfin de rentrer chez lui. Là-bas, sur son île natale, son père l’attend et compte sur lui pour régner sur le royaume de Pierre d’Angle après sa mort. Mais en chemin, une rencontre va bouleverser l’existence du Prince : un passager clandestin, Ema, une esclave en fuite. Ensemble, ils vont devoir faire face aux dangers qui guettent Pierre d’Angle.

Chronique :

J’ai découvert ce premier volet grâce à l’avis, comme toujours, des plus accrocheur et élogieux signé de la plume de Zoé. Face à un tel enthousiasme, comment ne pas avoir envie de tenter cette lecture à mon tour ? Malheureusement et même si j’ai apprécié ma découverte, je ne partage pas totalement toute l’admiration de cette dernière.

Pourtant, j’admets volontiers avoir passé un très agréable moment de lecture grâce à cette aventure mais le manque de régularité et de constance dans son rythme aura eu raison de moi au milieu de celle-ci. En effet, les prémices de cette palpitante épopée se déroulent en mer et j’ai adoré voguer vers de nouveaux horizons. Ainsi, les chapitres n’ont cessé de défiler et l’univers marin m’a plus que charmé et totalement convaincu grâce à minutieuse construction au riche détails. D’autant que la tonalité de ce début d’aventure se veut cocasse et loufoque et m’a plus qu’amusé. Je me suis vraiment régalé à découvrir les nombreux moussaillons de cet atypique et drôle d’équipage dont les péripéties rythment grandement leur aventure. Malheureusement et une fois posé pied-à-terre, les choses se sont quelque peu gâtées me concernant et le ton se dévoile plus dramatique et sombre, tout comme le rythme qui lui se calme peu à peu, laissant place à quelques longueurs par moments venues freiner mon entrain.
J’aurais pu trouver ce changement de direction pertinent s’il ne jurait pas autant et s’il ne se démontrait pas aussi rapide et abrupt. Néanmoins il est indéniable que cette évolution semblait nécessaire tant elle permet à Pascale Quiviger d’offrir un premier volet à l’univers prodigieusement construit. Pour de la littérature jeunesse, j’ai été étonné de le trouver aussi développé, détaillé et immersif. A l’image du monde dévoilé, l’intrigue se dessine elle aussi plus complexe et profonde qu’elle n’y parait et j’ai vraiment apprécié cette ambition de la part de l’auteure. Je me suis laissé guidé par sa perspicace et fluide plume ainsi que par son style qui s’est révélé des plus ficelé qu’il soit. C’est pourquoi et sans pour autant être totalement novateur, ce premier chapitre sort quelque peu des sentiers battus et cela semble prometteur pour la suite. D’autant plus que le dernier tiers change complètement la donne et les derniers chapitres se dégustent avec avidité et me laissent désireux de m’atteler aux tomes suivants.

Mon intérêt n’aurait pu être autant aiguisé sans l’épatante et chatoyante galerie de portraits dessinés autour de ce premier volet. En particulier Thibault et Ema pour lesquels je me suis très vite attaché. Quand bien même leur jeune âge, ces derniers ne manquent nullement de courage ni d’apanage. Derrière cette éloquence se cache aussi beaucoup de finesse et de profondeur pour lesquelles j’ai été plus que réceptif. Ainsi et à travers ses personnages, Pascale Quiviger dévoile de fortes et jolies valeurs telles que la tolérance par exemple. J’ai été plus que sensible à ces traits de personnalités que j’ai trouvé finement menés et parfaitement adaptés au lectorat visé. De plus et bien que nous suivons essentiellement nos deux héros, cette dernière n’est pas sans reste quant aux protagonistes secondaires de son oeuvre qui se sont dévoilés aussi éloquents que ces derniers. Allant jusqu’à me faire adorer détester l’antagoniste de ce premier volume qui le schéma classique de lutte des pouvoirs entre le bien et le mal, le tout saupoudré d’une romance mignonne et pleine de tendresse.

C’est simple, cette incroyable épopée m’a fort amusé ! J’ai adoré partir à l’aventure en mer dans une première partie des plus drôle et loufoque, tout comme j’ai pris pris plaisir à découvrir le riche univers dépeint avec détails par l’auteure malgré une légère baisse au niveau du rythme en milieu de lecture. Les personnages se sont dévoilés éloquents et attachants et je serais ravi de les retrouver dans les prochains volets de cette série.

Publicité

20 commentaires sur “Le Royaume de Pierre d’Angle, tome 1 : L’art du naufrage de Pascale Quiviger

    1. Alors détrompes-toi ! C’est du jeunesse vraiment travaillé que nous dévoile l’auteure. L’univers n’est pas si évident que ça et le tout se veut vraiment bien construit même s’il ma manqué une pointe d’étincelle pour totalement adorer ce premier volet.

      Aimé par 1 personne

  1. Ouiiiii !
    merci pour le lien 🙂
    Contente que tu aies aimé le voyage, et je comprends totalement tes petites réserves sur le rythme. Moi aussi, ça m’a bcp perturbée, car j’ai adoré la première partie ! Et moins la seconde. Je voulais rester en mer, le rythme était bcp plus trépidant, comme tu le mentionnes.
    J’espère que tu raccrocheras pleinement les tomes suivants, cependant je tiens à te le dire : le tome 2 est celui que j’ai trouvé le moins bon, car le plus plon-plon. Cela dit, il reste agréable à lire et cette panoplie de persos est juste super chouette à suivre !
    J’espère que la suite de la saga te plaira !

    J’aime

    1. Non, merci à toi pour cette découverte qui, malgré une seconde partie assez moins accrochante, a été une véritable surprise ! Je me suis plus qu’éclaté à suivre ce périple en mer et j’espère retrouver cette malice dans les tomes à venir malgré ta réserve quant à au second tome.

      Aimé par 1 personne

    1. Ton enthousiasme face à l’univers me font craindre de trop grandes attentes concernant ta lecture car jusqu’à présent, seule la première partie de ce volet se déroule en mer. Méfiance donc même si je pense que ce titre à de belles qualités à défendre.

      J’aime

  2. Je n’ai pour l’instant lu que les deux premiers tomes et je partage totalement ton avis. Le premier tome m’a chargée, j’ai adoré la partie maritime, les personnages sont très attachants et je trouve que c’est vraiment très bien écrit. Cependant, la suite ne m’a pas réservée de grosses surprises (il me semblait évident que le grand secret de Pierre d’Angle allait être quelque chose de ce genre) et c’est la même chose pour le second tome. J’espère que la suite saura me surprendre, tant au niveau de l’intrigue que des personnages…

    J’aime

    1. Je t’avoue que l’accalmie amorcée par le second tome me laisse songeur car si celle-ci semble t’avoir quelque peu dérangée, Zoé semble l’avoir malgré tout appréciée. J’espère être dans son cas car je n’apprécie guerre les séries en dents de scie et je les abandonne souvent. Réponse prochainement et je te souhaite d’être surpris et convaincu par la suite de ta lecture 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Franchement, pour l’instant, j’ai passé de très bons moments avec les deux tomes, c’est simplement que ce n’est pas totalement aussi waouh que ce qu’une amie m’avait annoncé. Je m’attendais à quelque chose en plus. Par exemple, je trouve que les personnages (aussi attachants soient-ils) ne réservent pour l’instant pas beaucoup de surprises.

        J’aime

      2. Je me retrouve totalement dans ton commentaire et celui-ci me rassure quant au second tome qui devrait tout autant me plaire j’imagine. J’espère retrouve tout de même l’étincelle qu’il me manque également.

        Aimé par 1 personne

  3. Une aventure jeunesse que je vais de ce pas noter à ma wishlist vu ce que tu écris sur cet univers immersif même si comme toi j’ai l’impression que la partie maritime me plaira peut-être plus que la suite ^^

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.