Historique·Thriller/Policier

Un étrange prélude de Deanna Raybourn

Note : ★★★★☆ — « Si j’ai passé un agréable moment de lecture, c’est avant tout grâce aux personnages hauts en couleur présentés lors de ce chapitre. J’ai adoré la dynamique de ce duo aussi détonante que divertissante et dont l’alchimie se démontre saisissante. Pour le reste, l’intrigue dévoilée par Deanna Raybourn m’a semblé manquer de consistance pour être totalement captivante malgré toute l’efficacité de sa plume. »

Résumé :
Londres, 1887. Maintenant que sa vieille tante est enterrée, Veronica Speedwell est libre de reprendre ses voyages pour une noble cause : la recherche scientifique, et, occasionnellement, un peu de batifolage amoureux. Aussi habituée à chasser les papillons qu’à éconduire ses admirateurs, Veronica a l’intention de s’embarquer dans l’aventure d’une vie ! Mais le destin en décide autrement… Veronica doit bientôt se libérer d’une tentative d’enlèvement, avec l’aide inattendue d’un énigmatique baron allemand. Il la confie à l’un de ses amis, un naturaliste reclus et irascible nommé Stoker. Lorsque le baron est assassiné sans avoir pu révéler ce qu’il savait du complot contre elle, Veronica, poursuivie par un assaillant insaisissable, est contrainte de former une alliance avec Stoker pour découvrir la vérité.

Chronique :
Bien qu’Un étrange prélude m’attirait grâce à son mélange des genres alliant cosy mystery et historique, je n’avais pas spécialement l’envie de débuter une énième série. Cela était sans compter sur l’avis faisant mention de coup de cœur de Julie. J’ai donc très vite craqué à mon tour et je dois bien admettre qu’en ce qui me concerne, je suis bien loin du coup de cœur tant attendu.

Néanmoins, j’ai fortement apprécié ma lecture ainsi que ma découverte grâce à la plume de Deanna Raybourn qui offre avec raffinerie un savoureux et subtil univers dans lequel les genres se mélangent avec délice et efficacité. Avec légèreté, j’ai effectué un divertissant voyage dans le temps malgré un manque de consistance indéniable dans le fond de ce récit. En effet, l’intrigue se dessine finalement bien maigre et l’intérêt concernant l’enquête de ce premier chapitre est parfois relayée au second plan. Seule la deuxième moitié du roman lui est consacrée et je trouve cela fort dommageable. D’autant plus que l’intrigue dévoilée n’est pas des plus captivante et se voit facilement et rapidement bouclée. L’auteure se consacre bien davantage sur la construction de ses personnages et je ne peux regretter nullement ce choix, étant donné toute la finesse et la profondeur adonnées à ces derniers. Cependant, j’aurais apprécié que ce succulent apanage en soit de même quant à l’histoire dévoilée. D’autant plus que toutes les caractéristiques du cosy mystery sont parfaitement représentées même s’il m’a semblé manquer d’un je ne sais quoi pour totalement embarquer à bord cette lecture. Ainsi et bien qu’il s’agisse d’un aperçu, je ne ressens pas le besoin de retrouver la plume pourtant si simple et efficace de Deanna Raybourn, où si ce n’est pour retrouver Veronica et Stoker, le fabuleux tandem de ce roman.

Il est à noter que les personnages dévoilés au cours de ce récit se dévoilent être l’élément central et l’atout phare de ce dernier. A commencer par notre héroïne Veronica. Très rapidement et tout simplement, je suis tombé en admiration face à ce bout de femme farouche, au caractère affirmé et plus qu’en avance sur son époque. Cette passionnée de sciences m’a plus que séduit grâce à son franc parlé et sa soif d’indépendance qui la caractérisent et la bonifient. Cette dernière n’entend pas à se faire dicter sa conduite et se dessine bien loin des mœurs de l’époque. Ainsi, notre endiablée demoiselle assume par exemple collectionner les amours d’un soir autant qu’elle collectionne les papillons pour lesquels elle se passionne. Cette assumée liberté contraste et détonne totalement avec le caractère taciturne et bourru de Stoker, l’homme avec lequel elle devra faire équipe afin d’élucider le mystérieux meurtre d’un baron allemand. C’est simple, j’ai adoré le saisissant et fulminant contraste entre ces personnages offrant de merveilleuses et drôles joutes verbales et autres causeries. Leur relation s’est dévoilée des plus pertinente à découvrir et à parcourir. Sans jamais tomber dans l’excès, Deanna Raybourn offre un éloquent et pétillant jeu du chat et la souris qui se laisse dévorer avec malice. Ainsi et sans pour autant parler de romance, une alchimie saisissante opère entre nos deux amoureux de la nature. C’est pourquoi et grâce à l’opposition de leurs caractères ainsi que de leurs idées mais aussi la finesse de la plume de l’auteure, j’ai été plus que servi lors des nombreuses et maitrisées interactions de nos deux apprentis détectives. C’est avec raillerie et humour que l’auteure rythme cette relation et toute la gaillardise et le piquant qui émanent de celle-ci se dévoilent croustillants et divertissants à souhait.

Finalement, si j’ai passé un agréable moment de lecture, c’est avant tout grâce aux personnages hauts en couleur présentés lors de ce chapitre. J’ai adoré la dynamique de ce duo aussi détonante que divertissante et dont l’alchimie se démontre saisissante. Pour le reste, l’intrigue dévoilée par Deanna Raybourn m’a semblé manquer de consistance pour être totalement captivante malgré toute l’efficacité de sa plume.

5 commentaires sur “Un étrange prélude de Deanna Raybourn

  1. Ayant adoré la relation piquante entre les deux héros des Enquêtes de Lady Rose, j’ai repéré ce roman avec l’espoir de retomber sur ce genre de schéma. Et puisque cela semble être le cas, je sens que je vais adorer ce roman, d’autant que ça ne me dérange pas que l’enquête soit relayée au second plan 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Alors je pense que tu peux fortement apprécier ce premier volet qui met l’accent sur ses personnages et leur relation. J’ai adoré la finesse et la profondeur de chacun mais personnellement, j’aurais fortement apprécié un meilleur équilibre et j’espère que la suite saura se montrée plus convaincante au niveau de l’intrigue.

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.