Thriller/Policier

Les thés meurtriers d’Oxford, tome 2 : Beau Thé Fatal de H. Y. Hanna

Note : ★★★★★ — « La suite des aventures de Gemma m’a tout autant charmé que précédemment. J’ai adoré retrouver le panache des personnages de ce récit qui se veut à nouveau porté par une plume éloquente et un style addictif dont je me suis laissé bercer. L’intrigue dévoilée se démontre légère et efficace et m’a totalement diverti et je n’en attendais pas moins. »

Résumé :
Lors d’un cocktail à Oxford, Gemma Rose, propriétaire d’un salon de thé, entend une conversation inquiétante quelques minutes avant qu’une étudiante de l’université ne meure empoisonnée. Simple coïncidence ? Et le nouveau conjoint de sa meilleure amie Cassie pourrait-il être impliqué ? Gemma décide de mener sa propre enquête, aidée par les vieilles commères de son village de l’Oxfordshire et par son ancien amour d’université, l’inspecteur Devlin O’Connor. Mais sa mère fait du grabuge dans le charmant salon de thé anglais de Gemma, sa meilleure amie est furieuse de la voir fouiner… et ce mystère s’avère plus intriqué qu’un bretzel au chocolat ! Gemma réalise un peu tard qu’elle pourrait bien être la prochaine sur la liste du tueur. Sauf si sa petite chatte tigrée, Muesli, parvient à la sauver.

Chronique :
Suite à ma rencontre initiale plus que rafraîchissante et drôle avec Gemma, l’héroïne de cette nouvelle série d’enquêtes, j’ai très rapidement ressenti l’envie de la retrouver ainsi que l’univers mis en action par H. Y. Hanna. Le moins que l’on puisse dire reste que ce second tome est aussi bon que son prédécesseur et se dessine dans la même lignée.

Ainsi, j’ai à nouveau dévoré cette nouvelle enquête dévoilée avec les mêmes ingrédients que précédemment. Entre fraicheur et légèreté, j’ai été ballotté par la plume toujours aussi accessible et le style un brin addictif de cette dernière. J’ai apprécié que ce nouveau meurtre coïncide avec le nouvel âme soeur de Cassie, la meilleure amie de Gemma et que les sentiments de nos protagonistes se retrouvent mêlés à ce meurtre. Cela m’a permis d’encore plus m’attacher à notre jeune femme ainsi qu’à ses connaissances comme le jubilant club formé des trois mégères locales qui n’hésitent pas à prendre des risques pour fouiner la où l’accès leur est interdit. Une fois de plus, je me suis amusé à suivre cette légère enquête réalisée par des amatrices et comme à chaque fois, j’étais bien loin de démasquer le coupable pourtant finalement si évident à identifier.

Sans offrir une intrigue digne de ce nom, H. Y. Hanna offre du divertissement pur et facile. En quelques lignes à peine, cette dernière parvient à m’embarquer dans son loufoque univers où j’ai l’impression de retrouver de vieilles connaissances et dont je suis plus que réceptif à cette délicieuse intimité. Avec modernité et efficacité, nul doute que chaque lecteur trouvera sa place en cours de lecture et je reste plus qu’admiratif d’un tel résultat. C’est à la fois un moment de douceur et de réconfort qui nous est apporté et cela fait vraiment du bien de se laisser porter par tant de légèreté, encore bien davantage ces derniers temps. De plus et il est à noter que j’apprécie le fait que l’auteure ne tombe pas dans le piège du triangle amoureux maintes fois usés et abusés même si un soupçons de romance baigne son intrigue. Les choses se font de manières lentes et naturelles et permettent au lecteur quelques moments assez croustillants quant à l’avenir des relations amoureuses de notre jeune célibataire, retournée vivre chez ses parents faute de mieux. Des parents d’ailleurs composés d’une mère des plus envahissante mais des plus charmante pour autant. Pour le reste de la galerie de personnages dépeint, j’admets que j’aurais apprécié une légère évolution de la part de H. Y. Hanna pour ne pas avoir à penser que cette dernière tombe dans la facilité en reprenant à chaque histoire les mêmes ingrédients qui, même s’ils fonctionnent à merveille pour le moment, risque quand même de ma lasser.

En somme, la suite des aventures de Gemma m’a tout autant charmé que précédemment. J’ai adoré retrouver le panache des personnages de ce récit qui se veut à nouveau porté par une plume éloquente et un style addictif dont je me suis laissé bercer. L’intrigue dévoilée se démontre légère et efficace et m’a totalement diverti et je n’en attendais pas moins. Je suis ravi de pouvoir retrouver prochainement cet amusant univers qui, jusqu’à présent, ne tombe guère dans les pièges du genre.

13 commentaires sur “Les thés meurtriers d’Oxford, tome 2 : Beau Thé Fatal de H. Y. Hanna

  1. La série me tente et encore plus en sachant qu’il n’y a pas de triangle amoureux, mon épouvantail personnel !
    Tu sembles en tout cas avoir passé un bon moment de détente avec ce deuxième tome 🙂

    J’aime

    1. Je t’avoue que parmi tous les séries débutées dans le genre, je trouve que celle-ci se démarque vraiment jusqu’à présent. Entre ce choix et le ton bien plus moderne et actuel, je trouve ces lectures plus dans l’air du temps et malicieuses pour autant.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.