Fantasy

Legendborn, tome 1 : Légendes-vives de Tracy Deonn

Note : ★★★★★ — « Tracy Deonn remet au goût du jour de manière singulière et saisissante la légende arthurienne avec force et brio tout en rendant hommage à son héritage avec sincérité et sensibilité. Chacun des différents aspects de ce premier volet se sont dévoilés captivants, riches et d’une profondeur touchante et inouïe et sauront vous séduire et vous captiver à coup sûr ! »

Résumé :
Après le décès de sa mère dans un accident de la route, Bree Matthews, 16 ans, ne désire qu’une chose: quitter la maison familiale et tous ses souvenirs d’enfance. Intégrer le programme anticipé de la prestigieuse université de la Caroline du Nord, à Chapel Hill, semble être une échappatoire idéal- jusqu’au jour où elle est témoin d’une agression magique, repoussée par deux étudiants plus âgés. Dès lors, tout ce que Bree croyait savoir sur le monde s’écroule: non seulement la magie existe, mais une société secrète millénaire lutte sans relâche pour préserver l’humanité des hordes maléfiques qui menacent de l’éradiquer. Une société qui pourrait avoir joué un rôle dans la mort de sa mère. Pour connaître la vérité, Bree n’a d’autre choix que de l’infiltrer, à ses risques et périls…

Chronique :
Bien que j’avais déjà repéré ce roman bien avant son annonce, c’est cette dernière et la problématique communication de la part de la maison d’édition qui m’a convaincu de me le procurer dès sa sortie. En effet, il est vrai qu’appréciant les jolies couvertures et bien que celle-ci soit des plus jolie, j’avoue apprécié tout autant celle pensée par J’ai Lu et je m’en excuse le plus sincèrement possible tant je ne m’attendais pas à faire face à une œuvre aussi profonde et poignante dans les thèmes abordés et traités – au delà de ceux dédiés à l’univers fantaisiste – et parfaitement représentés par cet alléchant portrait de Bree, cette héroïne hors du commun.

D’ailleurs, peu habitué à me focaliser aux détails concernant le physique ou le genre des personnages, j’avoue avoir été bien plus sensible cette fois-ci tant Tracy Deonn rend un véritable et puissant hommage à une communauté bien trop longtemps et encore bien trop souvent opprimée et victime de racisme et autres discriminations. Cette dernière s’inspire de son héritage pour prendre sa revanche sur ses détracteurs en offrant un premier tome des plus séduisant et palpitant à découvrir dans lequel est revisitée avec panache la légende du arthurienne, mêlée d’un Art – autrement magie – ancestral mystérieux et envoûtant, celui du hoodoo. En pleine obsession et accompagné de recherches ésotériques, cette partie de Legendborn a fortement raisonné en moi et fait bien plus qu’écho. La magie berçant cet univers se dévoile ainsi des plus envoûtante et séductrice tout en me rappelant l’appropriation culturelle de la part de certains pratiquants occidentaux de cet héritage ancestral et bien souvent secret, victime de malheurs pour ceux qui le pratiquaient à l’époque. En ce sens, cela a été un honneur d’être introduit dans cet intime cercle par la délicieuse et merveilleuse plume de Tracy Deonn qui se dessine aussi poignante par moments que palpitante par d’autres.
Ce premier volet, au rythme explosif permanant nous transporte sans filet dans un univers complexe, mature et surtout réfléchi et abouti dans son élaboration. Les premières pages demandent un léger investissement pour trouver ses repères mais une fois en plein cœur de ce roman alliant histoire, ésotérisme et quête d’identité, il m’a été impossible de le lâcher. De péripétie en péripétie, j’ai redécouvert l’épopée arthurienne avec attrait et intérêt. Légendes-vives évoluant à notre époque, j’ai trouvé pertinent et accrochant le décalage de temporalité et le résultat se veut fort convaincant et immersif. Imaginez ne serait-ce qu’un instant si l’ordre des Chevaliers de la table Ronde existait encore et vous voilà face à ce roman piquant et percutant, doux et révoltant, envoûtant et séduisant. Autant de qualité que je ne parviens que trop peu à honorer. Encore plus lorsqu’il se passage sur un campus et en pleine année scolaire. Si comme moi, vous êtes friands de ce genre d’intrigues, je ne peux que vous encourager à découvrir ce singulier et alléchant univers.

Plus que l’univers enchanteur, les personnages qui composent ce dernier se révèle à la hauteur de celui-ci et m’ont profondément touché et marqué. A commencer par notre jeune héroïne et orpheline de mère, Briana – communément appelée Bree. Cette dernière m’a de suite intrigué mais je ne m’attendais pas à être autant interpellé par sa soif de réponses entourant la mort de sa mère ainsi que par sa quête de vengeance. Naturellement, je me suis laissé prendre au jeu et j’ai très vite été séduit par ce personnage attachant. Découvrir en même temps que celle-ci les réponses à ses questions ainsi que les secrets de son héritage ont fortement exacerbé ce sentiment d’attache ainsi que mon affecte. Plus les pages défilent et plus la chenille devient papillon et pour autant, je ne m’attendais pas à une telle élévation ! C’est émerveillé et totalement ébahi que les derniers chapitres n’ont cessé de m’achever et au vue d’une telle finalité, je rage de ne pas avoir la suite entre les mains afin de découvrir ce que réserve Tracy Deonn à son héroïne inspiré et construit de son propre vécu et de ses propres expériences. Mieux encore et alors que cela se fait de plus en plus rare, cette dernière n’est pas avare en protagonistes profonds et captivants. Ainsi, ceux secondaires et venant prêter – ou pas – main forte à Bree se sont révélés aussi séduisants et pertinents que cette dernière. Mention spéciale à Selwyn que j’ai trouvé parfaitement pensé et totalement surprenant dans sa construction. Je ne peux en dévoiler davantage mais sa complexité est-elle que les apparences sont parfois trompeuses et réserves bien des surprises. C’est pourquoi et même si je l’ai aussi fortement apprécié, Nick m’a parut par moments un poil trop lisse malgré quelques moments de rébellion. Plus encore que l’intérêt que j’ai eu pour ses personnages, j’ai adoré la richesse et la profondeur de leurs interactions. Ce trio se dévoile appétissant à découvrir et l’évolution de leurs relations plaisante et agréable à parcourir. Mieux encore, ces merveilleux portraits permettent de mettre en avant énormément de diversité et j’ai apprécié cette richesse d’hétérogénéité, permettant d’éviter les archétypes usés et abusés du genre.

Enfin, Tracy Deonn remet au goût du jour de manière singulière et saisissante la légende arthurienne avec force et brio tout en rendant hommage à son héritage avec sincérité et sensibilité. Chacun des différents aspects de ce premier volet se sont dévoilés captivants, riches et d’une profondeur touchante et inouïe. Qu’il s’agisse de la dimension historique, sociologique ou culturelle, chacune de celles-ci sauront vous séduire et vous captiver et je ne peux que vous recommander l’exploration de cette moderne table Ronde qui a frôlé le coup de cœur de mon côté.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Pumpkin Autumn Challenge – 2022 : Menu Automne frissonnant – Catégorie Le portrait du mal.

Publicité

38 commentaires sur “Legendborn, tome 1 : Légendes-vives de Tracy Deonn

  1. Une très belle chronique qui s’ajoute à toutes celles, très bonnes, que j’ai déjà vu sur ce roman. Je fais partie de ceux qui préfèrent cette couverture plutôt que la précédente. Pas bien compris pourquoi ils ne voulaient plus faire apparaître l’héroïne. Celle-ci est tellement belle!

    J’aime

    1. Et bien n’hésites plus et laisses toi tenter par ce fabuleux et captivant roman, alliant amour et aventure avec réussite.

      Je n’ai pas de préférence concernant les couvertures car comme tu le dis, l’héroïne est magnifique.

      Aimé par 1 personne

    1. Et encore, je n’ai pas réussi à mettre tous les mots sur le panel de sentiments que m’a fait ressentir cette œuvre aux thèmes fortement sensibles mais si bien travaillés.
      Je suis ravi de te donner envie de la découvrir à ton tour.

      J’aime

    1. Un immense merci pour ton commentaire qui me fait chaud au cœur. Plus qu’un roman de fantasy, Legendborn s’attaque à bien des sujets de société percutants et pertinents à découvrir. La magie est la partie de bonus de cet alléchant premier volet qui, j’en suis certain, te plaira fortement.

      Aimé par 1 personne

  2. Les chroniques positives que je lis sur ce roman – dont la tienne – donne effectivement fortement envie de s’y pencher, d’autant que l’autrice semble mélanger avec brio de nombreux thèmes. Je dois avouer qu’à première vue, je ne m’attendais pas à un roman qui semble si profond.

    J’aime

    1. Alors pour les avoir lu et comme toi, je ne pensais pas être aussi touché et impacté par la lecture de ce premier volet que je ne peux que t’encourager à découvrir.
      Ravi d’avoir pu te donner envie un minima.

      Aimé par 1 personne

  3. Quelle jolie chronique, on sent bien tout ton enthousiasme et le plaisir que tu as pris à cette lecture.
    Pour ma part je suis tentée. J’aime les univers arthurien. J’aime les histoires où les minorités sont mises en avant. J’aime les histoires aux personnages bien construits.
    J’ajoute donc le titre à ma wishlist même si je pense attendre une sortie poche poche pour le découvrir car je pense qu’ainsi peut-être la suite sera plus proche ^^

    J’aime

    1. Merci beaucoup à toi et encore, je n’ai pas réussi à coucher tous les sentiments qu’a pu me procurer ce premier volet. Je ne m’attendais pas à ce qu’il se devine bien plus qu’une simple fantasy malgré l’engouement autour de celui-ci que je ne peux que comprendre et respecter.
      Tu retrouveras tous les ingrédients cités et apportés de manières sensible et touchante.

      Malheureusement, il s’agit des ‘semi-poches’ de l’éditeur… Donc pas le choix que de débourser autant pour un si petit format qui pour moi est clairement de l’arnaque mais quant on aime…

      Aimé par 1 personne

      1. En réalité pour GoT c’est parce qu’ils avaient déjà publié la série bien avant l’adaptation que l’on connaît. Ils ont ensuite réédité les parutions en format intégral pour coller aux saisons de la série.

        Aimé par 1 personne

      2. C’est vrai et je devrais le savoir vu que j’ai justement commencé il y a longtemps avant l’arrivée des semi poches. Par contre ceux-ci sont sortis avant la série télé avec de belles couvertures de Marc Simonetti pour coller aux tomes us. Les moches de la série TV sont arrivées après lol

        J’aime

  4. Je l’ai lu en anglais, et je pense que c’est pour cela que je ne l’ai pas autant apprécié que prévu (je ne maîtrise pas à 100% la langue), mais je suis contente de voir qu’il est traduit en français car cela va me permettre de lire la suite avec plus de « sérénité ». Pour ma part, je suis un peu déçue du choix de l’auteur sur les révélations de la fin concernant notre héroïne, j’aurais préféré autre chose. A voir ce qu’elle en fera par la suite 🙂

    J’aime

    1. Je ne maitrise pas totalement la langue non plus mais vu sa finalité, à laquelle j’ai totalement adhéré et adoré, j’ai très envie de me plonger dans la suite. Penses-tu que la VO soit assez abordable ?
      Je suis curieux de découvrir quelle fin tu aurais souhaité concernant notre touchante héroïne.

      Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce compliment car en réalité Legendborn est bien plus qu’une simple fantasy à travers les thèmes abordés avec sensibilité par l’auteure.
      Hâte de découvrir ton retour sur la question.

      J’aime

  5. Quelle vibrante chronique !
    Comme tu le sais, ce roman me tente beaucoup et encore plus après t’avoir lu. Entre la magie, l’univers, les personnages dont une héroïne qui semble t’avoir conquis, le roman semble posséder de beaux atouts. Comme il demande un peu d’attention, je pense le lire un peu plus tard, mon esprit étant en ce moment une passoire…

    J’aime

    1. Aussi vibrante qu’a été ma lecture et pourtant les premières pages m’ont fait peur alors que finalement, les dernières m’ont plus que captivé et convaincu.
      Mon avis ne reflété qu’un quart des sentiments qui m’ont traversé tant j’ai adoré le délicieux mélange des genres.
      D’autant plus qu’il reste en adéquation avec mes dernières lectures et j’ai adoré l’Art dévoilé.
      Bref, je suis certain que tu seras sensible à l’univers, aux sujets traités et à l’héroïne quand tu la rencontreras !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.