Historique·Romance

Isolde ou le Secret des fleurs de Mireille Pluchard

Note : ★★★★☆ — « Alors que je pensais découvrir un roman du terroir, j’ai eu la chance de découvrir un roman historique d’une richesse captivante et passionnante. Mireille Pluchard m’a fait voyager dans le temps et dans l’espace avec aisance et c’est le cœur enthousiaste que j’ai clôturé cette lecture portée par des personnages chaleureux et attachants, notamment cette chère et tendre Isolde. »

Résumé :
Noël 1222. Jetée aux cochons par une nuit glacée, Isolde est recueillie quelques heures après sa naissance au château de Grand-Altier.
Complice de celle qui devient rapidement sa maîtresse, elle déploie aux côtés de la jeune Azalaïs son don pour les fleurs et leurs parfums. Quand la châtelaine, passionnée de poésie, choisit la vie de troubadour, Isolde prend la route avec elle.
Loin de son Gévaudan natal, elle découvre avec bonheur senteurs provençales et parfums d’Orient, sans imaginer qu’au bout de son voyage se cache peut-être le secret de sa naissance.

Chronique :
Ayant tenté la littérature du terroir grâce à La Vallée du Verger de Dominique Villeveygoux que j’ai apprécié, je n’ai pas hésité un seul instant à présenter ma candidature pour découvrir ce roman aux allures de fin d’été sublimé par sa chaleureuse et merveilleuse couverture. Cette seconde incursion dans le genre s’est révélée une franche réussite même si je pense qu’Isolde ou le secret des fleurs tend bien plus vers la romance historique.

Cela dit, cette direction n’est en rien une mauvaise chose tant j’ai été émerveillé et ébahi par la qualité historique et théorique engagée par la riche et détaillée prose de Mireille Pluchard. Des faits historiques mis en avant avec excellence par le vocabulaire qui se dévoile abondant et offrant un roman des plus dépaysant qui soit. Je ne m’attendais pas à être autant investi par cette lecture et bien moins encore que mes sens se verraient autant sollicités. En effet, l’auteure met à l’honneur le délicat et délicieux parfums des fleurs grâce à la passion d’Isolde pour ces dernières ainsi que celles des plantes et leurs différentes vertus. Que j’ai adoré en apprendre davantage sur l’utilité de celle-ci lors du moyen-âge et c’est d’un style documenté que le tout nous est dévoilé. Mieux encore et après les différentes senteurs bien souvent ressentis, mon imagination a été à son tour gâtée à l’aide des Croisés dévoilées et m’ayant fait voyager jusqu’au Moyen-Orient. Ainsi et qu’il s’agisse du Gévaudan provincial où du continent de l’est, chaque paysage dépeint m’a plus que subjugué. Indéniablement, Mireille Pluchard détient un style hautement visuel et parsème son œuvre de merveilleuses et détaillées descriptions dont je me suis régalé sans vergogne.
Mieux encore que la beauté de cet univers et malgré un côté assez chevaleresque et parfois rocambolesque, je n’ai pas non plus été insensible à l’intrigue construite et dévoilée par cette dernière. La présentation du moyen âge proposée par l’auteure m’a plus que séduit et j’ai apprécié redécouvrir certaines coutumes tout en découvrant d’autres. C’est une ère historique dans lequel j’aime m’évader et j’affirme avoir été plus que servi de ce côté. Entre sauvetage inopiné, vie de cour et autres conflits intercontinentaux, une certaine dynamique s’installe au fil des chapitres et ne cesse de demeurer. Pour ne pas bouder mon plaisir, une large partie laisse place à celle des sentiments – amoureux ou non – sensiblement dépeints par l’auteure.

Il faut dire qu’avec une construction de personnage aussi fortement aboutie, je me suis très vite attaché à chacun d’eux et en particulier à Isolde dont le destin démarrait de manière bien plus que tragique. Sauvée d’une mort certaine par une servante qui deviendra plus tard sa marraine, notre tendre et douce héroïne s’élèvera au sein d’une société patriarcale et ecclésiastique. Pour autant et grâce à son empathie, celle-ci parviendra à nouer des liens sincères et tendres envers sa maîtresse Azalaïs, la fille du châtelain dans lequel elle évolue. De fil en aiguille, notre jeune orpheline trouvera sa place et se verra une place privilégiée au sein de la cour qui la mènera tout droit sur la trace de ses origines, jusque là insoupçonnées. J’ai apprécié être témoin de cette quête d’identité qui cache bien des surprises et qui m’a semblé assez rapide dans son dénouement. Néanmoins, cela se veut divertissant et agréable à parcourir. De plus et lors de son voyage en Orient, la jeune demoiselle verra naître en elle bien d’autres sentiments envers un certain Armand mais je préfère taire cette partie pour vous laissez le plaisir de la découverte. Mieux encore et en ce qui concerne la si large et fine galerie de portraits dessinée par Mireille Pluchard, j’ai été sensible à la bienfaisance et la bonté de celle-ci malgré la dureté de l’époque et des mœurs dévoilée.

Enfin et alors que je pensais découvrir un roman du terroir, j’ai eu la chance de découvrir un roman historique d’une richesse captivante et passionnante. Mireille Pluchard m’a fait voyager dans le temps et dans l’espace avec aisance et c’est le cœur enthousiaste que j’ai clôturé cette lecture portée par des personnages chaleureux et attachants, notamment cette chère et tendre Isolde.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion de mon partenariat avec Les Presses de la Cité via la plateforme Netgalley.

18 commentaires sur “Isolde ou le Secret des fleurs de Mireille Pluchard

  1. Je note! Outre le contexte historique et l’aspecct « romance historique » qui me tentent, j’adore retrouver des descriptions de paysages et d’odeurs dans mes lectures! Et là, vu ce que tu dis, je serai servie!!

    J’aime

  2. Merci pour cette belle chronique : ça me donne vraiment envie de découvrir cette histoire ! Et la couverture est une photo d’une Instagrameuse dont j’admire le travail en plus ❤

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.