Chroniques de Steven

Keleana, tome 4.1 : La Reine des ombres de Sarah J. Maas

Note : ★★★★★ — « Cette première partie est aussi remarquable, qu’époustouflante à lire que le tome précédent. J’apprécie grandement l’évolution des personnages, en particulier celui de notre héroïne Aelin. La plume de Sarah J. Maas est une nouvelle fois explosive et il me tarde de découvrir la seconde partie de ce quatrième volume. »

Pour obtenir des réponses à ses questions, Aelin devra renouer avec un vieil ennemi. Et redevenir l’impitoyable Keleana Sardothien…

Résumé :
Keleana a embrassé sa véritable identité. Elle est Aelin Galathynius, reine de Terrasen, et elle bien décidée à s’imposer comme telle.
Pour cela, il lui faudra libérer la magie. Et surtout, délivrer son cousin Aedion qui croupit dans un cachot du château de verre.
Le moment est venu de rentrer à Rifthold. Mais tant de choses ont changé en quelques mois… D’étranges patrouilles sillonnent les rues de la capitale et les égouts de la ville sont devenus le théâtre d’événements terrifiants. Que prépare le roi ? Et qu’a-t-il fait de Dorian ?

Chronique :
Avec son troisième tome Sarah J. Maas livrait un tome à l’évolution incroyable, d’une maîtrise parfaite et d’un dynamisme explosif. Je me suis donc précipité corps et âme dans la première partie de ce nouvel opus et je dois dire que je l’ai adorée malgré une coupure en pleine tempête laissant un goût assez amer.

Je me dois de commencer cette chronique par l’évolution des personnages. Elle est de nouveau totalement conséquente. Terminé de suivre les traces de Keleana et place à la grande héritière Aelin. J’ai adoré découvrir ce cheminement. C’est une héroïne avec un grand H qui nous est dévoilée. Bien plus sombre qu’à l’accoutumée elle devra se montrer stratège et d’une intelligence sans faille afin de parvenir à réussir la quête qui lui est confiée. Accompagnée et entourée de ses nombreux acolytes, j’ai apprécié découvrir qu’eux aussi évoluaient de manière certaine. J’apprécie toujours autant le personnage de Chaol. Ce sont les personnages que j’apprécie le plus au sein de cette saga. Aussi mystérieux, qu’attaachants, j’admets volontiers que le tournant de leur relation m’a autant déplu qu’animé. Concernant Manon et Rowan et même si je les apprécie, j’ai encore du mal à totalement cerner et adhérer à ces protagonistes. Bien qu’ils aient leur place et leur utilité au sein du récit, je n’arrive pas à m’attacher totalement à eux. Ce fut aussi le cas avec Dorian que, finalement, j’apprécie grandement la présence. Ainsi, j’attends de voir ce que nous réserve l’auteure pour me prononcer.
De plus, celle-ci intègre une nouvelle fois de nouvelles connaissances et même si je trouve cela assez rafraîchissant, j’ai trouvé que cela embrouillait parfois ma lecture. Étant donné que le point de vue et à la troisième personne, je me suis senti parfois perdu quant à savoir qui était concerné par certaines parties.

Bien entendu, cela n’a freiné en rien ma lecture car comme précédemment, l’auteure développe avec considération son intrigue et étoffe son univers ainsi que sa mythologie. C’est pourquoi beaucoup de retournements de situations ont lieu et l’action ne diminue pas une seule fois. Cependant, les centaines de premières pages m’ont parues assez rédhibitoires et je regrette la coupure de ce récit en deux parties. J’aurais totalement adhéré à cette démarche si les deux parties étaient sorties au même moment. Le lecteur est lâché en pleine bataille et devra attendre quelques mois pour connaître la finalité de cet épisode. Cela laisse un goût assez amer mais ne dois pas vous empêcher de vous pencher sur cette superbe saga.

En somme, cette première partie est aussi remarquable, qu’époustouflante à lire que le tome précédent. J’apprécie grandement l’évolution des personnages, en particulier celui de notre héroïne Aelin. La plume de Sarah J. Maas est une nouvelle fois explosive et il me tarde de découvrir la seconde partie de ce quatrième volume.

8 commentaires sur “Keleana, tome 4.1 : La Reine des ombres de Sarah J. Maas

  1. La suite est à la hauteur, à ce que je vois 🙂 Ta chronique donne envie de découvrir ce quatrième tome, en tout cas. Et je veux bien croire que c’est frustrant de séparer le livre en deux ! Je ne suis pas sûre que ça ait été le bon choix… surtout que les deux parties ne sortent pas au même moment.

    J'aime

    1. Je lis rarement en VO surtout de la Fantasy car souvent les univers sont spécifiques et possèdent un vocabulaire qui leur est propre. Bon courage à toi dans cette aventure.

      J'aime

      1. Je lis très rarement en vo moi aussi mais avec toutes les histoires de mauvaise traduction autour de cette saga me donnent vraiment envie de la reprendre en vo.
        De ce que j’ai pu lire ici et là, ce sont peut-être la traduction française et la disparition de certains passages qui pu ont entaché ma lecture du tome 1.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s