Chroniques de Steven·Jeunesse·Thriller

Killing November, tome 2 : Hunting November de Adriana Mather

Note : ★★★★☆ — Ce second tome a donc été à la hauteur de mes attentes et j’ai passé un très bon moment avec cette course folle, rythmée avec efficacité par une plume dynamique et percutante. Je regrette juste la non prise de risque de l’auteure même si j’ai apprécié la conclusion de cette saga. »


« November parviendra-t-elle à retrouver son père disparu ? »

Résumé :
Après avoir survécu à un séjour de plusieurs semaines à l’Académie Absconditi, le pensionnat ultra-élitiste le plus dangereux du monde, November n’a plus qu’une idée en tête : retrouver son père. Accompagnée du ténébreux Ash, elle se lance dans une poursuite périlleuse à travers l’Europe. La tâche s’annonce difficile, d’autant qu’elle ne dispose que de peu d’indices et que les ennemis s’accumulent… Au fil des révélations sur sa famille, November se retrouve malgré elle au coeur d’un jeu complexe d’alliances et de mensonges.
Armée d’une volonté sans faille, la jeune femme fera tout pour atteindre son but, quitte à risquer sa vie. Mais une novice à peine entraînée peut-elle réellement défier des clans centenaires à la puissance insoupçonnée ?

Chronique :
Après ma relecture du précédent tome et ses nombreuses révélations, j’avais plus que hâte de découvrir la conclusion que nous réservait Adriana Mather. Le moins que l’on puisse dire c’est que je l’ai adorée et ce surtout grâce à son rythme intense et palpitant.

En effet, c’est une véritable traque la montre qu’il nous est offert. L’auteure décrit avec rythme et efficacité une véritable course contre la montre que j’ai aimé poursuivre jusqu’à la dernière page. L’action déborde encore plus que précédemment et les nombreux indices qui ponctuent ce second tome sont parvenus à maintenir mon éveil à son maximum. Les parties concernant la Strategia, cette organisation à la construction et aux buts bien plus complexes qu’ils n’y paraissent à appréhender sont celles que j’ai préféré. Apercevoir et apprendre le moindre de ses secrets m’a permis de dévorer avec avidité cette suite. D’autant plus que les différents clans la composant se dévoilent totalement. Une fois de plus, Adriana Mather est prévenue à me surprendre dans ses révélations et même si le schéma peut paraître assez redondant, j’ai trouvé qu’elle parvenait à offrir une vague de fraîcheur à son intrigue grâce aux nombreux lieux visités par nos héros. Adieu le pensionnat et bienvenue à la liberté. Entre Londres et Édimbourg, notre héroïne et sa bande devront comprendre et déjouer bien des pièges.

J’ai vraiment pris plaisir à voyager en compagnie de November et d’Ash. Quand bien même leur évolution se dévoile assez succincte, j’ai apprécié retrouver la dynamique de leur duo explosif. Nos deux tourtereaux ne sont pas au bout de leur surprises et leur détermination sera mise à rude épreuve. Fort heureusement et comme précédemment, Adriana Mather parvient avec humour et légèreté à offrir des moments d’accalmies qui n’ont cessé de me régaler.
Cependant et de nouveau, je regrette que les personnages secondaires ne soient pas plus travaillés et développés et qu’elles servent seulement à l’auteure de réaliser certaines facilités dans son scénario. C’est dommage car certains d’eux comme Matteo par exemple détient une réel potentiel assez peu exploité par cette dernière.

Ce second tome a donc été à la hauteur de mes attentes et j’ai passé un très bon moment avec cette course folle, rythmée avec efficacité par une plume dynamique et percutante. Je regrette juste la non prise de risque de l’auteure même si j’ai apprécié la conclusion de cette saga.

2 commentaires sur “Killing November, tome 2 : Hunting November de Adriana Mather

  1. Un deuxième tome à la hauteur du premier, c’est un peu le signal que je peux me lancer dans la duologie même si l’autrice ne semble pas avoir su exploiter le potentiel de ses personnages secondaires. Un problème que je rencontre assez souvent dans les romans YA…

    J'aime

    1. Au niveau de l’action et du rythme cette saga est un sans faute, c’est certain. Malheureusement je te rejoins aussi sur les seconds personnages qui sont bien souvent là pour combler et aider les héros principaux.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s