Chroniques de Steven·Fantasy·Jeunesse

L’Ickabog de J. K. Rowling

Note : ★★★☆☆ — « Quand bien même ce roman n’a pas fonctionné avec moi, je suis certain qu’il plaira aux petits comme aux grands. La plume de J. K. Rownling se veut toujours aussi fluide et efficace. Néanmoins, elle m’a semblé souffrir d’un très grand manque de profondeur et d’investissement. »

Après Harry Potter, la nouvelle histoire d’une des plus grandes romancières de sa génération.

Résumé :

Haut comme deux chevaux. Des boules de feu étincelantes à la place des yeux. De longues griffes acérées telles des lames. L’Ickabog arrive…
La Cornucopia était un petit royaume heureux. On n’y manquait de rien, le roi portait la plus élégante des moustaches, et le pays était célèbre pour ses mets délicieux: Délice-des-Ducs ou Nacelles-de-Fées, nul ne pouvait goûter ses gâteaux divins sans pleurer de joie!

Chronique :

Lire ce roman ne faisait absolument pas partie de mes plans mais une collègue a insisté et me l’a gentiment prêté. N’aimant pas faire attendre les gens, je l’ai rapidement commencé et je suis bien content de ne pas avoir eu à l’acheter.

Non pas que je n’ai pas aimé L’Ickabog mais il est clair que je ne fais pas partie de la cible visée par J. K. Rowling. Quand bien même j’ai gardé mon âme d’enfant, ce conte n’a pas réussir à me séduire plus que cela. L’histoire présentée reste néanmoins mignonne et innocente à découvrir mais je m’attendais, au vu du talent de l’auteure, à être bien plus émerveillé que cela. C’est simple, je n’ai pratiquement rien ressenti au cours de cette lecture. Ainsi, celle-ci fut beaucoup trop passive pour moi. Je ne suis pas habitué à un tel ressenti concernant J. K. Rowling et malgré le fait qu’on soit bien loin de l’univers de sa célèbre saga, j’aurais voulu être plus frappé par sa plume. L’univers, bien qu’enchanteur, ne se veut pas assez visuel pour ma part. Fort heureusement, son style se veut toujours aussi fluide et facile à lire. Avec ses très courts chapitres, ce roman se lit avec rapidité et efficacité.

Concernant les personnages, j’ai ressenti la aussi un réel manque d’investissement de la part de l’auteure. Ces derniers se dévoilent peu travaillés et parfois beaucoup trop creux pour parvenir à être saisissants et attachants. A tel point que par moments, certains m’ont semblé assez stéréotypés. J’ai donc suivi leur aventure sans attaches ni affecte et cela a fortement freiné mon immersion. Malgré tout, j’ai apprécié l’histoire et l’originalité de l’Ickabog et même si j’avais déjà pu déceler sa nature profonde, J. K. Rowling l’apporte avec simplicité et efficacité.

En bref et quand bien même ce roman n’a pas fonctionné avec moi, je suis certain qu’il plaira aux petits comme aux grands. La plume de J. K. Rownling se veut toujours aussi fluide et efficace. Néanmoins, elle m’a semblé souffrir d’un très grand manque de profondeur et d’investissement.

13 commentaires sur “L’Ickabog de J. K. Rowling

  1. je n’ai encore jamais lu d’autres romans de cette autrice après HP… et je ne pense pas le faire car dans mon esprit elle est trop catégorisé harry maintenant 😉

    J'aime

    1. Je pense que moi aussi je vais m’arrêter à Harry Potter. Déjà à l’époque j’avais tenté L’appel du coucou que je n’ai pas réussis à terminer.
      Cela dit j’ai envie de relire HP du coup ! Gardons du positif dans tout ça.

      J'aime

  2. Le manque de ressenti, c’est pour moi l’un des rares freins qui me semblent presque insurmontables. À la limite, je préfère être agacée que rester spectatrice d’une lecture…
    Néanmoins, je reste curieuse et si je me mets la main dessus en occasion, je tenterai probablement en gardant à l’esprit que les personnages restent peu travaillés et qu’il ne faut pas s’attendre à être transporté.

    J'aime

    1. Je suis comme toi. Je déteste être passif lors d’une lecture et ce fut malheureusement le cas avec celle-ci.
      C’est bien parce qu’on me l’a prêté que je l’ai lu. Ce n’était clairement pas une priorité et ce n’est vraiment pas de niveau comparé à ses précédents écrits.

      Aimé par 1 personne

      1. Après je pense que vu le côté culte d’HP, il est presque impossible pour l’autrice de ne pas décevoir avec ses nouveaux romans, à moins de n’avoir jamais été fan du sorcier à lunettes et de ne pas avoir d’attentes…

        J'aime

      2. Je pense que cela vient de moi (de nous) et du fait que je n’arrive pas à dissocier l’auteure de HP. D’ailleurs ça m’a donné envie de réaliser une nouvelle relecture de cette saga.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s