Fantasy

Crescent City, tome 1 de Sarah J. Maas

Note : ★★★☆☆ — « Crescent City avait tout pour me plaire, un univers travaillé et construit avec force, des personnages attachants et un style d’une maturité a tout épreuve. Malheureusement, Sarah J. Maas n’a pas su maintenir sa barque et tout est allé à vau-l’eau. Ainsi, cette dernière n’a pas su me captiver une fois les cents premières pages passées ce qui reste regrettable quant on voit la taille de ce pavé. »


Liés par le sang. Tentés par le désir. Déchainés par le destin.

Résumé :
Bryce, une jeune femme mi-fae, mi-humaine, a une vie parfaite : elle travaille la journée chez un marchand d’antiquités qui vend des artefacts magiques et fait la fête toute la nuit avec ses amis en savourant chaque plaisir qu’offre Lunathion – plus connue sous le nom de Crescent City.
Mais un jour, un terrible meurtre va venir ébranler les fondations de la ville, de même que le monde de Bryce. Deux ans plus tard, son travail ressemble à une impasse et elle se plonge dans l’oubli en écumant les clubs les plus fameux. Mais lorsque le meurtrier frappe de nouveau, Bryce se retrouve entrainée dans l’enquête et doit faire équipe avec Hunt, un mystérieux ange déchu dont le passé noir hante chacun de ses pas.
Ce dernier est l’assassin personnel des archanges et il doit protéger la jeune femme, même s’il lui porte peu d’intérêt. A la recherche de la vérité, Bryce et Hunt vont apprendre à se connaître et vont explorer les bas-fonds de la ville jusqu’aux niveaux les plus sombres de l’Anfer où des choses qui dormaient depuis des millénaires se réveillent…

Chronique :
Appréciant fortement le style et la plume de Sarah J. Maas pour ses précédents ouvrages dont vous pouvez retrouverez mes chroniques sur le site, j’avais très envie de la retrouver dans un genre plus mature semble-t-il. Cependant et quand bien même cette audace, je ressors mi-figue mi-raisin de ma lecture. C’est simple, il y a du très bon comme du mauvais dans ce premier volet aussi déroutant, qu’intriguant.

Commençons par l’univers qui m’a conquis et totalement happé dès la première page. J’ai été charmé par ce monde d’urban fantasy, hostile et futuriste à souhait. Lisant très rarement ce genre, j’ai trouvé l’univers très vif et assez punchy. Ajoutez à cela une construction travaillée au détail prêt et assez solide et me voila face à un sans faute. Sauf qu’il n’en est rien finalement. En effet, une fois l’effet de surprise passé je me suis bien trop souvent ennuyé face à de trop nombreuses longueurs. A trop vouloir en faire, j’ai comme l’impression que l’auteure s’est autant égarée que moi au cours de cette lecture. Attention, je ne dis pas que l’histoire n’est pas abordable, bien au contraire, mais celle-ci est noyée sous énormément d’informations parfois assez futiles et répétitives, ce qui a desservi et parasité mon intérêt. D’autant plus que ce premier volet atteint presque le millier de pages et, de mon avis, un bon tiers reste totalement amputable à l’histoire. C’est vraiment dommage car l’intrigue avait tout pour me séduire et prenait l’étrange chemin d’un thriller fantastique convaincant mais il m’a vraiment manqué d’accroches pour être pleinement transporté.

Malgré tout, la plume de Sarah J. Maas ne reste pas exécrable et se lit toujours avec autant de facilité. Je dirais même que cette dernière a fortement évolué et a gagné en maturité. En effet, c’est un roman écrit et adressé aux adultes qui nous est dévoilé et malgré l’avertissement de l’éditeur, certaines parties sont assez crues et osées. Malheureusement et là encore, je n’en ai pas ressenti réelle la nécessité. Je veux bien croire que notre héroïne, Bryce, est un personnage torturé et déchiré mais fallait-il tomber autant dans l’autodestruction ? Par conséquent, je n’ai pas réussi à m’attacher à cette dernière alors qu’une fois encore, dès le départ notre aventure était pourtant bien partie mais l’auteure a pris une tout autre tournure qui ne m’a pas embarqué. Finalement seul Hunt m’a un minimum intéressé. Cet ange déchu se dévoile beaucoup plus nuancé et mystérieux que Bryce. J’ai aussi fortement apprécié le personnage de Danika malgré malgré sa trop brève apparition et je regrette les trop nombreux personnages présentés et parfois survolés au cours de ce premier volet.

Crescent City avait tout pour me plaire, un univers travaillé et construit avec force, des personnages attachants et un style d’une maturité a tout épreuve. Malheureusement, Sarah J. Maas n’a pas su maintenir sa barque et tout est allé à vau-l’eau. Ainsi, cette dernière n’a pas su me captiver une fois les cents premières pages passées ce qui reste regrettable quant on voit la taille de ce pavé.

34 commentaires sur “Crescent City, tome 1 de Sarah J. Maas

  1. Oh c’est toujours dommage quand un livre ne nous plait pas, encore plus s’il est écrit par une autrice dont on a adoré les précédents écrits 😦 Bon la vue de ce pavé (et de son prix) m’avait fait reculer d’un pas, ton avis me fait reculer d’un 2e. Je pense que je ne le lirais que si ma bibliothèque le propose (ce qui est peu probable je pense…)

    J'aime

    1. Je te rejoins à cent pour cent. Je m’attendais à apprécier cette nouvelle saga mais ce ne fut pas le cas. Effectivement le prix et l’épaisseur peut faire peur et rebuter. Je te conseille d’attendre une bonne occasion 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Aïe … Bon, je le lirai quand même ne serait-ce que par curiosité mais – même si j’ai globalement apprécié ma lecture – la saga ACOTAR ne m’avait pas non plus subjugué. Sarah J Maas a un style hyper fluide mais sa plume m’avait parfois semblé un peu faible, trop dans la répétition.

    J'aime

    1. Alors je t’avoue que tu me fais peur pour le coup car j’adore Keleana et Un Palais donc imagine la douce froide. J’espère vraiment que cette lecture te plaira 😉

      J'aime

  3. Tu me fais très peur là 😭 Mais bon en même temps, malgré tous les mauvais avis qu’il pourrait y avoir je ne pourrais jamais passer à côté d’un Sarah J. Maas. Après c’est sûr que mettre trente euros dans un livre qui déçoit est une autre histoire..

    J'aime

    1. J’ai craqué car je m’étais dit la même chose et qu’il ne restait qu’un seul exemplaire en rayon… J’espère vraiment que ta lecture sera beaucoup plus plaisante que la mienne 😉
      C’est toujours pénible quant un livre payé au prix fort ne fait pas l’affaire.

      Aimé par 1 personne

  4. Dommage que tu ne l’ai pas apprécié tant que tu l’espérais !
    Après…je ne vais pas te mentir, je suis un petit peu rassuré de voir que tu fais partie de ceux qui n’ont pas kiffé (je me sens moins seul du coup ptdrrr).
    D’ailleurs, petite question. J’ai lu un tiers du livre en VO (c’était immensément compliqué bordel) (je pense ne jamais le continuer…) et j’ai trouvé cela d’une vulgarité incessante et affligeante : il y avait au moins 2 « fucking » par page, littéralement. Et donc est-ce DS l’ont traduit ainsi ? Ou bien est-ce qu’ils ont – encore une fois – changé l’ambiance du récit (à savoir ici le rendre moins vulgaire avec moins de grossièretés) ?

    J'aime

    1. Je suis surtout surpris car les premiers chapitres m’ont vraiment captivé mais après c’est parti en live total. Tant pis, j’ai toujours Keleana et Un palais pour me satisfaire.
      Concernant la traduction, je n’ai aucun soucis avec celles de DS comme certains peuvent en avoir. Ici encore, tout est bien traduit de la violence au sexe beaucoup trop too much.

      Aimé par 1 personne

  5. Haha je me retrouve pas mal dans ton avis. J’ai aussi trouvé le titre bien loin de la beauté d’ACOTAR, aussi bien côté personnages, construction, écriture, tout.
    Pour ma part, je n’ai pas trouvé l’univers original. J’ai eu l’impression de lire une copie de titres d’urban fantasy que j’ai déjà lus avec une autrice ayant pioché à droite à gauche. Mais je n’ai pas détesté pour autant.
    Le problème comme tu dis, c’est qu’il y a trop de longueurs, de blablas, de répétitions, de digressions, de description, effectivement le titre aurait gagné à être au moins d’un tiers plus court…
    Il y a aussi la pauvreté de la langue qui m’a frappée (je l’ai lu en vo). Il y a peu de scène où celle-ci est magique, ennivrente, comme dans ACOTAR et dans la dernière partie sa vulgarité m’a encore plus frappée.
    C’est dommage pour une telle autrice. Heureusement que le tome est quasi autoconclusif car je ne retournerai pas dans cet univers perso même si j’ai beaucoup aimé Hunt (mon petit crush) et potentiellement Ruhn, ce n’était pas suffisant. Je préfère repartir dans ses univers de fantasy à la mode merveilleux ^^

    J'aime

    1. Ca me rassure car beaucoup de personnes ont trouvé ce premier tome merveilleux et émouvant. Je pensais être le seul à ne pas avoir aimé et être passé à côté de ma lecture.
      Pour l’univers, je lis beaucoup de fantasy mais très peu d’urban c’est pour ça que je l’ai trouvé original et assez ingénieux. Peut-être aurais-tu quelques conseils de lecture dans ce genre du coup 😉
      Nous sommes d’accord pour dire que Sarah J. Maas a voulu en faire trop pour démontrer qu’elle pouvait aussi écrire des romans ‘adultes’ mais je préfère largement ses sagas jeunesses ou YA. La c’est vraiment too much et seules les cents premières pages m’ont convaincu. Après ça part carrément à la dérive. Comme tu le soulignes, il est vrai que ce tome se suffit à lui même et tant mieux car, moi non plus, je ne pense pas continuer cette saga. Je suis même à la recherche de mon ticket de caisse pour tenter un remboursement…

      Aimé par 1 personne

      1. Idem, je me suis dit que j’allais encore passer pour la chieuse de service lol
        Concernant l’urban fantasy, ça dépend vraiment ce que tu recherches comme ambiance et créatures. J’ai beaucoup aimé les titres de Patricia Briggs sur les garous. J’aime aussi beaucoup Meg Corbyn qui revisite la réserve amérindienne en quelque sorte. Charley Davidson est une Faucheuse et y a un petit côté chick lit assez fun. Mais y en encore tout plein et j’ai un peu lâché le genre depuis quelques années ^^!
        Lol pour le ticket de caisse… moi je me l’étais offert en cadeau. Quel cadeau !

        J'aime

      2. Finalement je pense que nous sommes pas les seuls et j’attends avec impatience certains avis.
        Merci pour ces quelques titres !
        Malheureusement comme tu dis, mon exemplaire va finir sur vinted. J’ai pas la place pour le stocker inutilement 😂

        Aimé par 1 personne

  6. Rholàlààà j’ai trop peur, il me fait très très envie mais il est si gros, et je prends aussi en compte ton avis… 🙏🏻

    J'aime

    1. Il est gros et surtout très différent de ce que nous a habitué l’auteure. C’est à toi de voir si tu es prête à débourser autant d’argent dans un livre dont tu n’es pas certaine d’apprécier 😉

      J'aime

  7. A la lecture de ton avis, je suis finalement contente de ne pas avoir craqué pour la version reliée. Le roman continue à m’intriguer, mais la présence de trop de longueurs et d’un sentiment d’un trop-plein d’informations freinent quelque peu mon enthousiasme…

    J'aime

    1. Et moi je dois bien avouer regretter quelque peu mon achat. Surtout que je voulais attendre quelques avis avant mais qu’il ne restait qu’un exemplaire en rayon pour me faire craquer… J’espère que tu apprécieras ta lecture quand même.

      Aimé par 1 personne

      1. Je comprends, je pense que j’aurais fait comme toi, surtout quand on sait comme certains titres de la ME ont été vite en rupture d’édition dans leur version reliée…

        J'aime

      2. Oui c’est ça le problème, ça pousse à la consommation presque et encore plus depuis la crise. Je trouve que les rayons sont très vites vidés à présent.

        Aimé par 1 personne

  8. C’est dommage que tu es été mitigé comme ça… Tu penses continuer la saga quand même ? J’espère que j’aurais une meilleurs impression, surtout j’ai très peu lu de Sara J. Maas.

    J'aime

    1. Pour le moment je ne suis pas certain. Peut-être que si l’occasion se propose pourquoi pas mais pas dans l’immédiat. Je préfère continuer Un Palais que je n’ai toujours pas terminé et qui me correspond mieux, tout comme Keleana.

      J'aime

  9. Ça me fait peur… L’univers est très cool mais j’ai eu du mal avec les 150 premières pages que je trouve molles. J’en suis à 250 pages environ et ça va un peu mieux mais je ne suis pas fascinée par les personnages. Bryce est un poil trop provocatrice et Hunt ne me fait rien ressentir pour le moment. Seul Ruhn arrive vraiment à m’intriguer. Et, le parler vulgaire constant des personnages m’énerve au bout d’un moment.

    J'aime

    1. Ah oui ? Moi ça été l’inverse, j’ai adoré les cents premières pages puis le drame est arrivé. J’espère vraiment que tu vas plus apprécié que moi mais vu ton ressenti concernant les personnages, j’ai peur du même résultat…

      J'aime

      1. Je ne pense pas que ça va être la lecture de l’année 😆 En fait, je trouve la relation chat/chien entre Bryce et Hunt un peu trop surjouée, c’est un peu trop.

        J'aime

      2. MDR Pauvre de nous vu le prix… Tout est beaucoup trop en réalité. Je préfère à l’infini ses précédentes sagas !

        J'aime

      3. C’est vraiment dommage car j’ai trouvé que l’univers avait vraiment du potentiel. Je trouvais le rendu vraiment visuel, dans la veine de TMI.

        J'aime

  10. Oh c’est trop dommage ! Vu la taille qu’il fait, c’est sûr que s’il y a des longueurs on les sent passer :/
    Je compte le lire prochainement, j’espère l’apprécier un peu plus … Mais bon, dans le pire des cas j’arrêterai ma lecture au premier tome 🙂

    J'aime

    1. C’est bien ça le problème. Pourtant j’en ai déjà lu des pavés comme Outlander sans pour autant m’ennuyer alors que là ce fut vraiment beaucoup trop long !
      Pour le moment je ne suis pas certain de continuer cette saga et j’ai hâte de reprendre Un Palais d’Epines et de Roses pour oublier cette lecture.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s