Historique·Romance

La Chronique des Bridgerton, tome 7 : Hyacinthe de Julia Quinn

Note : ★★★★☆ — « Malgré un début assez en deçà par rapport aux autres tomes de la saga, ce nouveau chapitre se dévoile toujours aussi addictif et efficace à parcourir. Une fois n’est pas coutume, j’ai beaucoup apprécié les nouveaux protagonistes présentés ainsi que la fraiche et dynamique romance dévoilée au cours de cette aventure. »


Source d’inspiration de la série originale Netflix.

Résumé :
Hyacinthe, la cadette des Bridgerton, l’une des meilleures familles du Londres dans les années 1820, est-elle destinée au célibat ? Trop fine mouche, trop directe, la jeune fille n’a rien de l’héritière effacée qu’attendent les hommes de la bonne société. Pourtant ce n’est pas une raison pour finir vieille fille ! Certes, quand Gareth Saint-Clair, un aristocrate à la réputation douteuse, croise son chemin, on est loin du coup de foudre. Mais la traduction, à quatre mains, d’un journal intime écrit en italien va jouer un rôle qui n’était pas du tout prévu…

Chronique :
J’étais encore plus impatient de retrouver la plume de Julia Quinn du fait de sa très nette évolution que j’ai pu ressentir lors de la lecture des deux précédents tomes. Cependant, je ne peux que nuancer mes propos à cause de cet avant dernier volet qui se révèle en demi-teinte et semble être, selon moi, le moins abouti jusqu’à présent.

Il est vrai que j’ai eu quelques difficultés à m’immerger complètement dans cette nouvelle romance. La faute à une construction et une narration raisonnante en moi parfois assez bancale et brouillonne. J’ai d’ailleurs trouvé vraiment dommageable le fait que l’auteure supprime les quelques parties épistolaires présentes en début de chapitre pour les remplacer par des ellipses temporales bien trop insignifiantes pour ma part. D’autant plus qu’il m’a semblé que celles-ci cassaient énormément le rythme de ce roman et lui conféraient un résultat proche d’une œuvre non achevée. C’est comme ci Julia Quinn cherchait à gagner du temps dans le but d’avancer plus rapidement dans son intrigue. Fort heureusement et malgré ses quelques points déplaisants, la plume de cette dernière se dévoile toujours aussi efficace et addictive, malgré un style moins accrocheur. Pour autant, j’ai apprécié la douce et émouvante histoire d’amour dévoilée dans ce nouveau volet. Bien que le lecteur puisse s’attendre à ressentir une quelconque routine, je trouve que Julia Quinn parvient aisément à renouveler ses romances pour lesquelles je prends toujours autant de plaisir à les découvrir et à les savourer.

Ce plaisir de lecture ne pourrait avoir lieu sans la force des personnages de cette saga. Ainsi et une fois de plus, j’ai été totalement séduit et convaincu par Hyacinthe, la cadette des Bridgerton. Celle-ci se démontre totalement vivante et détonnante, frôlant parfois l’espièglerie. J’ai beaucoup aimé la psychologie malicieuse et taquine de ce personnage qui permet de francs moments de railleries. C’est sans compter sans la présence de Gareth, le rejeté des Saint-Clair que la magie aurait pu opérer. Je ne pense pas l’avoir déjà exprimé mais je suis toujours aussi admiratif face à la forte alchimie qui émane des couples construits et présentés par Julia Quinn. Celui-ci ne déroge pas à la règle et, s’est tout simplement que j’ai adoré suivre leur fraîche et jeune idylle ne manquant pas de dynamisme.

Enfin et malgré un début assez décevant par rapport au reste de la saga, ce nouveau chapitre se dévoile toujours aussi addictif et efficace à parcourir. Une fois n’est pas coutume, j’ai beaucoup apprécié les nouveaux protagonistes présentés ainsi que la fraiche et dynamique romance dévoilée au cours de cette aventure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s