Science-fiction

La Machine à explorer le temps de H. G. Wells

Note : ★★★★☆ — « H. G. Wells a fait le choix de se concentrer uniquement sur une seule et même aventure avec ce roman, ce que je regrette assez du fait de la nette qualité de celle contée. J’aurais souhaité que l’univers soit quelque peu plus étoffé comme par exemple en apprendre davantage sur le comment et le pourquoi de cette invention, ainsi que sur le devenir de notre voyageur. »

Résumé :

« Je vis des arbres croître et changer comme des bouffées de vapeur ; tantôt roux, tantôt verts ; ils croissaient, s’étendaient, se brisaient et disparaissaient. Je vis d’immenses édifices s’élever, vagues et splendides, et passer comme des rêves. Toute la surface de la terre semblait changée – ondoyant et s’évanouissant sous mes yeux. Les petites aiguilles, sur les cadrans qui enregistraient ma vitesse, couraient de plus en plus vite. Bientôt je remarquai que le cercle lumineux du soleil montait et descendait, d’un solstice à l’autre, en moins d’une minute, et que par conséquent j’allais à une vitesse de plus d’une année par minute ; et de minute en minute la neige blanche apparaissait et s’évanouissait pour être suivie de la verdure brillante et courte du printemps. »

Chronique :

Vous qui me suivez, vous n’êtes pas sans savoir que je suis complètement amoureux de la magnifique collection des Romans Éternels publiée par RBA et alors que j’attendais avec impatience celle dont fait partie La Machine à explorer le tempsLes Maîtres du Fantastique – j’ai été complètement émerveillé de sa parution mardi dernier. Cette nouvelle collection me donne l’occasion de découvrir les plus grands classiques fantastiques ainsi que leurs auteurs et même si j’aurais préféré commencer avec Frankenstein de Mary W. Shellry – qui paraîtra dans quinze jours – je suis bien content d’avoir découvert le style de H. G. Wells à travers ce volume comprenant un court roman et autres nouvelles.

N’étant absolument pas habitué à ce genre de récits, j’ai vraiment eu énormément de craintes en démarrant ma lecture. Je craignais que La Machine a explorer le temps se dévoile bien trop court et alambiqué pour être totalement immersif. C’était sans compter sur la plume de l’auteur qui se démontre fortement efficace. Malgré un début assez long et difficile quant à son style assez daté, je me suis très vite laissé porter par l’aventure contée par notre explorateur. A travers celle-ci, H. G. Wells aborde des thématiques et l’un des fantasme propre à la science-fiction, celui du voyage dans le temps et l’espace. Ce procédé est devenu possible suite à l’invention d’une machine par notre narrateur. J’ai fortement apprécié cet aspect qui permet de mettre en valeur l’univers de la science-fiction que l’auteur maîtrise d’une main de maître. Quand bien même ce n’est pas mon genre de prédilection, j’ai été assez étonné de l’accessibilité de son univers dans lequel, finalement, ne prennent place que quelques machineries et autres créatures imaginaires. Je ne m’attendais pas à suivre cette découverte avec tant d’intérêt et j’ai même eu l’impression que H. G. Wells détenait un discours largement visionnaire et que ce dernier dépeignant sur certains aspects notre mon actuel, ce qui m’a fortement troublé par moments.

Selon moi et malgré ces atouts, La Machine à remonter le temps souffre cruellement de sa durée beaucoup trop courte pour permettre à l’auteur de réaliser un développement complet et approfondissement total. Ainsi, j’aurais apprécié que le récit dure quelques chapitres en plus pour permettre à H. G. Wells d’apporter quelques éléments et autres détails supplémentaires quant au fond et à la forme de son œuvre. Même discernement concernant ses personnages, j’aurais voulu en découvrir davantage sur le devenir du narrateur ainsi que sur les liens qu’il entretient avec ses convives auxquels ce dernier conte avec enthousiasme son aventure. Cependant et si je m’en tiens à sa construction je dois bien admettre avoir fortement apprécié cette entrée en la matière. De plus, cette ouvrage comporte aussi une multitude de nouvelles que j’ai juste apprécié pour ce qu’elles sont. Quand bien même ces dernières permettent à l’auteur de mettre en valeur son talent, je ne suis vraiment pas adapte de ce genre d’écrits que je trouve bien vite oubliables et beaucoup trop succincts pour m’emporter.

Enfin, H. G. Wells a fait le choix de se concentrer uniquement sur une seule et même aventure avec ce roman, ce que je regrette assez du fait de la nette qualité de celle contée. J’aurais souhaité que l’univers soit quelque peu plus étoffé comme par exemple en apprendre davantage sur le comment et le pourquoi de cette invention, ainsi que sur le devenir de notre voyageur.

25 commentaires sur “La Machine à explorer le temps de H. G. Wells

  1. J’ai cru comprendre que l’auteur fait référence à pas mal de choses de son époque, ce qui doit renforcer le côté daté de son livre. Mais j’ai bien envie de le découvrir, j’attends de le recevoir avec Frankenstein et Le Chat noir.

    J'aime

    1. En réalité, l’histoire en elle même m’a vraiment plu. Ce sont surtout avec les nouvelles que cela n’a pas fonctionné. Après ce n’est pas mon genre de prédilection. J’ai d’ailleurs peur d’avoir le même résultat avec Le Chat Noir.
      En tous les cas j’ai hâte que tu reçoive ton colis car les éditions sont magnifiques. Tout comme j’ai hâte de découvrir tes avis 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Merci. C’est parfois une question de moment où d’édition. J’ai un vieux poche que je traine depuis longtemps. .

        J'aime

      2. C’est exactement ça, la lecture est avant tout une rencontre. Peut-être n’est ce pas le bon moment, ni le bon auteur tout simplement 😉

        J'aime

    1. J’espère que tu recevras ton colis rapidement. Personnellement, je préfère me rendre dans mon coin presse chaque semaine pour récupérer mon exemplaire et j’ai déjà très hâte de posséder Frankenstein !
      Au plaisir de lire tes futurs avis 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Je comprends, les colis sont tellement long à arriver, quand j’avais commander les 3 premiers tome de la saga nordique et j’ai attendue 6 semaines avant de les recevoir :/

        J'aime

  2. J’ai failli craquer puis je me suis souvenue avoir une édition pas trop moche quelque part chez mon père et une adaptation graphique à lire. Dans tous les cas, malgré tes quelques réserves, cette incursion dans un genre qui ne t’est pas coutumier semble s’être bien passée 🙂 Quant à l’aspect quelque peu visionnaire de l’auteur, ça doit être intéressant à découvrir !

    J'aime

    1. Alors si tu as déjà un exemplaire il aurait été dommage de céder à la tentation. J’espère que ce classique et pionnier du genre te plaira bien plus qu’à moi. Cela dit je n’ai pas détesté. J’ai juste trouvé ça trop court.

      Aimé par 1 personne

  3. Malgré tes réservés ça me donne plutôt envie. Il faudrait que je regarde si je peux trouver cette édition par chez moi et ce qu’elle vaut niveau qualité de l’objet ^^

    J'aime

    1. Même si je n’ai pas été complétement conquis, j’ai quand même apprécié de découvrir l’un des auteurs pionniers du genre. Quant à la qualité de cette édition, elle égale celle des Romans Eternels, la couverture est belle, rigide et la mise en page est très soignée avec quelques illustrations en prime. Pour le prix, laisse toi tenter !

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour ta réponse. Je viens d’aller voir leur site et effectivement, l’édition de ce roman me fait encore plus envie maintenant. J’espère juste le trouver dans le petit patelin où je suis cette semaine ><

        J'aime

      2. Je t’en prie c’est avec plaisir. Je ne sais pas encore si je vais me procurer toute la collection mais déjà Frankenstein et Dracula seront miens ! Je pense que tu le trouveras facilement étant donné que c’est seulement le lancement. Au cas où, n’hésite pas et je me charge de te trouver ton exemplaire 😉

        Aimé par 1 personne

  4. J’ai acheté le même livre hier et je l’ai commencé. Je suis encore en admiration devant la beauté de l’objet livre ! J’ai eu du mal moi aussi avec l’écriture au début (j’en suis à la moitié). J’ai eu du mal aussi avec le côté philosophique du roman. Mais je compte bien acheter d’autres livres du même genre ! J’adooore ! ^^

    J'aime

    1. RBA offre vraiment de magnifiques collections soignées et travaillées. Je suis vraiment content de voir celle-ci dans notre pays et j’ai déjà hâte de découvrir certaines parutions. Nous sommes d’accord pour dire que ce titre semble daté mais n’en reste pas moins étonnant et pour l’époque, cela devait être assez inédit de découvrir un tel récit !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s