Classique

Valentine de George Sand

Note : ★★★★☆ — « Comme avec ses précédentes œuvres George Sand livre avec Valentine une tragédie romantique pertinente à découvrir, surtout dans ces derniers chapitres. Cependant, je regrette mon manque d’émotions face à des personnages manquant par moments de nuances et dont seule Valentine est parvenue à se démarquer. »

C’est le propre de la vanité de vouloir imposer le respect et l’amour de
sa domination.

Résumé :
Histoire d’amour sur fond champêtre.
Bénédict est un jeune homme sans beauté et sans fortune, pourtant trois femmes tombent amoureuses de lui :
– Athénaïs, fille de paysans enrichis, coquette et gaie.
– Louise, triste aristocrate rejetée par sa famille.
– et Valentine, fiancée à un noble.
Il les aimera toutes les trois ! mais, finalement, arrêtera son choix sur la plus inaccessible…

Chronique :
Tout comme Edith Wharton, George Sand fait partie des auteurs dont ma relation est bien souvent houleuse et agitée. C’est pourquoi, je me suis laissé tenter sans grande conviction dans Valentine, la troisième œuvre que je découvre de celle-ci et c’est sans surprise que je ressors juste satisfait de cette lecture.

Pourtant et comme précédemment, le résumé me semblait fort prometteur et avait totalement aiguisé ma curiosité. J’avais très envie de découvrir le cadre champêtre de cette œuvre romantique mais celui-ci est finalement très vite relégué au second plan. Je regrette vraiment ce choix car les premiers chapitres m’ont dévoilé une très charmante bourgade où il semblait faire bon vivre malgré l’étroitesse d’esprit et son mode de vie assez arriéré et archaïque. Cependant et malgré sa très vite absence, ce cadre champêtre permet à George Sand d’offrir quelques moments totalement dépaysant et collant parfaitement à l’ambiance romantique de son œuvre. Il est inconstatable que cette tragédie est d’un romantisme à toutes épreuves même sil m’a semblé que certains passages se sont dévoilés un peu trop rocambolesques pour être totalement réalistes. Pau importe, j’ai vraiment adhérer à cette tragique romance digne d’un roman de Thomas Hardy. Ainsi et sans pour autant être totalement transcendé, j’ai ressenti de vives émotions surtout lors des derniers chapitres. Je ne m’attendais pas à une telle finalité, ni une telle fatalité. Cette dernière aura eu le privilège de me surprendre totalement. Quant à sa plume et malgré certaines longueurs, celle-ci se dévoile toujours aussi facile d’accès et agréable au possible.

Malheureusement et même si l’intrigue reste assez bien trouvée et efficacement menée, je n’ai pas réussi a m’attacher aux personnages présentés dans Valentine. Ce manque d’affecte provient du manque de nuances concernant la construction de ces derniers. Avec quelques clichés en moins mon regard aurait été bien différent. En effet, j’ai trouvé les protagonistes beaucoup trop caricaturés pour me paraître attachants et empathiques. Fort heureusement, ils n’en sont pas pour autant exécrables et même si bien souvent je n’ai pas compris leurs choix ou leurs actions, j’ai apprécié les sentiments et autres émotions que chacun dégageait. Surtout en ce qui concerne notre héroïne Valentine. Cette dernière représente vivement la condition des femmes à l’époque et se retrouve très vite piégée par sa place ainsi que sa condition au sein de la société. J’ai finalement apprécié la suivre dans cette aventure romantique et je ne regrette absolument pas la destinée que lui a réservé George Sand.

Comme avec ses précédentes œuvres George Sand livre avec Valentine une tragédie romantique pertinente à découvrir, surtout dans ces derniers chapitres. Cependant, je regrette mon manque d’émotions face à des personnages manquant par moments de nuances et dont seule Valentine est parvenue à se démarquer.

9 commentaires sur “Valentine de George Sand

    1. J’espère tellement que ce roman paraîtra dans la collection. Je pense que cela devrait se faire puisque la semaine prochaine doit paraître Pauline de cette dernière.

      J’aime

  1. Rien que le fait que tu estimes cette romance digne d’un roman deThomas Hardy que tu apprécies tellement éveille m’a curiosité ! Dommage pour le côté caricatural des personnages, rendant toujours l’attachement aux personnages difficile…

    J’aime

    1. C’est dommage car cela a vraiment amputé mon plaisir de lecture alors que la romance dramatique est vraiment réussie. Malheureusement, sans réel attache je n’ai pas été autant ému que je l’aurais espéré.
      Peut-être que la magie opérera la semaine prochaine avec la parution de son roman Pauline ?

      Aimé par 1 personne

    1. Il est vrai que le courant littéraire classique français est assez finalement assez pauvre d’auteure. J’en suis à mon troisième et même si je n’adore pas spécialement, ce n’est pas non plus détestable.

      J’aime

      1. Dans ce milieu, la France a été en retard un bon moment malheureusement. Quand je vois les classiques français incontournables, je ne suis même pas sûre qu’il y ait une seule femme dans le lot.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.