Fantasy

Les Voleurs de Fumée, tome 3 : A Feu et à Sang de Sally Green

Note : ★★★★☆ — « La finalité apportée par Sally Green ne m’a pas totalement convaincu et je ressors plus qu’amer de cette lecture souffrante d’un cruel manque d’action et de dynamisme. Seules mon adoration pour les personnages et l’évolution de ces derniers sauvent la donne et me laissent sur une note positive en ce qui les concerne tant ils m’ont régalé. »

Résumé :
La guerre s’étend maintenant à tout le pays, et le roi Aloysius resserre son étau sur le Plateau septentrional, centre de toutes les attentions. Catherine et Ambrose se donnent pour mission désespérée de saboter l’approvisionnement de son armée en fumée de démon. Pendant ce temps-là, March, banni du Calidor par le père de celui qu’il aime, infiltre le contingent des adolescents de l’armée brégantine. De son côté, Tash, restée coincée dans le monde des démons, va faire une découverte qui pourrait changer non seulement le cours du conflit, mais aussi l’histoire…

Chronique :
En livrant au lecteur un second volet percutant et explosif dans lequel l’action ne désemplit pas, Sally Green m’avait plus que donné envie de découvrir la finalité de son addictive et efficace série. Cependant, je dois bien admettre que ce dernier tome me laisse légèrement amer et sur une note de bien trop peu.

En effet et bien que la conclusion apportée par cette dernière me convient assurément, celle-ci manque pour autant cruellement de dynamisme et de rythme pour se dévoiler totalement accrocheuse et pertinente. Je m’attendais à retrouver le mordant et le punch dont m’a habitué la plume de l’auteure sauf que je me suis retrouver face à un récit dans lequel la stratégie prend le pas sur l’action, créant quelques longueurs. Fort heureusement, les éléments et révélations apportés par Sally Green lui permettent de développer davantage son univers et de répondre à toutes les questions laissées en suspend par le passé mais ont parfois manqué d’intérêt. Cette impression de superficialité ne m’a que trop rarement quitté au cours de cette lecture et ce, jusqu’à la grande bataille tend attendue qui m’a plutôt fait l’effet d’un pétard mouillé tant cette dernière est bien trop rapidement traitée et travaillée. Cependant, je ne peux nier que la direction prise par Sally Green n’en demeure pas moins cohérente et logique malgré ma déception.

Fort heureusement et malgré mon manque d’enthousiasme et ma désillusion en ce qui concerne l’intrigue et la construction générale de ce volet, j’avoue avoir été plus que conquis par l’évolution saisissante des personnages. Ces derniers m’ont une nouvelle fois plus que conquis et totalement convaincu. Je les adorais déjà par le passé mais ceux-ci m’ont semblé encore bien plus aboutis et fouillés cette fois-ci. Sally Green les mets à nu et nous dévoile des protagonistes aussi riches que fins à suivre dans cette dernière aventure. Étonnement et alors que j’avais pour habitude de ressentir une préférence pour certains personnages, je n’ai pu me résoudre à choisir l’un d’eux tant tout le groupe m’a plus que régalé grâce à leur bravoure, leur sensibilité et leur amour pur et sincère. Ce sentiment est constamment mis en avant et parfaitement sublimé comme seule l’auteure sait le faire. J’ai été plus que réceptif et sensible à toutes ces émotions et je suis triste de devoir faire mes adieux à ces fabuleuses et attachantes personnalités.

En conclusion, finalité apportée par Sally Green ne m’a pas totalement convaincu et je ressors plus qu’amer de cette lecture souffrante d’un cruel manque d’action et de dynamisme. Seules mon adoration pour les personnages et l’évolution de ces derniers sauve la donnent et me laissent sur une note positive en ce qui les concerne tant ils m’ont régalé.

15 commentaires sur “Les Voleurs de Fumée, tome 3 : A Feu et à Sang de Sally Green

  1. Je te rejoins complètement sur l’aptitude qu’a cette autrice a développer des personnages que l’on aime très fort. Je me souviens encore très fort de ceux de Half Bad que j’avais adoré plus que tout.

    J’aime

  2. Si toi qui es en général plus clément que moi avec cette catégorie d’ouvrages, tu es déçu par sa construction et sa résolution, je pense que je vais éviter et me diriger vers des titres mieux ficelés ^^!

    J’aime

    1. Il est vrai que connaissant tes attentes envers ce genre, je pense que la superficialité du titre et de cette saga – même si cela ne m’a pas dérangé précédemment – je pense que tu fais bien de chercher ton bonheur ailleurs. Quoi que sa précédente saga Half Bad est un petit bijoux.

      Aimé par 1 personne

      1. Malheureusement pas. J’ai retrouvé mon commentaire sur LA :
        Même s’il s’agit d’une relecture ce premier tome est toujours aussi efficace. Entre un style d’écriture percutant et des personnages attachants, à la psychologie travaillée je ne peux que recommander cette saga que je compte bien d’ailleurs terminer cette fois-ci.

        Du coup je suis bien tenté par une relecture.

        Aimé par 1 personne

  3. Dommage, c’est tellement frustrant de terminer une série sur une déception, mais tu sembles néanmoins avoir pris grand-plaisir à suivre l’évolution des personnages, ce qui est déjà pas mal du tout. Quant à la dimension stratégique, c’est quelque chose qui fonctionne en général bien sur moi…

    J’aime

    1. C’est exactement ça. J’apprécie toujours cette saga ça ne fait aucun doute mais je m’attendais à tellement plus au vu de mes précédentes lectures. Je la recommande malgré tout pour sa panoplie de personnages aussi captivants qu’attachants.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.