Shojo

La Sorcière aux Champignons de Tachibana Higuchi

Note : ★★★★☆ — « Malgré un certain manque concernant l’intrigue de ce premier volet, manquant parfois de fil conducteur, je suis plus qu’enchanté de ma découverte grâce à la richesse et la finesse des dessins réalisés par Tachibana Higuchi. Cette dernière est parvenue à donner vie à un monde débordant de magie débordant de sentiments grâce à un coup de crayon aussi net que précis et aussi fin qu’enchanteur. »

Résumé :

Luna la sorcière habite au fond d’une sombre forêt et fait pousser des champignons vénéneux sur son passage. Les villageois la craignent et la fuient, car ils ignorent qu’elle œuvre uniquement dans le but de les aider. Luna cache sa tristesse et tente de se satisfaire de sa condition. Mais un jour, l’amour vient lui jouer des tours…

Chronique :

Après la découverte enthousiasmante de ce manga chez Tachan, j’ai eu très envie à mon tour de faire la connaissance de Luna, cette jeune et intrigante sorcière qui serait, en plus, l’occasion pour moi de réaliser ma première chronique dédiée à une œuvre graphique. Une promesse étant une promesse, je tente l’exercice avec une certaine appréhension, n’étant pas certain du résultat.

Peu importe et revenant à nos moutons. Il est indéniable que ce premier volet que j’ai fortement apprécié détient de merveilleuses idées mais démontre aussi quelques faiblesses qui, j’espère, seront vites balayées par Tachibana Higuchi dans les parutions à venir et au nombre de trois jusqu’à présent. En effet et quand bien même toute l’appétence et le charme de l’intrigue dévoilée, je dois bien admettre que j’ai trouvé le scénario bien trop confus et surtout nettement éparpillé. L’auteure nous ouvre les portes d’un univers merveilleusement envoûtant et mystérieux et met en scène une héroïne totalement attachante et touchante que j’ai adoré découvrir et suivre dans ses aventures. D’autant plus que les pouvoirs de celle-ci sortent de l’ordinaire et se démontrent captivants. Grâce à sa faculté de faire pousser des champignons sur son passage, Luna assaini l’environnement des êtres humains qui peuplent son monde et bien que ces derniers craignent la toxicité de ceux-ci, ces derniers lui démontrent une certaine peur et se méfient de cette jeune fille bercée par l’abandon et la solitude. Encore plus lorsque notre héroïne tombera sous le charme de Henri et succombera à ses désirs d’amour et de sentiments. S’en suivra alors une légère et douce romance impossible entre une sorcière et un jeune païen que j’ai pris énormément de plaisir à suivre. Néanmoins et même si j’ai adoré ce très large pan du scénario, offrant de véritables moments touchants et sensibles, le tout se corse à l’arrivée surprenante d’Auguste, un jeune demoiseau en quête d’un remède pour sa souffrante mère. Quand bien même cette arrivée apporte plusieurs pistes quant à la suite de cette aventure, j’ai trouvé ce choix assez hasardeux et légèrement dénotant. C’est donc assez perplexe que j’ai tourné la dernière page de cette introduction à l’univers de Tachibana Higuchi.

Fort heureusement et à l’inverse, j’ai été totalement envoûté et charmé par les dessins offerts pas la mangaka. Ces dernières se dévoilent d’une grandiose et remarquable finesse ainsi que d’une poésie pure. Le coup de crayon de celle-ci est tout simplement divin et exquis tant de nombreux détails sont révélés dans ce premier volet. Rien est laissé au hasard par l’auteure et la richesse de son univers aux allures de contes de fées est parfaitement et méticuleusement maitrisé. Ainsi, chaque planche que détient La Sorcière aux Champignons brille par ses nombreux détails et l’univers ainsi que la mythologie dédiés aux saucières prend vie grâce à tout le soin et à la minutie apportés à chaque dessins dévoilés dont le rendu a été une pleine merveille pour mes yeux. Ainsi, j’ai plus qu’adoré prendre le temps d’analyser et de contempler le moindre des éléments et autres composants de cette délicieuse et poétiques peinture. Bon nombre de sentiments émanent des croquis de Tachibana Higuchi et j’ai trouvé le résultat envoûtant et magique à la fois. C’est pourquoi et le rendu final se dévoilant riche et convaincant, je suis plus qu’enthousiaste à l’idée de continuer mon exploration de ce merveilleux univers.

En bref et malgré un certain manque concernant l’intrigue de ce premier volet, manquant parfois de fil conducteur, je suis plus qu’enchanté de ma découverte grâce à la richesse et la finesse des dessins réalisés par Tachibana Higuchi. Cette dernière est parvenue à donner vie à un monde débordant de magie et de sentiments grâce à un coup de crayon aussi fin que précis et aussi net qu’enchanteur.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Shiny Summer Challenge – 2022 : Menu Sable chaud – Catégorie Château de sable.

Publicité

19 commentaires sur “La Sorcière aux Champignons de Tachibana Higuchi

    1. Je peux comprendre ton étonnement alors que j’ai quelques séries dans ma bibliothèque. Je t’avoue que je ne suis pas fan de l’exercice mais d’autres chroniques graphiques sont à venir.
      Pour ce qui est de ce premier volet et malgré le manque de fil conducteur, les merveilleux dessins rattrapent facilement le tout 😉

      J’aime

  1. Tu voyais t’avais peur d’écrire sur un titre graphique, tu t’en sors à merveille, je trouve !
    Je suis ravie que l’univers graphique de l’autrice t’ait plu, c’est tellement riche et merveilleux avec ce rapport aux contes européens.
    Après je te rejoins sur le fil conducteur mais rassure toi il va arriver ^^

    J’aime

    1. Merci du compliment et de ta bienveillance même si je me trouve assez maladroit et hasardeux.
      Néanmoins et comme tu as pu le découvrir, j’ai vraiment adoré les dessins dévoilés et leur minutie ! J’espère sincèrement que le scénario prendra une véritable dimension pour m’embarquer totalement dans cette aventure.

      Aimé par 1 personne

    1. C’est surtout la trame de fond qui manque de construction et d’un véritable scénario. Pour le reste, j’ai adoré cette lecture et ses merveilleux dessins. En espérant que la suite rattrape le tir.

      Aimé par 1 personne

  2. Ravie de lire ta première chronique sur un ouvrage graphique d’autant qu’elle est très précise et permet de se faire une idée de ce qui nous attend entre ces pages 🙂 La romance a l’air toute mignonne, du moins pour le moment, et malgré le manque de fil conducteur, l’univers enchanteur. J’aime aussi beaucoup le pouvoir original de l’héroïne…

    J’aime

    1. Merci pour ta bienveillance 😉

      J’ai apprécié dans son ensemble l’intrigue même si j’aurais apprécié retrouver quelque chose de plus structurer. Néanmoins, l’introduction à l’univers de Luna est réussi et les dessins sont vraiment remarquables. La mangaka ne fait rien au hasard et c’est plaisant de découvrir autant de profondeur artistique.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.