Historique·Romance

Castonbury Park, tome 4 : La rédemption de Lady Claire d’Ann Lethbridge

Note : ★★★★★ — « Alors que j’avais apprécié la maturité du précédent volet, je suis content de l’avoir retrouvée cette fois-ci encore grâce aux personnages dévoilés aussi aimants qu’attachants. Qu’il s’agisse de Claire ou de Victor chacun de ce nouveau couple m’a convaincu et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’évolution de cette douce romance, au rythme efficace et addictif. »


Le somptueux domaine de Castonbury Park est à l’image de ses résidents : noble, prestigieux et jalousé. Et leurs cœurs passionnés n’ont aucun souci des convenances…

Résumé :
Angleterre, 1816
« Il te faut un mari ! » En entendant son destin se sceller, lady Claire doit consentir. Pour offrir un avenir à sa petite Jane, elle est prête à tous les sacrifices. N’est-ce pas déjà un miracle que son frère lui rouvre les portes de Castonbury Park, malgré le scandale qu’elle a créé des années plus tôt en fuyant avec un coureur de dot ? N’empêche… La perspective de s‘imposer un époux pour réparer ses fautes lui soulève le cœur. Dieu merci, la joie de renouer avec le lieu de son enfance adoucit son sort, et les plats succulents qu’on y sert n’y sont pas pour rien. D’où le nouveau chef tient-il ses talents de sorcier, qui l’envoûtent à chaque repas ? Déjà, un tout autre trouble la gagne pour celui qui lui redonne goût à la vie. Un trouble trop familier… Une fois déjà, elle a été séduite ? et humiliée. Et jamais plus elle ne veut mettre son destin en péril pour un homme…

Chronique :
Après mon excellente lecture je craignais que ma découverte de la plume d’Ann Lethbridge se dévoile moins accrochante et plaisante à parcourir. Fort heureusement, ce nouvel et quatrième épisode se veut du même acabit que son prédécesseur et j’ai donc dévoré cette romance.

Il faut dire que j’étais curieux de découvrir Claire car cette dernière n’était pas la fille mais la soeur du duc et possesseur des lieux. Ainsi, son âge plus avancée me laissait présager un certain renouveau dans le genre, ce que j’ai retrouvé et que j’ai fortement apprécié. Il ne s’agit cette fois-ci pas d’un premier amour et cela fait du bien à découvrir. D’autant plus que l’auteure nous présente une jeune femme quelque peu désabusée suite à son premier mariage qui s’est révélé une totale supercherie et c’est en tant que mère fille que cette dernière revient à Castonbury Park, la maison de son enfance. J’ai fortement apprécié ce personnage pour sa pondération et sa très grande maturité. Cette dernière se dévoile attachante grâce à son rôle de mère poule qui m’a semblé attendrissant au possible tant elle déborde d’amour et de tendresse. Pour sa fille, Jane, Claire est prête à tout quitte à s’oublier en tant que femme. Cela était sans sa fortuite rencontre avec Victor le nouveau chef français du domaine. Débute alors une tendre et délicieuse séduction à base de fins et gastronomiques gourmets dont le délicieux mélange des genres m’a plus que convaincu. Avec légèreté et efficacité, l’auteure nous éveille un bon nombre de sens et j’ai été plus que sensible à cela. Qu’il s’agisse d’amour ou de nourriture, le tout se veut plaisant et croustillant à se mettre sous la dent.

J’ai donc suivi avec intérêt cette vive histoire d’amour que j’ai trouvé des plus divertissante. D’autant plus qu’Ann Lethbridge s’amuse de ses lecteurs en dévoilant une comique enquête concernant les plats saccagés de notre jeune cuisinier qui se dévoile lui aussi fortement attachant. Assez taciturne, celui-ci ne rêve plus de fonder une famille alors lorsque ses sentiments envers notre jeune mère viennent semer le doute dans ses projets, ce dernier se démontre d’une sincérité et d’une bienveillance pure et authentique. Aussi chafouine que gauche, j’ai adoré la relation dévoilée et la dynamique de ce duo haut en couleurs. Tout comme j’ai apprécié retrouver le duc et chef de famille. Celui-ci était parfois absent des précédentes romances et cela a été plus que plaisant d’en découvrir davantage le concernant même si cela reste assez sommaire

Enfin et alors que j’avais apprécié la maturité du précédent volet, je suis content de l’avoir retrouvée cette fois-ci encore grâce aux personnages dévoilés aussi aimants qu’attachants. Qu’il s’agisse de Claire ou de Victor chacun de ce nouveau couple m’a convaincu et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’évolution de cette douce romance, au rythme efficace et addictif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.