Fantastique

Witch and God, tome 2 : L’enlèvement de Circé de Liv Stone

Note : ★★★★★ — « Grâce à ce second chapitre, Liv Stone fait monter d’un cran la complexité de son intrigue ainsi que la température de ce nouveau chapitre des plus passionnant et palpitant à parcourir, dont j’ai apprécié la tension permanente et grandissante et dont j’ai plus qu’adoré l’alchimie sensuelle entre nos deux protagonistes. J’ai aussi été charmé par les lieux présentés et bien davantage encore par les nombreuses autres divinités dévoilées. »


La tension règne toujours parmi les dieux et les sorcières.

Résumé :

Véritable pilier de sa communauté, Circé n’a pas le temps de penser à sa vie sentimentale… et encore moins à Hermès, le dieu des voleurs, aussi insaisissable qu’irrésistible. Qu’importe ce baiser qu’ils ont échangé il y a quelques semaines. Hermès est l’un des Douze, le cercle des dieux les plus puissants de l’Olympe, et un flirt entre eux serait une très mauvaise idée.
Mais lorsque la jeune sorcière est prise d’une vive douleur à la poitrine, son âme se détache de son corps et elle assiste, impuissante, à sa propre mort. Stupéfaite, Circé se retrouve face à Hermès, chargé de la guider jusqu’au royaume d’Hadès et de Perséphone.
Commence alors un voyage sur le chemin brumeux et sombre des Enfers. Dans ce monde aussi surprenant qu’impitoyable, le dieu est le seul allié de Circé. Cette proximité ne fait que renforcer des sentiments que chacun voudrait garder secrets… en particulier dans un royaume où la loi interdit toute relation entre les vivants et les morts.

Chronique :
Après avoir livré un premier volet des plus réussi et prometteur, j’avais très envie de retrouver l’univers de Liv Stone, alliant divinité et mysticité avec intérêt et efficacité. Le moins que l’on puisse dire reste que cette dernière réussi l’exploit d’apporter un second volet encore meilleur que son prédécesseur, étoffant et complexifiant bien davantage son intrigue et ses enjeux et dévoilant de merveilleux personnages.

En effet, cette suite démontre une réelle maturation quant au style et à la plume de l’auteure que j’ai trouvé tout simplement remarquables et succulents à dévorer. L’univers ainsi que son intrigue se démontrent cette fois-ci bien plus complexes et ambitieux et j’ai adoré cette très nette évolution. En ouvrant cette fois-ci les portes de l’enfer, l’autre offre un palpitant voyage au cœur des ténèbres aussi passionnant que captivant. Découvrir le royaume de Hadès et Perséphone m’a totalement enchanté et plus que ravi. Bien loin de l’image que je m’en étais faite, celui-ci se dévoile des plus séduisante et mystérieux à parcourir malgré toute sa sombreur. Grâce à sa plume une nouvelle fois hautement visuelle et non avare en descriptions, je me suis imaginé de merveilleux paysages baignés d’une somptueuse noirceur à l’ambiance des plus envoûtante malgré l’intérêt des lieux. Mieux encore que son atmosphère des plus charmante, L’enlèvement de Circé brille par son action omniprésente et sa tension permanente et grandissante. Au vu de l’aperçu des personnages réalisé dans le premier volet, je m’attendais à une telle sensation mais je ne pensais pas que celle-ci serait aussi palpable et croustillante à me mettre sous la dent. La paix entre les dieux et les sorcières est des plus que tangible alors lorsque notre jeune sorcière, Circé, décédée subitement doit faire équipe avec le dieu des voleurs et messager diplomatique Hermès, celle-ci ne s’attendait pas à être la cible d’un véritable complot que j’ai suivi avec entrain et intérêt et mené par une puissante main dont l’identité se veut intrigante. Je ne m’attendais pas à une telle conspiration et j’ai été ravi par la mise en place de cette addictive machination. Ainsi et plus je progressais dans l’intrigue et plus je me suis laissé bercé par l’éloquente plume de Liv Stone. Celle-ci gère d’une main de maître son intrigue dont la tension monte crescendo jusqu’à son apothéose. J’ai été sensible au rythme des plus dynamique instauré par l’auteure et qui m’aura fait vivre de merveilleuses émotions. D’autant plus que cette palpitante tension ne rythme pas seulement ce récit et je dois bien admettre que cette dernière sublime les scènes charnelles dévoilées dans ce chapitre. Alors que je les avais précédemment assez peu savoureuses et manquant parfois de soin, c’est tout l’inverse que j’ai ressenti cette fois-ci.

Il faut dire que j’ai trouvé les personnages présentés beaucoup plus éloquents et mieux construits, entre nuances et finesse et sans manquer de profondeur. Ce sont deux véritables symboles qui sont dépeints avec charme et verve en particulier Hermès, le malicieux et séduisant fils de Zeus. N’ayant que de très légères connaissances  mythologiques, j’ai fortement apprécié le portait de ce jeune intrépide réalisé par Liv Stone. Celle-ci s’accapare chaque personnalité des différentes divinité pour en créer de pertinents et mystérieux héros à découvrir. Aussi arrogant et espiègle soit-il pour autant, ce dernier s’est dévoilé des plus plaisant à découvrir tant sa personnalité se démontre riche et complexe et tant ce dernier brille en compagnie de notre grande sorcière Circé dont l’importante destinée est de servir de guide à sa communauté, en particulier à Médée sa future nièce et fille de Deimos et Ella, rencontrés précédemment. Bien que leur rôle au sein de leur univers et dans ce récent pacte de paix les oppose autant que leurs caractères, ils devront faire alliance afin de déjouer les pièges tendus devant eux. Ainsi, Liv Stone dévoile un savoureux et croustillant tandem que j’ai adoré suivre dans leur incroyable aventure et alors que la finalité se veut plus qu’évidente, l’auteure ne tombe jamais dans la facilité et m’a plusieurs fois fait douter. Néanmoins et le plus impressionnant reste que cette dernière mets en lumière et s’amuse avec d’autres divinités qui m’ont tout autant charmé que notre couple phare. Ainsi, j’ai eu l’honneur et le privilège de faire la connaissance de Thanatos et Némésis qui m’ont plus que touché grâce à leurs histoires, permettant à l’auteure de mettre en lumière toute la complexité des relations divines et toute la perversité de cet univers dont je reste plus qu’intrigué. J’ai aussi eu la chance de recroiser les emblématiques Hadès et Perséphone dont les portraits m’ont davantage séduit que ceux offerts par d’autres dans le genre ainsi que d’autres créatures et autres personnalités divines.

Je pense que vous l’avez compris, la réécriture des contes et légendes grecques réalisée par Liv Stone me réussit totalement et reste celle que je trouve la plus attrayante et passionnante jusqu’à présent. Grâce à ce second chapitre, cette dernière fait monter d’un cran la complexité de son intrigue ainsi que la température de ce nouveau chapitre des plus passionnant et palpitant à parcourir, dont j’ai apprécié la tension permanente et grandissante et dont j’ai plus qu’adoré l’alchimie sensuelle entre nos deux protagonistes. J’ai aussi été charmé par les lieux présentés et bien davantage encore par les nombreuses autres divinités dévoilées.

6 commentaires sur “Witch and God, tome 2 : L’enlèvement de Circé de Liv Stone

  1. J’avais hésité à commencer la saga, mais au final, je me suis laissée tenter. Bon, le 1er tome est toujours en attente, mais plus je lis d’avis, plus j’ai envie de me lancer 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.