Drame·Historique

Le Manoir aux Roses de Tracy Rees

Note : ★★★★☆ — « Malgré quelques longueurs venues assombrir le tableau en milieu d’ouvrage, j’ai fortement apprécié cette œuvre. A travers de fins et profonds portraits, Tracy Rees dépeint une pertinente et peut-être trop réaliste critique de l’époque victorienne. Je m’attendais à une découverte plus mystérieuse et secrète même si je ne regrette nullement ma rencontre avec Mabs et Olive, ces héroïnes aux touchantes valeurs et aux aspirations séduisantes. »


« La plus remarquable des nouvelles voix du roman historique » – Lucinda Riley

Résumé :
Quand Mabs Daley trouve une place comme dame de compagnie auprès d’Abigail Finch, récemment installée dans le quartier huppé de Hampstead avec sa famille, un sentiment de soulagement la submerge : ce nouveau travail va lui permettre de nourrir les siens. Très vite,elle devine pourtant que de terribles secrets hantent la somptueuse demeure bourgeoise.
Sombre et agressive, régulièrement assommée par les somnifères, sa nouvelle patronne est,aux dires de son mari, malade. Mais bientôt, la proximité entre maîtres et domestiques partageant la vie au manoir fait naître rumeurs et confidences qui laissent entendre une tout autre histoire…
1895. Pour la petite Ottilie Finch, Londres est une nouvelle ville fascinante à explorer alors que sa famille s’installe dans le riche quartier de Hampstead à la suite d’un obscur scandale les ayant forcés à déménager. Seule ombre au tableau: sa mère est maintenant confinée à sa chambre par une étrange maladie.

Chronique :
Dès sa sortie, la chatoyante couverture ainsi que le mystérieux résumé de Le Manoir aux Roses m’ont plus qu’accroché et intrigué. Trouvant toujours mieux à me procurer, j’ai profité d’une carte cadeau pour enfin sauter sur l’occasion de découvrir la plume de Tracy Rees et je dois bien admettre être content de ne pas avoir eu à dilapider mon compte en banque tant j’ai apprécié cette malgré malgré un manque de je ne sais quoi pour être totalement happé par cette œuvre.

Pourtant, tous les ingrédients étaient réunis pour me faire vivre un délicieux et savoureux moment de lecture maison ce rendez-vous a quelque peu été manqué. La faute à une intrigue qui peine à trouver son rythme afin de s’installer sur la durée et qui manque par moments de dynamisme pourtant influé par les nombreux points de vues dévoilés. Malgré sa lecture chorale, ce roman souffre de quelques longueurs et aurait, selon moi, gagné à se défaire d’une centaine de pages. Pourtant, les choses avaient fortement bien débutés avec ses premiers chapitres captivants et se conclut d’une finalité touchante. Malheureusement, en milieu d’ouvrage mon intérêt s’est effrité et j’ai réellement peiné à rester conscient des découvertes et autres secrets dévoilés par Tracy Rees alors qu’il s’agit pourtant de l’élément essentiel à son œuvre.

En effet, à travers de nombreux secrets de familles, l’auteure apporte une juste critique des mœurs et de la société de l’époque qui m’a paru souffrir d’une trop grande part de réalisme. Je m’explique, au vu de son résumé, je m’attendais à une résultat bien plus mystérieux et énigmatique, à la limite du roman gothique alors qu’il n’en est rien. Pour autant, j’ai apprécié me plonger au cœur de l’époque victorienne en compagnie de cette dernière mais j’aurais apprécié une orientation bien plus ésotérique que dramatique. Néanmoins et malgré un manque de tonalité, la plume de Tracy Rees ne manque nullement de style ni de bagout et son style s’est dévoilé agréable et fin à lire, dont l’intrigue n’a cessé de me remémorer l’excellente œuvre de sa consœur Stacey Hall, La Nurse du Yorkshire.

Il faut dire que les personnages féminins esquissés ne manque nullement de profondeur dans leurs constructions et leurs portraits se dévoilent d’une psychologie délicieuse et savoureuse. J’ai adoré chaque bout de femme présenté et je me suis très vite attaché à cette intéressante fresque, synonyme de sororité. Dans un univers dominé par les hommes, Mabs, Olive, Otty et Abigail devront se montrer malicieuses et solidaires afin d’échapper aux mœurs de l’époque et de s’épanouir dans cet univers hostile et violent qu’est le patriarcal. D’autant plus qu’à travers ses protagonistes, l’auteure dépeint, autres que les inégalités des genres, celles des classes sociales et culturelles et j’ai apprécié que celle-ci donne voie et vie à chacun. Cependant et quand bien même j’ai été séduit par chacune des représentations offertes, j’ai eu un merveilleux coup de cœur pour Olive et Mabs grâce à leur altruisme ainsi que pour leur courage, forçant l’admiration et le respect. Ces deux héroïnes détiennent des aspirations bien différentes sur lesquelles une amitié sincère et loyale se construira et dont j’ai apprécié suivre l’évolution ainsi que les valeurs. D’autant qu’une fois les secrets dévoilés et les masques tombés, Le Manoir aux Roses regagne de l’intérêt et s’est inspiré que j’ai suivi le destin de ces dernières.

C’est pourquoi et malgré quelques longueurs venues assombrir le tableau en milieu d’ouvrage, j’ai fortement apprécié cette œuvre. A travers de fins et profonds portraits, Tracy Rees dépeint une pertinente et peut-être trop réaliste critique de l’époque victorienne. Je m’attendais à une découverte plus mystérieuse et secrète même si je ne regrette nullement ma rencontre avec Mabs et Olive, ces héroïnes aux touchantes valeurs et aux aspirations séduisantes.

25 commentaires sur “Le Manoir aux Roses de Tracy Rees

  1. J’avais hâte de lire ta chronique sur ce livre. Les quelques points faibles que tu mentionnes me font hésiter à le lire sachant que j’ai tellement de livres à lire…

    J’aime

  2. Merci pour ta chronique !
    Bon, comme je n’aime pas l’ésotérisme, l’orientation dramatique qui t’a un peu déçu ne devrait pas me déranger 🙂
    Cependant, je ne ferai pas de ce livre une priorité dans mes futurs achats je pense… J’attends encore un peu ^^

    J’aime

    1. Avec grand plaisir !
      Alors en ce qui concerne tes goûts, ce roman devrait plus que te satisfaire même si je comprends qu’il ne s’agisse pas d’une priorité. En attendant, pourquoi ne pas découvrir Stacey Halls ?

      Aimé par 1 personne

  3. Très curieuse de découvrir ce titre que j’emprunterai sûrement un jour à ma bibliothèque (jétais toute contente de le voir dans les rayons!!). Ton avis me donne envie malgré les longueurs évoquées!

    J’aime

  4. J’attendais avec impatience ta chronique ! Le livre restera donc toujours dans ma wishlist, j’en fais juste pas une priorité. Une petite crainte à cause de longueur, mais que n’est pas tout de même un frein, on verra bien !

    J’aime

    1. Dans le genre et même si ce roman reste plaisant à parcourir grâce à la plume de l’auteure et son contexte historique, il y a bien mieux à découvrir comme Stacey Halls par exemple.
      Content de voir que tu souhaites quand même laisser une chance à cette œuvre.

      Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup la couverture, mais en te lisant, je ne sais pas trop si je vais tenter. Ce que tu dis de la critique sociétale et les personnages me plaît, mais j’ai peur de m’ennuyer face aux longueurs… À voir peut-être si je tombe par hasard sur une belle occasion.

    J’aime

    1. Je suis certain que ce roman a de très beaux atouts malheureusement ternis par ces longueurs. J’attendais beaucoup de cette œuvre et je suis content de ne pas avoir eu à l’acheter tant j’aurais été déçu de mon investissement.
      Néanmoins, je lirais avec plaisir les autres œuvres de Tracy Rees.

      Aimé par 1 personne

  6. J’avoue que les promesses du résumé me parlent totalement alors même si tu as quelques réserves, je ne retiendrai que le positif et je l’ajouterai sur ma wishlist, en plus moi j’aime bien le drame pour peu qu’il soit bien dosé et maintenant que je sais qu’ésoterisme je n’aurai pas, je ne le chercherai pas.
    Par contre, il faut que j’arrête de repousser l’achat du Stacy Hall et que je me lance avec ces Nurses. Un objectif pour l’année prochaine ? 😉

    J’aime

    1. C’est clairement du très bon niveau mais je m’attendais quelque chose de bien plus mystérieux et moins terre-à-terre. Pour autant, j’ai assez apprécié la plume de l’auteure pour découvrir son préfèrent roman et celui à venir.

      Concernant Stacey Halls, je ne sais plus si tu as déjà rencontrer cette dernière mais, clairement, chacune de ses œuvres est un bijou 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.