Classique

Cranford d’Elizabeth Gaskell

Note : ★★★☆☆ — « Je ne pense pas garder en mémoire très longtemps ce classique d’Elizabeth Gaskell. Quand bien même j’ai apprécié découvrir le quotidien des héroïnes de Cranford, il m’a manqué une potentielle intrigue et un réel fil conducteur pour être totalement happé par cette lecture. Néanmoins et de nouveau, cette dernière à su me séduire grâce à son style et à sa plume savoureux à lire. »


Un classique de la littérature anglaise adapté au théâtre et à la télévision, dont la vivacité et l’ironie ne sont pas sans rappeler celles de Jane Austen.

Résumé :
Dans une petite ville du nord-ouest de l’Angleterre, la narratrice Mary Smith raconte les mille et un petits riens qui font la vie quotidienne de Cranford, notamment celle de ses amies Mlle Matty et Mlle Jenkyns. Elle dresse le portrait réjouissant et chaleureux d’une communauté de femmes, et propose une peinture savoureuse de cette société rurale victorienne éprise de traditions.

Chronique :
Elizabeth Gaskell m’a été dévoilée grâce à son incroyable roman Nord et Sud que j’ai pris plaisir à lire grâce à sa juste critique entre les différences sociales et culturelle. C’est pourquoi, j’étais très curieux de la retrouver dans un tout nouveau contexte.

Malheureusement, je n’ai pas plus apprécié ma lecture que cela et je ne retiendrais que le cadre sympathique et assez bucolique de Cranford, cette bourgade où évoluent et règnent les femmes de cette campagne. En effet, il y a très peu d’hommes présents dans cet environnent et se sont bel et bien ces dernières qui sont mis en avant dans ce récit, à travers leurs quotidiens et leur cadre de vie. J’ai trouvé ce choix étonnant et percutant et surtout un brin féministe pour l’époque. J’ai pris plaisir à découvrir ces maîtresses de maisons et leur incroyable solidarité du fait de la pauvreté de leur environnement et de leur statut social. Bien souvent vieilles filles ou veuves, chacune démontre une force de caractère et une détermination sans faille. C’est un véritable code de conduite qui nous est dévoilé et que je me suis amusé à découvrir. Néanmoins, je dois bien admettre que le résultat souffre d’une platitude constante. Il ne se passe que très peu de chose au village et ma lecture m’a semblé manquer d’intérêt et d’accroche. La faute à une absence de fil conducteur et de réelle intrigue. Je pense que j’aurais préféré découvrir cette œuvre dans son format original plutôt qu’en un seul et unique roman qui souffre de cette construction. En effet, au préalable Cranford a été publié sous forme de feuilleton, ce qui semble bien plus correspondre à l’œuvre d’Elizabeth Gaskell. De plus, je regrette aussi un manque important d’informations concernant la narratrice de ce roman. Très peu d’éléments sont dévoilés et son identité reste un réel mystère et il faudra attendre les derniers chapitres pour avoir quelques réponses à nos questions. Plutôt que de me rendre curieux, ce choix m’a égaré et m’a considérablement éloigné de ma lecture. Ainsi. Je n’ai pas réussi à m’attacher à ces héroïnes et je suis resté bien trop passif au cours de cette lecture.

Néanmoins et malgré ces quelques imperfections, je suis content d’avoir retrouvé la plume savoureuse d’Elizabeth Gaskell. Celle-ci se démontre à nouveau facile d’accès et totalement fluide. J’ai aimé découvrir le village de Cranford ainsi que le quotidien de ses habitantes. Les quelques descriptions présents dans ce classique m’ont permis de voyager quelques instants. En ce sens, l’auteure détient une vraie force de narration qui me transporte facilement. De plus, cette dernière fait force de subtilité et parvient à apporter une touche d’humour fort agréable et apporte un ton ironique à son œuvre que j’ai aimé retrouver.

Malheureusement, je ne pense pas garder en mémoire très longtemps ce classique d’Elizabeth Gaskell. Quand bien même j’ai apprécié découvrir le quotidien des héroïnes de Cranford, il m’a manqué une potentielle intrigue et un réel fil conducteur pour être totalement happé par cette lecture. Néanmoins et de nouveau, cette dernière à su me séduire grâce à son style et à sa plume savoureux à lire.

10 commentaires sur “Cranford d’Elizabeth Gaskell

  1. Ah je le lirai quand même. Ce sera parfait pour le challenge Cottagecore. Dommage qu’il ne se passe pas grand chose… On verra j’ai encore Thomas Hardy à lire avant.

    J'aime

    1. Je te le redis mais je pense que j’ai encore l’influence de Nord et Sud dans la tête. En tous les cas j’ai hâte de lire tes avis sur tes futures lectures 😉

      J'aime

      1. Je reviens vers toi. Je suis en train de lire le roman. Pour l’instant je ne suis qu’au premier tiers du roman mais j’ai du mal à rentrer dedans. Je trouve le style un peu te trop pompeux. On verra si je vais m’accrocher.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s