Classique

Les Mystères de la Forêt d’Ann Radcliffe

Note : ★★★★☆ — « Malgré un léger manque quant à l’aspect gothique des dernières parties de cette œuvre, celle-ci se dessine quand bien même intrigante et captivante. J’ai pris un certain plaisir à découvrir ce complexe et riche roman dressé par une plume toujours aussi subtile et délicate et planté dans de magnifiques décors à l’ambiance sombre et à l’atmosphère envoûtante. »

Résumé :
Un carrosse lancé à toute allure, dans la nuit, en pleine tempête, un couple fuyant la justice, un arrêt devant une vieille maison isolée sur la lande, occupée par des bandits tenant prisonnière une belle jeune fille…
Les Mystères de la forêt est un roman gothique, baignant dans une atmosphère inquiétante, sur fond d’architecture médiévale et de surnaturel. C’est pour ce livre qu’Ann Radcliffe mérite particulièrement son titre de « maîtresse du suspense ». Roman d’aventures, c’est aussi un roman de la sensibilité : volupté dans le malheur, émotions exacerbées sont mises en avant. Mais le désir et la sexualité refoulée ne sont jamais loin, dans ce livre dont le sous-titre pourrait être « Adeline ou les malheurs de la vertu ».

Chronique :
Bien que c’est avec Les Mystères de la Forêt qu’Ann Radcliffe s’est dévoilée une auteure à succès, ce dernier ne semble pourtant pas le plus populaire à posteriori si nous le comparons à l’une de ses autres œuvres, Les Mystères d’Udolpho que j’avais adoré dévorer grâce à sa funeste et sombre ambiance. J’étais donc impatient de retrouver cette plume dans un tout autre univers et avec une nouvelle intrigue mais force est de constaté que malgré une première partie prodigieuse et remarquable, j’admets que le reste ne m’a pas autant convaincu.

Cela m’est fort regrettable car, véritablement, la première partie de ce roman détient tous les éléments clefs et les ingrédients majeurs du roman gothique et que j’affectionne particulièrement. Ainsi, j’ai adoré découvrir de nouveaux hostiles et sombres paysages, plantant une nouvelle fois un univers à l’atmosphère plus que mystérieuse et envoûtante, accompagnés d’une héroïne fragile typique du genre, innocent et naïve, le tout porté par une riche et palpitante histoire des plus romanesque. C’est pourquoi, j’ai littéralement dévoré ce premier chapitre que j’ai plus qu’adoré. Comme à l’accoutumée, Ann Radcliffe démontre toute l’étendue de son talent ainsi que toute la maîtrise de son art. Découvrir cette abbaye en ruine ainsi que ses sombres secrets m’a plus qu’envouté et totalement diverti. A nouveau, j’ai aimé parcourir sa plume méticuleuse et cette fois-ci hautement lyrique grâce à de nombreux poèmes et autres manuscrits découverts en cours de route par notre jeune demoiselle en détresse et secourue par la famille La Motte fuyant Paris et leurs tenaces créanciers. C’est à partir de cette fortuite rencontre que l’auteure nous dévoile une riche et complexe intrigue. En effet et comme par le passé, celle-ci dévoile plusieurs histoires dans son histoire et il m’aura fallu faire force de concentration pour détenir et comprendre aux mieux tous les tenants et les aboutissants de ces dernières. Je reste toujours admiratif de cet admirable complexité qui permet à l’auteure de propose un minutieux puzzle dont chaque pièce à son importance. D’autant plus que chaque élément et bien souvent dévoilé de manières subtiles et ingénieuses; faisant de cette enquête un véritable rouage réalisé avec minutie. Malheureusement et une fois une large partie de l’intrigue dévoilée, il m’a manqué un je ne sais quoi pour maintenir mon intérêt à son paroxysme tant le soufflé retombe allègrement par la suite. Malgré cette baisse de régime, il serait mentir de ne pas admettre que l’auteure dévoile deux autres parties rythmées grâce à une importe suite de nombreuses péripéties maintenant malgré tout le lecteur en haleine. D’autant plus que j’ai été plus que satisfait de retrouver les minutieuses et pointilleuses descriptions dont seule Ann Radcliffe détient le secret. Etant plus que sensible à ce genre de détails lorsque je m’attaque à une lecture, ma soif de descriptions et de dépaysement a été plus qu’assouvie. Néanmoins, je ne peux nier qu’il m’a fortement manqué le cadre purement gothique pour être parfaitement et totalement immergé et happé par la finalité de son œuvre.

Pourtant, cette dernière dévoile d’incroyables secrets quant à ses personnages qui m’ont dans l’ensemble grandement satisfait. A commencer par Adeline. Cette héroïne est l’image et le symbole même de la représentation des femmes dans ce courant littéraire. En effet, celle-ci est présentée comme une petite chose fragile sur laquelle repose tous les romanesques malheurs et autres péripéties de cette aventure. D’autant plus que cette dernière brille par son innocence et sa naïveté et il faudra atteindre une bonne moitié de ce roman pour découvrir toute l’évolution et l’ascension de ce personnage que j’ai aimé découvrir et voir évoluer. Mieux encore, cette héroïne se dévoile le lien central entre chaque des nombreux autres protagonistes dévoilés et qui croiseront sa route. De plus, certaines révélations la concernant m’ont eu par surprise, élément que j’ai adoré. Cependant et bien qu’étant le personnage principal de ce volume, Ann Radcliffe dépeint une véritable fresque sociale dont j’ai pris plaisir à faire la rencontre de chaque personnage dépeint. Ainsi et qu’il soit bon ou mauvais chacun de ces êtres s’est démontré d’une profondeur extrême et d’une bien riche construction. A tel point que je ne suis par certain qu’une seule lecture me suffise pour totalement les comprendre et les appréhender tant leur psychologie se dessine d’une incroyable finesse. Finalement, l’on pourrait très bien qualifier Les Mystères de la Forêt d’une études des mœurs manichéennes de l’époque tant de nombreux sujets sont évoqués à travers cette rocambolesque peinture dont les sentiments de son héroïne sont mis à l’honneur. J’ai été réceptif à cette importante dimension et malgré toute l’extrapolation de romantisme et d’idéalisme, j’ai adoré cette exaltation des sentiments débordante de sensibilité et d’affectivité.

Ainsi et malgré un léger manque quant à l’aspect gothique des dernières parties de cette œuvre, celle-ci se dessine quand bien même intrigante et captivante. J’ai pris un certain plaisir à découvrir ce complexe et riche roman dressé par une plume toujours aussi subtile et délicate et planté dans de magnifiques décors à l’ambiance sombre et à l’atmosphère envoûtante. C’est pourquoi, je relirai à coup sûr ce chef d’œuvre afin d’en découvrir davantage quant à la richesse de cette dernière qu’une seule lecture ne semble suffire.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Cold Winter Challenge 2021 : Hiver sombre  – Un chalet sous la neige.

10 commentaires sur “Les Mystères de la Forêt d’Ann Radcliffe

  1. Ah super, je ne connaissais pas ce titre ! Je me le note, ça m’intéresse. Comme toi j’ai adoré les mystères d’Udolphe, ça me plaît bien de poursuivre ma découverte des œuvres de cette autrice. Bon, je suis prévenue pour le côté gothique qui flanche un peu, j’aurai moins d’attentes comme ça. merci pour la découverte et cette superbe chronique encore !

    J’aime

    1. Je t’en prie c’est avec grand plaisir même si je t’avoue que malgré mon avertissement, j’ai quelques craintes quant à ta lecture. D’un côté je suis content d’avoir découvert l’auteure avec Udolpho, d’un autre un peu moins tant je m’attendais à autre chose avec cette lecture qui m’a, malgré tout, satisfait dans sa globalité.

      Aimé par 1 personne

    1. Il est indéniable qu’Ann Radcliffe nous dévoile une œuvre magistrale et de merveilleux personnages. C’est pourquoi, j’ai trouvé plus que regrettable que l’aspect gothique ne soit pas tant au rendez-vous.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.