Classique

Le retour au pays natal de Thomas Hardy

Note : ★★★★★ — « Thomas Hardy m’a de nouveau entraîné avec lui dans cette savoureuse et passionnante étude des mœurs et des sentiments. Portée par une plume qui se démontre toujours aussi riche, fine et dangereusement habile, c’est avec entrain et intérêt que j’ai découvert de chaleureuses et envoûtantes nouvelles contrées et, que j’ai pris plaisir à rencontrer de profonds et aboutis personnages. »

Résumé :

Thomasine est sur le point de se marier avec Damon Wildeve, jeune homme charmant mais trop peu sérieux. Courtisé par la frondeuse Eustacia Vye, au tempérament fougueux et aventurier, il répond à ses charmes et hésite à épouser celle qui lui était destinée.
Eustacia, avec ses velléités de liberté, est prête à tout pour quitter cette lande déserte et trop tranquille. Alors, quand le beau et brillant Clym Yeobright revient de Paris où il est diamantaire, Eustacia y voit la possibilité de s’évader enfin. D’autant que Clym répond favorablement à ses avances. Mais Clym a d’autres projets. Et celui de quitter son pays natal n’en fait pas vraiment partie.

Chronique :

Je ne sais plus comment présenter mes avis concernant les œuvres de Thomas Hardy tant j’ai déjà énormément dit sur sa personne. Il n’y a pas un roman qui me parait sans âme et Le Retour au Pays Natal fait partie de ceux que j’ai le plus apprécié déguster et découvrir. Si tenté que je sois objectif concernant cette grande plume qui ne cesse de m’ébahir et dont je ne suis pas prêt d’être rassasié.

Néanmoins, il est indéniable que l’auteur a une fois de plus réussi à me transporter au sein des séduisants et romantiques paysages dédiés à la lande anglaise avec réussite et brio. Je ne cesse de m’enivrer de chacune des nombreuses et détaillées descriptions berçant avec abondance ses ouvrages. Les campagnes profondes se dessinent aussi charmantes qu’envoûtantes lorsque ces dernières passent dans l’exquise plume de Thomas Hardy. D’autant plus que cette fois-ci et pour la première fois, j’ai ressenti une forte direction païenne et agricole dans sa démonstration, ce à quoi j’ai été plus que réceptif. Cela permet à ce dernier d’apporter une certaine part de mysticisme aux environs dévoilées. En ce sens, le village et l’univers présentés se démontrent un personnage à part entier et se devinent être les gardiens des secrets et mystères de ceux-ci. Je trouve toujours aussi exaltant cet étrange mais divin sentiment de calme et de plénitude qui émane d’un tel constat qui, d’ailleurs ne pourrait avoir lieu sans la richesse visuelle du style alambiqué de l’auteur. En quelques phrases seulement, Thomas Hardy parvient à dépeindre de merveilleux paysages vivants et foisonnants et c’est émerveillé que j’ai parcouru cette nouvelle lecture. Néanmoins et malgré le cadre bucolique de ce récit, le quotidien de cette paisible bourgade n’en est pas moins succulent à se mettre sous la dent. L’intrigue se veut d’une profondeur et d’une finesse incroyables. Ce dernier parvient à dresser sur sa toile de fond une saisissante étude des mœurs ainsi que des sentiments concernant la société d’antan. C’est avec curiosité que je me suis délecté des différentes parties composant cette œuvre. S’étalant sur une année entière, il est indéniable que l’histoire aussi calme et apaisante soit-elle, se veut magistralement bien ficelée qu’entremêlée. De plus et derrière cette malice, cette dernière m’a fait vivre de puissantes et vives émotions et les dernières pages m’ont fendu le cœur.

De plus, celle-ci se veut portée par des personnages forts et éloquents dont seul l’auteur détient la secret pour leur donner autant d’humanité et d’abnégation. D’une finesse raffinée mais d’une complexité brute, chacun des nombreux protagonistes se démontrent des plus sensible qu’il soit. Ainsi, aucun n’est foncièrement bon ou mauvais et tous évoluent avec leurs qualités ainsi que leurs défauts. Tout en nuances et à travers ces derniers, Thomas Hardy nous dépeint une sensible tragédie. Je ne m’habituerais jamais au si délicieux et savoureux mélange de noirceur et de poésie, offrant un délicieux nectar de lecture. L’auteur me tue à chacune de mes lectures et apporte autant de vérité que de cruauté à ce récit. D’autant plus que les femmes détiennent à nouveau une place de choix au sein de Le retour au pays natal, en particulier Eustacia l’héroïne de ce drame. Bien que sa soif de liberté et sa vanité peuvent paraître dérangeante et malfaisante, je dois dire que je me suis fortement attaché à cette femme prisonnière de sa société et de ses environs. J’ai fortement apprécié suivre sa déchéance rythmée par des choix douteux et parfois immoraux mais criants de sincérité et de liberté. Cette dernière court à sa perte sans que le lecteur puisse remédier à la situation et s’est grisé que j’ai suivi l’évolution de ce personnage. De plus et comme je l’évoquais, Thomas Hardy dépeint une immense fresque sociale et bien d’autres personnages croiseront la route de notre héroïne et il m’est impossible de tous les décortiquer tant mon avis n’en finirait plus. Néanmoins, j’ai été impressionné face à une telle complexité dans le traitement et les relations qui relient les uns aux autres et je ne peux qu’être admiratif d’un tel travail ainsi que d’un tel  minutieux résultat.

Enfin, Thomas Hardy m’a de nouveau entraîné avec lui dans cette savoureuse et passionnante étude des mœurs et des sentiments. Portée par une plume qui se démontre toujours aussi riche, fine et dangereusement habile, c’est avec entrain et intérêt que j’ai découvert de chaleureuses et envoûtantes nouvelles contrées et, que j’ai pris plaisir à rencontrer de profonds et aboutis personnages dont l’évolution m’a fortement saisi et ému.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Shiny Summer Challenge – 2022 : Menu Sable chaud – Catégorie Une oasis dans le désert.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Challenge Cottagecore – 2022 : Menu Promenons-nous dans les bois.

13 commentaires sur “Le retour au pays natal de Thomas Hardy

    1. J’avoue que ce n’est pas le premier commentaire du genre que tu laisses sous un roman de Thomas Hardy !
      Allez, il te suffit juste d’oser et tu découvriras une magnifique et un merveilleux style 😉

      J’aime

    1. Je l’espère vivement ! Je ne te dirais pas de commencer par cette œuvre malgré mon appréciation mais plus pas Loin de la foule déchaînée ou encore Tess qui est l’un des plus gros succès de l’auteur.

      Aimé par 1 personne

    1. Pour sûr et au même titre que Dame Austen et cie, Monsieur Hardy est l’un de mes auteurs favoris. Chaque lecture m’exalte et m’enivre littéralement. J’apprécie tellement le savons mélange de tragique et de poésie dont seul ce dernier a le secret.

      Aimé par 1 personne

  1. Le cadre semble t’avoir complètement envoûté, tout comme la finesse avec laquelle l’auteur a une nouvelle fois su créer ses personnages. Je dois dire que la description d’Eustacia est attirante, appréciant ces figures féminines qui tentent de se libérer des carcans et de l’emprise de la société quitte à faire des choix discutables…

    J’aime

    1. Il n’y a pas deux auteurs comme Thomas Hardy. J’apprécie retrouver sa plume qui à chaque fois m’émerveille par sa beauté mais aussi sa noirceur. Cette tragédie déborde de mélancolie mais aussi de magnifiques paysages et j’ai vraiment été ravi de m’évader quelques heures en compagnie de cette héroïne si fière et forte.

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne connaissais pas ce titre de Thomas Hardy, tu me le fais découvrir 🙂
    J’avoue que j’apprécie l’auteur plus pour sa plume que pour ses histoires, jusqu’ici, mais je note ce roman dans ma liste à tenter.

    J’aime

    1. Il faut dire que sa plume est une merveille à déguster. J’apprécie retrouver son style mélancolique ainsi que ses magnifiques descriptions. Celui-ci donne vie à de merveilleux paysages dans lequel j’apprécie me perdre quelques instants.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.