Coup de ♥·Fantasy

Nevernight, tome 3 : L’Aube Obscure de Jay Kristoff

Note : Coup de ♥ — « Avec cet ultime chapitre, Jay Kristoff abat avec force et ambition ses dernières cartes pour offrir un final explosif, haletant et cruel à parcourir. Je me suis autant épanoui que j’ai souffert au cours de cette lecture et c’est avec le cœur lourd et serré que je fais mes tristes adieux à Mia, cette véritable guerrière et héroïne que je n’oublierai jamais. »

Quand tout est sang. Le sang est tout.

Résumé :

Les Grands Jeux de la ville de Sépulcra ont pris fin dans un bain de sang. Mia Corvere, gladiatii, esclave et assassin tristement célèbre, est en fuite. Pourchassée par les Lames de l’Église rouge et les soldats de la légion Luminatii, elle ne s’échappera peut-être jamais vivante de la Cité des Ponts et des Os. Son mentor Mercurio est maintenant dans les griffes de ses ennemis, sa propre famille souhaite sa mort et son ennemi juré, le consul Julius Scaeva, n’est qu’à un souffle de la domination totale sur la République Itreyenne.
Mais sous la ville, un sombre secret l’attend. Avec son amante Ashlinn, son frère Jonnen et un mystérieux bienfaiteur revenu d’au-delà du voile de la mort, elle doit entreprendre un périlleux voyage à travers la République, à la recherche de l’ultime réponse finale à l’énigme de sa vie.
La vrainuit approche et tombera peut-être sur la République pour la dernière fois. Mia pourra-t-elle survivre dans un monde où même la lumière du jour doit mourir ?

Chronique :
Je me souviens encore à quel point j’ai haï et maudit l’auteur suite à l’incroyable finalité de Les Grands Dieux, le second volet de cette série. Jay Kristoff me laissait pantelant et avec un viscéral désir de me plonger dans la conclusion de Nevernight qui se promettait magistrale et épique. Sans surprise, c’est un véritable coup de cœur que j’ai ressenti lors de cet ultime au revoir à Mia et son univers qui m’auront fait vivre de nombreuses et incroyables émotions.

L’Aube Obscure ne déroge pas à la règle tant ce dernier abat ses dernières cartes avec une extrêmement malice et une savoureuse diablerie. Ce dernier relance son jeu avec brio et maîtrise à tel point que tout ce que je pensais savoir et connaître de son univers ainsi que de ses personnages m’a semblé raisonner faux. Ainsi, je n’ai cessé de douter tout au long de ma lecture. Douter des choix de celui-ci, douter des véritables intentions des personnages et seule la certitude inébranlable de vibrer au rythme de prose m’a guidé. Je ne regrette nullement de m’être plongé sans filet et corps et âme dans cette ultime lecture tant celle-ci m’a littéralement ébranlé. Jay Kristoff m’a fait sourire, m’a brisé le cœur pour mieux le panser par la suite tout en me faisant encore plus tomber amoureux de son incroyable héroïne. Il y avait bien longtemps qu’une série ne m’avait pas autant impacté et emporté sur son sillage. C’est pourquoi, c’est le cœur lourd et empli de tristesse que j’ai refermé la dernière page de cette palpitante, passionnante et haletante épopée. Cette nouvelle aventure ne manque nullement d’action même si cette dernière se dévoile légèrement plus dosée et nuancée dans sa construction ainsi que son cheminement. Néanmoins, toutes les réponses à mes questions m’ont été dévoilées grâce à de nombreux retournements de situations et autres révélations que je n’aurais jamais soupçonnés. Le talent de conteur de Jay Kristoff n’était déjà plus a démontré même pour autant, ce récit se veut encore plus ambitieux et présomptueux que par le passé. Sa plume incisive et son style tranchant se sont dévoilés redoutables et nul doute qu’ils n’ont pas d’égal. Je m’en suis délecté avec férocité et acidité et ce, jusqu’à la dernière lettre. Nevernight fait maintenant partie des lectures qui m’auront impacté de bout en bout et jamais je n’oublierai l’important et variété panel d’émotions et de sentiments que m’aura fait traversé cette série. Ainsi et avec une certaine prétention, l’auteure offre la plus belle finalité à son œuvre, aussi dure et douloureuse soit-elle.

Mon coup de cœur ne serait pas sans l’attachement et l’adoration que j’ai une nouvelle fois ressenti pour Mia, mon intrépide et courageuse guerrière. Jamais celle-ci n’avait été aussi proche de la réussite dans sa machiavélique et violente quête de vengeance. Pourtant et malgré toute sa détermination, Mia se dévoilera bien plus vulnérable et chancelante que par le passé. Bien que jamais encore elle ne se prosternera devant quiconque ni encore bien moins se laisser dicter sa conduite, Mia sera bien souvent écorchée et brisée par les épreuves traversées. Finalement, s’est une véritable mise à nu qui m’a été dévoilée et à laquelle j’ai été plus que sensible. Ainsi, lors de ses moments doutes et de faiblesses Mia se dévoile sublimée et irradie par son humanité et sa bravoure. Pour autant et comme je le disais et pour mon plus grand plaisir, notre guerrière n’a pas perdu en panache ni en réparties. Son humour et ses sarcasmes dont elle seule à le secret m’ont à niveau séduit et permettent quelques moments de légèreté face à l’adversité. En effet, Jay Kristoff n’hésite nullement à faire souffrir ses personnages ainsi que ses lecteurs, accentuant davantage toute la tendresse que je ressens pour ces derniers. A commencer par Ash et Tric les amants de Mia. La puissance de leurs sentiments envers notre héroïne a fortement raisonné en moi et j’ai adoré la romance – si je peux ainsi la qualifier – dévoilée dans ce nouvel épisode. Je n’étais pas totalement convaincu par le chemin emprunté par l’auteur alors qu’en réalité le mien aurait été trop simple et insipide. Dans ce récit les scènes romantiques et charnelles ont une douce saveur amer et piquante et se dessinent bestiales et violentes tout en se dévoilant des plus authentiques et criantes de vérité. Bien que je devrais y être habitué, je dois bien admettre que je déteste toujours autant Jay Kristoff pour la finalité de cette poignante histoire d’amour qui me brise une nouvelle fois le cœur ! Ce dernier s’est joué de moi en déterrant des fantômes du passés pour mieux les faire disparaître. Finalement, il ne sert à rien de s’attacher à l’un des nombreux personnages dévoilés tant son destin se dévoile incertain et peut s’avérer cruel. De plus et même si celui-ci m’a bien souvent agacé, j’ai été ravi d’enfin découvrir Jonnen, le jeune frère de notre héroïne. La naissance compliquée de cette relation fraternelle m’a plus que séduit et c’est avec intérêt que j’ai suivi sa tendre et délicieuse évolution. Ce personnage parvient à insuffler avec affection énormément de finesse et de profondeur à Mia. D’ailleurs et tout comme celle-ci, il m’aura fallu du temps et de la patience pour apprivoiser cet enfant qui, au final, m’a tout autant charmé que le reste de l’équipe menée par notre héroïne d’une main de fer. Notre jeune orpheline est devenue grande et je suis fière de son ascension. J’apporte aussi une mention spéciale à l’auteur des chroniques dont l’identité nous est enfin dévoilée et dont je le remercie pour son travail. Tout comme je tiens à remercier Jay Kristoff pour tout ça et bien plus encore, je l’espère.

Il est certain que c’est avec une certaine hâte mais aussi une certaine appréhension que je suis plus que ravi de pouvoir le retrouver prochainement avec sa dernière série en date Empire of the Vampire. En attendant et si ce n’est déjà fait, je ne peux que vivement vous recommander de plonger à votre tour au sein de Nevernight, cet univers sombre et palpitant dont vous ne sortirez pas indemne. Et encore moins de ce dernier chapitre dans lequel l’auteure abat avec force et ambition ses dernières cartes pour offrir un final explosif, haletant et cruel à parcourir. Je me suis aussi épanoui que j’ai souffert au cours de cette lecture qui me permet de faire mes tristes adieux à Mia, cette véritable guerrière et héroïne que je n’oublierai jamais.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Shiny Summer Challenge – 2022 : Menu Chaud et ardent – Catégorie Faire feu de tout bois.

17 commentaires sur “Nevernight, tome 3 : L’Aube Obscure de Jay Kristoff

  1. Je crois que j’ai tellement peur d’être déçue par le tome 2 que je retarde sa lecture. J’avais commencé à le lire en mai ou juin et j’ai senti que ce n’était pas encore le moment. Peut-être que je relirai le premier tome pour enchainer les trois d’un coup.

    J’aime

  2. Contente de voir que se final est à la hauteur de tes espérances et des premiers volets 🙂 C’est toujours triste de quitter des personnages qu’on aime mais ça fait aussi partie de la magie 😊 En espérant que la série suivante te plaise tout autant !

    J’aime

    1. J’aurais tellement été déçu si ça n’avait pas été cas tant j’attendais cette conclusion avec une extrême impatience. Il faut dire qu’il y avait bien longtemps qu’une série ne m’avait pas autant impacté et emporté sur son passage. Je suis vraiment ravi d’avoir pu découvrir la plume de l’auteur et son incroyable univers porté par des personnages emblématiques.
      La suite sera différente mais j’espère toute aussi alléchante.

      Aimé par 1 personne

      1. La différence a du bon, ça évite les éléments de comparaison et une éventuelle déception. C’est vrai, qu’au vu de la passion qui t’animait pour cette série, il fallait un final à la hauteur pour terminer en beauté 😊

        Aimé par 1 personne

    1. Ce sont sur la plume et le style de Jay Kristoff qui en vendent tant j’ai adoré du premier au dernier tome de ce mastodonte 😉

      Hâte de découvrir ton avis sur cette explosive et douloureuse conclusion !

      Aimé par 1 personne

    1. Avec grand plaisir ! Si tu apprécies la fantasy à l’univers bien construit, à la plume incisive et portée par une héroïne pas si angélique que cela, cette série est faite pour toi 😉

      Aimé par 1 personne

  3. A peine sorti, que tu l’as déjà lu, chapeau !
    J’avoue que ton superbe avis plein d’hyperboles me donne envie de me jeter dessus dès que possible !
    Hâte de retrouver Mia et de vibrer avec elle ^^

    J’aime

    1. Depuis le temps que je l’attendais ! Et puis j’étais en repos, de quoi me préparer pour mon week-end de travail à venir 😉
      Je suis vraiment ravi par la conclusion apportée par Jay Kristoff qui se joue de ses lecteurs avec malice et merveille. Cette série est pire que des montagnes russes.
      Hâte de découvrir ton avis qui, je suis certain, ne peut-être que positif !

      Aimé par 1 personne

  4. Comme je m’en doutais, tu n’as pas fait traîner cette conclusion qui s’est fait tant désirer 🙂
    Mia a l’air d’avoir suivi un chemin et une évolution qui t’a vraiment plu ce qui rend l’héroïne encore plus intrigante !

    J’aime

    1. Il faut dire que la vie étant bien faite, j’étais de repos aujourd’hui avant de reprendre pour mon week-end ! De quoi profiter de mes derniers instants en compagnie de ma chère Mia qui, je suis certain, te séduira avec facilité.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.